AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un repas au calme...ou presque [pv Nana]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Un repas au calme...ou presque [pv Nana]   Jeu 8 Avr - 20:06

Spoiler:
 

Apres une longue soirée, pas si longue que ça, en compagnie d’une de ses élèves, Ren Okazaki rentre chez lui. Bon, soit, j’ai omis de préciser que l’élève en question était aussi un des mannequins les plus en vogue à l’heure actuelle. Que cela vous donne des idées, ou non, je m’en moque. Je suis bien trop occupée à vous décrire les lieux. Commençons :
L’appartement dans lequel vit Ren est un paisible studio, à la limite du F1 même, situé au 4e étage avec ascenseur dans une petite résidence. Dans la pièce principale le sol est recouvert d’une moquette à la couleur prune, bien qu’un peu délavée par endroit. Un coin cuisine relativement bien aménager permet de se préparer quelques petits plats, pas de la grande cuisine certes, mais de quoi tenir la semaine. Il y a un évier et 4 plaques de cuisson, le frigo étant incorporer sous tout ce petit matériel (c’est un petit frigo). Les murs on été peint en gris clair, ce qui donne un joli petit effet à mont goût. Dans la salle de bain, tout ce qu’il y a de plus basic : douche, WC et lavabo. Le sol carrelé est largement plus clair, couleur beige alors que les éléments de sanitaires sont bleu clair. Mais à quoi pouvait bien penser le propriétaire ici ?
Mais s’il y a bien quelque chose qui saute aux yeux quand on entre, c’est cette impression de vide. En effet, côté meuble, Ren ne s’est pas tout à fait installé. Un lit 2 places dans un coin, une étagère dans un autre, une table, 2 chaises, un canapé, un TV et un tapis de salle de bain. Heureusement qu’il y a une armoire incorporée dans un mur !
Ah ! J’allais oublier, il y a un petit balcon aussi, pratique pour les fumeurs ^^

Reprenons alors notre histoire où elle s’était arrêtée. Ren venait d’arrivé sur le parking de la résidence avec Nana, la jolie mannequin. Après lui avoir ouvert la porte principale de la résidence, il lui avait expliqué entre deux pas qu’il habitait au 4e étage, et comme l’ascenseur était déjà au rez-de-chaussée, ils en avaient profité pour le prendre. Il ne s’est – évidemment – rien passé de particulier dans cet ascenseur, Ren n’aurais jamais osé. Quoique, si elle avait été majeure…
Une fois sur le palier, Ren avait ressorti ses clés et avait ouvert sa porte d’entrée.

- « Je t’en prie »

Il referma la porte derrière lui et se dirigea vers le coin cuisine, ouvrit 2 placards et en sortit des nouilles

- « Tu préfères lesquelles ? Sauce crevette ou légumes ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un repas au calme...ou presque [pv Nana]   Ven 9 Avr - 23:28

Nana et Ren venait d'arriver en bas du bâtiment , ils descendirent de la moto et se dirigèrent vers le bâtiment où il habitait. Nana le suivit donc et entra quand Ren lui ouvrit la porte et la lui tenu avec galanterie. Elle entra donc dans l'immense tour et avança jusqu'à l'ascenseur qui était d'ailleurs déjà là. Elle monta avec lui et comme celui ci n'était pas très grand ils étaient un peu à l'étroit à l'intérieur et se trouvaient face à face. Malgré cela il restèrent silencieux et impassibles. Une fois arrivé au quatrième étage, car c'est là que Ren avait indiqué que son appartement e trouvait, elle descendit de l'ascenseur et s'arréta devant la porte. Il ouvrit la porte et la fit entrer dans son appartement.

-"Je t'en prie"

-"Merci..."

Elle entra donc et découvrit la décoration de son logement. Le sol était rouge-prune et les murs étaient gris. Elle aperçu la salle de bain en entrant car la porte était ouverte et vit ensuite le coin cuisine en entrant dans la pièce principale. C'était très sympathique pour un studio malgré le peu de meubles, juste le strict nécessaire, de quoi manger, dormir et se laver. Nana avait l'habitude d'un plus grand confort mais elle trouvait que l'appartement de Ren était tout de même très agréable. Nana avait elle aussi son appartement à Tokyo ou elle vivait lors de ses déplacements pour des séances photos. C'était un grand trois pièces avec terrasse et dont la décoration avait été confiée a un grand décorateur d'intérieur. C'était les parents de la jeune femme qui lui en avait fait cadeau pour ses 18 ans.

Elle regardait autour d'elle comme pour prendre ses repères quand Ren l'interrompit dans ses pensées.

-"Tu préfères lesquelles? Sauce crevettes ou légumes?"

Elle réfléchit puis répondit spontanément.

-"Légumes, désolé mais avec mon travail je mange léger...."

Elle savait que Ren ne comprendrait peut être pas ce choix mais malheureusement ce que disent les magazines est vrai parfois. Les mannequin sont tenues à un régime strict pour ne pas prendre un seul gramme, car si elle prenait ne serait-ce qu'un kilo se serait le chômage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un repas au calme...ou presque [pv Nana]   Sam 10 Avr - 23:10

- « Légumes, désolé mais avec mon travail je mange léger »

Il est vrai que les mannequins doivent un régime alimentaire très strict, Ren n’y avait pas pensé de suite. Bien obéissant et compréhensif, il reposa les nouilles sauce crevette là où il les avait prise. Il se releva, comme il était agenouillé au niveau du placard, après avoir sorti une casserole. Il y versa de l’eau chaude et posa ladite casserole sur une des quatre plaques électrique qu’il alluma. A présent fallait attendre que ça boue. Alors je ne sais pas si vous avez déjà cuisiné avec des plaques électriques, mais ici ça veut dire dans dix minutes environs.

Il se dirigea vers Nana qui se trouvait au milieu de la pièce. Elle observait les lieux d’après sont visage qui se dirigeait un coup à droit, un coup à gauche. Ren se demandait si elle ne trouvait pas l’appartement un peu petit, elle devait être habituée à un autre genre de luxe. Bah, qu’importe ! Lui ça lui convenait tout à fait. Il n’était même pas sûr au final de le meubler plus qu’il ne l’était. Pourquoi s’encombrer avec des trucs inutiles, ah si, une machine à laver ça pouvait toujours servir. Car faire le linge au lavomatic c’est barbant, en plus il aurait pile poil la place dans la salle de bain.
Il lui tapota légèrement l’épaule de manière très amicale et lui sourit de la même manière.

- « Je sais que c’est pas le grand luxe mais je m’en contente bien. La seule chose qui manque royalement à mon goût c’est la PS3, mais j’irai me l’acheter avec mon prochain salaire héhéhé tu viendras jouer si tu veux.»

Il se dirigea alors de nouveau vers le petit coin cuisine et ouvrit la porte du frigo et en sortie une bière bien fraîche.

- « Fait comme chez toi surtout, hésite pas à aller te servir. J’ai du jus, de la bière et de l’eau au frais »

Il alluma la TV à l’aide la télécommande qui trainait sur la table. Aux infos, rien de bien intéressant, toujours la même rengaine entre les suicides, les accidents et la chute de la bourse. Ça en devenait déprimant. Ren zappa de chaîne en chaîne un moment, car à cette heure-ci il y avait essentiellement des journaux télévisés. Il s’arrêta finalement sur une chaîne entrain de diffuser de la publicité. Et une gorgée de bière plus tard…

- « Et à part ça parle moi un peu de toi…en fait depuis que je t’ai rencontré j’me suis demandée qu’est-ce qu’une fille comme toi faisait dans un lycée public. J’ai rien contre le public, après tout j’y étais aussi. »

Bon, ce que Ren ne disait pas là c’est que lui il s’était renvoyé de deux ou trois lycée privé où l’avait inscrite de force sa mère, avant qu’aucun lycée n’accepte sa candidature.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un repas au calme...ou presque [pv Nana]   Lun 12 Avr - 21:02

Depuis sa plus tendre enfance Nana était suivie par un nutritionniste qui pesait au grammes prêt le nombre d'aliments qu'elle devait manger et qui interdisait strictement à ses parents de lui acheter toutes sortes de friandises dont tous les enfants raffolent. Les seules fois où elle a eut la chance de gouter le chocolat, les bonbons acidulés, les fraises tagada, c'est le jour où elle fut invité à l'anniversaire d'une amie qui ne connaissait pas ses habitudes alimentaires et qui lui avait laissé la chance d'en manger autant qu'elle en voulait. Étant petite file, elle en mangea une quantité impensable, sachant qu'elle n'aurait eut être plus jamais l'occasion d'en gouter, malheureusement pour elle le soir quand elle rentra chez elle elle en fit une indigestion et passa sa soirée à vomir en écoutant sa mère hurler sur elle et lui disant qu'elle lui avait déjà interdit pour son bien. Nana ne se laissa donc plus jamais tenter par quoi que se soit, se souvenant de cette nuit horrible qu'elle avait vécu après avoir voulu profiter comme tout le monde. C'est peut ce moment précis qui a fait d'elle ce qu'elle est, une esclave , dévouée à son métier et vivant pour ne jamais décevoir. Elle avait passé toute sa vie à faire toujours ce que les autres lui conseillaient de faire sans jamais renoncer malgré la dureté de certaines épreuves parfois. Elle ne voulait pas échouer, ne jamais baisser les bras, peut être par peur de ne plus être aimé pour ce qu'elle est? Ou peut être par peur de ne plus avoir de but dans la vie? Des questions bien difficiles à répondre, et pourtant parfois elle y pense mais s'y résigne finalement.

Elle était là debout au milieu du salon attendant un geste quand elle sentit la main de Ren tapoter son épaule. Elle se retourna.

-"Je sais que c'est pas le grand luxe mais je m'en contente bien. La seule chose qui manque royalement à mon goùt c'est la PS3, mais j'irais l'acheter avec mon prochain salaire héhéhé tu viendras jouer si tu veux.

*La ps3, je prends note...*

Il avait déjà fait tellement pour elle que Nana désormais ferait tout pour lui faire plaisir à son tour.

-"Fait comme chez toi surtout,hésite pas à aller te servir. J'ai du jus, de la bière et de l'eau au frais"

Elle fit donc comme chez elle comme lui avait demandé Ren mais ne se servit qu'un simple verre d'eau. En même temps on aurait pu facilement le deviner. Ren alluma la télé et se mit à zapper en cherchant quelque chose d'intéressant. Les chaînes diffusaient toutes les informations et n'apprenaient que de mauvaises nouvelles, rien de bien interressant et plutot déprimant. Elle se plaça à coté de lui et regardait la télé. Il n'y avait que des publicités rien de très passionnant pour le moment. Elle ne disait rien et buvait des petites gorgées d'eau.

-"Et à part ça parle moi un peu de toi...en fait depuis que je t'ai rencontré j'me suis demandé qu'est-ce qu'une fille comme toi faisait dans un lycée public. J'ai rien contre le public, après tout j'y étais aussi."

Ren venait de poser une question assez fatidique car c'était une des raisons pour lequelles sa vie était en train de changer. Elle avait commencer à prendre un peu sa vie en main en choisissant elle même son nouveau lycée.

-" Et bien c'est très simple...Mes parents m'ont toujours inscrits dans des écoles publiques et j'y suis toujours allé sans rien dire mais là j'en ai eut vraiment marre de rester avec des gens superficielles qui parlent de leurs derniers achats hors de prix et de la dernière voiture que papa leur a offert. Moi personnellement, je voulais rencontrer des gens simples qui s'inquiètent de choses plus intéressantes que leur robe en velours qui est tachées et qui sera peut être irrécupérable! Le genre lourd à force, un monde totalement a part...Donc je me suis opposé à mes parents et cette année c'est moi qui ai choisit mon lycée..C'est aussi simple que cela."

Nana avait dit cela sur un ton un peu énervé qui montrait bien l'ampleur du surplus de ce qu'elle avait supporté jusque là. Elle était sérieusement blasée de cette vie de riche, sans contraintes ni véritable plaisir. Car en fait le vraie plaisir c'est de tout faire pour avoir quelque chose et d'ensuite le regarder en en étant fier, car l'avoir en claquant des doigts cela n'a pas de saveurs. Elle se tourna vers Ren les yeux noyés de larmes prêtes à inonder ses joues d'une seconde à l'autre. De manière presque instinctive elle se cacha le visage dans ses mains et se blottit contre Ren cherchant un peu de réconfort et de compréhension. Une femme pleine d'avenir, belle, riche, populaire mais pourtant malheureuse...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un repas au calme...ou presque [pv Nana]   Mar 13 Avr - 0:27

Alors que le jeune homme zappait les chaînes de télévision, la jolie mannequin alla se chercher un verre d’eau fraîche. Sans la présence de cette femme, on aurait pu croire que cela aurait été une soirée comme les autres à l’appartement Okazaki. Mais rien que par sa présence, elle apportait une touche de féminité ; ce qui n’était pas déplaisant aux yeux du jeune Ren.
Elle vint alors s’asseoir à côté de lui, l’accompagnant dans sa zappitude jusqu’à ce que Ren brise le silence. Il était curieux, il l’avait toujours été et évidement il avait pour sale habitude de pointer là où le bas blessait. Non pas qu’il le fasse exprès, il demandait juste ce qui lui passait par la tête. Comme quoi il ne devait pas être si bête que ça pour poser des choses pertinentes.
Néanmoins, il sentit que la jeune Nana n’était pas à l’aise pour répondre à cette question. Comment il le savait ? Il la voyait regarder au fond de son verre d’eau.
Elle parla des ses obligations vis-à-vis de ses parents, ça lui rappelait quelque chose, un vague souvenir comme ça. Lui aussi sa mère aurait voulu une autre vie que celle qu’il avait choisi, mais il préférait largement vivre comme il l’entendait, car après tout on ne vit qu’une seule et unique fois.

- « Donc je me suis opposé à mes parents et cette année c'est moi qui ai choisit mon lycée. C'est aussi simple que cela.»

Ah ? Elle avait donc choisi d’elle-même le lycée Shimizu, mais pourquoi cet énervement alors ? Lui était largement moins à cran depuis qu’il avait dit clairement à sa mère qu’il partait vivre loin, ou plutôt qu’il vivrait sur la route et au gré de ses humeurs. Il va sans dire qu’elle n’avait pas apprécié et lui avait foutu un tas de saloperie dans la gueule, mais il n’y avait pas réellement attaché d’importance. Il correspondant de temps à temps avec elle, soit par téléphone soit par carte postale. C’était sa mère après tout.

Nana se tourna vers lui, les yeux mouillés ne demandant qu’une chose : se vider du trop plein qui pesait sur eux. Il n’eu même pas le temps de faire ou dire quoique ce soit que la jeune femme cachait son visage dans ses mains, pensant sans nul doute qu’elle serait hideuse ou qu’il serait honteux qu’on la voit pleurer. C’était bien les femmes, toujours à se soucier de leur image, même malgré elles. Elle se blottit alors contre Ren, qui je dois dire ne s’y attendait pas vraiment. Elle tremblait. C’est dans ce genre de moment que le jeune professeur se rendait compte de la fragilité des femmes. Elle semblait soudain si frêle, prête à se briser au moindre faux mouvement.

- « Hé…tu vas pas pleurer quand même…soit plutôt…heu…comment dire…heureuse d’avoir pu tenir tête à tes parents. C’est parfois dur et désagréable, mais y’a que soi-même pour savoir ce qui est bon pour soi… »


Bon, ce ne sont pas les meilleurs réconforts qu’on a pu entendre hein, mais faut pas rêver non plus avec Ren il est gentil, plein d’attention mais…il a le franc parler. Bon, il ne l’avait pas dit sur un ton de reproche non plus, il prenait des pincettes tout de même. Il a toujours peur de blesser une femme, sauf quand c’est vrai peste, et même dans ce dernier cas il se retiendra.
Il s’écarta un peu de Nana, un peu à contre cœur je dois l’admettre car une fille blotti contre soi ce n’est pas tous les jours pour un célibataire. Il lui redressa le visage pour la regarder dans les yeux et il les essuya, tout simplement. Simple, rapide, efficace selon lui précisons le.

- « Voilà ! Et plus de larmes hein ! »


[pssshhhhh]

Vous n’avez pas l’impression d’avoir oublier quelque chose ? Non ? Même pas une casserole sur le feu ? Hé ben si ! Et je signale au passage que l’eau est en pleine ébullition, que ça déborde et que les plaques électriques elles n’aiment pas.

- « AAAHHH la flotte !!! »


Il se jeta hors du canapé pour retirer la casserole de la plaque avant de diminuer l’intensité de celle-ci. Il sorti quelques jurons à cause de l’eau présente sur le plan de cuisson. Il épongea vite fait, cramant le bout de son éponge au passage sur la plaque. Et un nouveau juron, dans lequel il se traitait lui-même d’idiot cette fois ci.
Apres même pas 5 minutes à se battre avec la corvée cuisine, Ren lança un :

- « C’est prêt !!! »

Vives les nouilles instantanées !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un repas au calme...ou presque [pv Nana]   Lun 19 Avr - 23:18

La belle Nana était toujours contre Ren quand elle se ressaisit. Elle ne pouvait tout de même pas affliger une telle image d'elle à un home qu'elle connaissait à peine.

- « Hé…tu vas pas pleurer quand même…soit
plutôt…heu…comment dire…heureuse d’avoir pu tenir tête à tes parents.
C’est parfois dur et désagréable, mais y’a que soi-même pour savoir ce
qui est bon pour soi… »


Nana ne dit rien et se releva pour s'éloigner de lui, elle essuya légèrement ses larmes qui étaient sur ses joues avec le revers de ses mains. Elle avait heureusement un maquillage qui lui avait couté une fortune et qui évidemment résistait l'eau. Quelle fabuleuse invention quand on sait que les femmes ont tendances à pleurer dans les moments les plus mal choisis. Elle baissait les yeux car elle se sentait un peu gêné d'avoir montré tant de douleurs face à lui, une femme qui avait tout ne pouvait pas se faire passer pour quelqu'un de malheureux. Enfin c'est ce qu'elle pense du moins. Il y a tellement de personnes plus malheureusent qu'elles que en fait cela parait hypocrite de se faire plaindre avec la vie qu'elle a. Une derniére larme coula. Ren lui releva le visage qu'elle avait gardé baissé et lui essuya à son tour.

- « Voilà ! Et plus de larmes hein ! »

Elle fut réconforté de voir qu'il ne lui fit aucunes réflexion sur ce sujet. Nana ne dit rien et préféra garder le silence plutôt que de dire une bêtise. Puis elle fut soudain surprise par le bruit de l'eau qui était en train de déborder.

- « AAAHHH la flotte !!! »

Nana vit Ren courir jusque dans la cuisine afin d'arréter le carnage. Il rammassa l'eau qui était tombé sur la plaque et arréta la casserole. Après une minute elle l'entendit de nouveau crier:

- « C’est prêt !!! »

Elle se leva pour aller voir s'il avait besoin d'aide pour quoi que se soit, préparer les assiettes ou servir, enfin n'importe quoi. Elle resta à côt de lui puis avec une mine rosée re trouvée elle lui adressa quelques mots.

-" Vous avez besoin d'aide?"

Puis lui afficha un doux sourire. Elle s'approcha du petit meuble ou était rangé les assiettes par déduction et en sortit deux puis trouva aussi les couverts et prit l'initiative de les disposer sur la table. Elle se tourna ensuite vers lui et avec toujours ce sourire radieux.

-"C'est bon je pense qu'on peut s'installer.."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un repas au calme...ou presque [pv Nana]   Mar 27 Avr - 22:33

C’est en se retournant vers la jeune fille que Ren se rendit compte qu’elle avait repris des couleurs. Tant mieux ! Il n’aimait pas voir les filles pleurer, même si elles en avaient parfaitement le droit, c’est juste une chose qui le rendait mal à l’aise. En fait il ne savait absolument pas comment réagir dans ces situations, il a sans doute peur de faire plus de mal que de bien.
Mais après avoir séché ses larmes, Nana semblait fraîche comme une fleur. Pas de rimmel qui coule, pas de longues trainées noires sur les joues roses de la demoiselle. Non, rien de cela. Nana méritait sa réputation de mannequin après tout.

Elle demanda s’il avait besoin d’aide et avant qu’il ne puisse répondre la table était dressée. Elle s’était parée d’un joli sourire qui surplombait ses joues roses. Elle pouvait faire craquer n’importe quel homme qui n’était pas aveugle, Ren ne faisait pas exception évidemment. Il la trouvait jolie, très jolie même. Il sentait qu’elle n’était bête non plus, qu’il y avait autre chose que du maquillage. Il ne lui manquait sans doute qu’une chose pour obtenir absolument tout ce qu’elle désirait, la liberté y compris : la confiance. La confiance en elle-même surtout.
Elle semblait être tel un oisillon ayant peur de sauter du nid.
Ren lui avait pris son envol très tôt comparé à elle apparemment. Il aurait pu vivre comme elle s’il l’avait voulu, mais il aurait dû se soumettre aux uniques choix de sa mère, chose qu’il ne voulait pour rien au monde. Alors il était devenu ce qu’il était. Il s’était démarqué et avait marqué les esprits, à sa manière certes, mais avec le recul il en avait appris beaucoup de choses.

- « C'est bon je pense qu'on peut s'installer.»

Il ne se fit pas prier pour aller s’asseoir, le plat en main. Il l’a servit d’abord et lui ensuite. L’odeur lui avait donné l’eau à la bouche et en homme qu’il était il enfourna une grosse première bouchée qu’il mâchât à peine avant de l’avaler. Ça avait l’air d’être à son goût, et à celui de son ventre. L’assiette fut d’ailleurs finie en quelques minutes à peine.

Il l’a regarda manger, sans trop rien dire. Son regard se porta sur la télévision encore allumée, un film venait de débuter. Un film de guerre, ou d’action sans nul doute. Il se rendit alors compte de l’heure tardive. Nana avait-elle prévenu quelqu’un ? Y avait-il une personne chez qui elle devait dormir ?

- « Au fait, tu as prévenu quelqu’un que t’avais eu un soucis ? Et où as-tu prévu de passer la nuit ? »

Il se posait réellement la question, même s’il pensait déjà connaître la réponse. Quand aurait-elle pu appeler quelqu’un, un parent par exemple. Ça ne le gênait pas de l’héberger pour une nuit ou deux. Il avait un lit et un canapé. L’appartement pouvait héberger deux personnes si ces dernières n’avaient pas besoin de grandes armoires. Ça pouvait être sympa de cohabiter avec quelqu’un, mais Ren avait des habitudes bien particulières qui n’étaient pas toujours faciles à vivre, surtout le matin en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un repas au calme...ou presque [pv Nana]   Lun 3 Mai - 14:46

Nana c'était assise quand Ren arriva avec le plat à la main. Il la servit tout d'abord puis en fit de même pour lui. Elle prit son temps pour manger, comme un petit oiseau qui picore. Elle avait cette habitude de manger tout doucement, cela sert à donner l'impression à votre conscience que vous mangez depuis très longtemps et donc inconsciemment vous n'avez plus faim sans avoir beaucoup mangé

Elle mangeait avec une certaine classe, le dos droit et la tête soutenu, une main sur les genoux et l'autre ramenant la fourchette jusqu'à sa bouche avec lenteur et grâce. Elle avait reçu une éducation particulière et avait été apprit à manger comme les grandes dames de ce monde. Ren avait déjà terminé alors qu'elle n'en tait qu'à la moitié. Celui-ci la regardait un peu puis son regard se concentra vers la télévision. Un film d'action passait mais Nana ne s'y connaissait pas trop dans ce genre de films. Elle avait enfin presque terminé quand il lui posa une question pertinente.

- « Au fait, tu as prévenu quelqu’un que
t’avais eu un soucis ? Et où as-tu prévu de passer la nuit ? »


Elle avait terminé de manger et elle réfléchit à ce qu'elle allait bien devenir ce soir.

-"J'aurais bien tenté d'appeler mes parents mais ils sont en voyage d'affaires et mon manager éteint son téléphone après le travail... Donc je vous avoue que je ne sais pas où aller cette nuit...."

Elle fut embarrassée de ne pas avoir de solutions. Elle n'aimait pas profiter de hospitalité des gens. Elle le regardait avec un regard plein d'interrogation se demandant ce qu'elle allait devenir.

-"Je ne veux pas non plus abuser de votre gentillesse, il faut que je trouve une solution..."

Elle se leva puis commença à débarrasser la table. Elle prit les assiettes qu'elle apporta jusque dans l'évier et revint ensuite chercher le plat qu'elle déposa sur le plan de travail de la cuisine. Elle revint ensuite vers la table puis se tenait debout à côté de lui.

-"Vous connaissez un hôtel dans le coin qui fait crédit? ^^"


Elle souriait à Ren car elle savait bien que cela n'existait pas mais il fallait bien essayer de rendre la soirée moins pesante et prendre les choses avec rire cela aidait parfois à rester zen.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un repas au calme...ou presque [pv Nana]   Mar 11 Mai - 9:50

Ren se surprit de la vitesse à laquelle mangeait Nana. Elle picorait dans son assiette telle un oiseau picore des miettes de pain. Il avait terminé son assiette depuis un certain temps quand elle eut enfin terminé la sienne. Comme quoi certaines rumeurs sur les mannequins ou autres stars du showbiz n’étaient pas forcément mal fondées.

Quand le professeur lui posa la question cruciale, la jeune élève réfléchie un instant avant de répondre.

- « J'aurais bien tenté d'appeler mes parents mais ils sont en voyage d'affaires et mon manager éteint son téléphone après le travail... Donc je vous avoue que je ne sais pas où aller cette nuit.... »

Elle semblait mal à l’aise de devoir lui avouer cela et en même temps le regard qu’elle lui lançait était celui d’une femme demandant de l’aide sans oser prononcer le moindre mot.

- « Vous connaissez un hôtel dans le coin qui fait crédit? ^^ »

Elle s’était levée et avait débarrassée la table, elle souriait mais il était évident qu’elle n’avait sans doute pas le cœur à rire. Ren connaissait bien un ou deux endroits où ils n’auraient pas posé de question, mais ce n’était pas le genre d’endroit très fréquentable et pour les femmes valait mieux y être accompagnée de son mac ou du patron pour ne pas subir quelques violences. Comment Ren connaissait ce genre d’endroit ? Il vaut mieux sans doute que vous ne le sachiez pas, vous le regarderiez d’un tout autre regard je pense.

- « Je préférerai encore que tu passes la nuit ici. »

Contre toute attente, il passa ses bras autour des frêles épaules de Nana. Il ne la serra pas contre lui pourtant, comme s’il voulait garder une distance, même mince.

- « Il ne vaut mieux pas pour toi que tu ailles dans ce genre d’endroit…C’est pas endroit pour les jeunes filles. »

Il ne savait pourquoi, il avait envie de la protéger et en même temps de lui apprendre à regarder le monde autrement. Mais cela était sans doute vain.
Se rendant compte de la position embarrassante qu’ils avaient, il s’éloigna d’un ou deux mètres.

- « Ah heu…c’était pas mal intentionné ! Promis ! La salle de bain est à ta disposition pendant que je fais la vaisselle. »

Il lui refila une serviette ainsi qu’un T-shirt et un short à lui en guise de pyjama. Il était un peu rougit, mais pas rouge pivoine non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un repas au calme...ou presque [pv Nana]   Mer 12 Mai - 19:28

« Je préférerai encore que tu passes la
nuit ici. »



Nana savait bien que c'était le seule solution pour cette nuit, mais au fond d'elle elle sentait une espèce de pudeur qui lui disait que cela était peut être pas très bon pour sa carrière. Si l'on venait à apprendre que la grande Nana Shizuku avait passé la nuit chez un inconnu , il se raconterait n'importe quoi dans les magazines, et les journalistes se feraient un plaisir d'inventer des histoires à dormir debout mais qui suffiraient pour salir sa carrière. Elle ne préféra plus y penser et se dit que de toute façon ses parents auraient assez d'argent pour négocier le rachat de l'information intox.

Ren passa ses bras autour de ses épaules et leur visage n'était plus qu'a quelques centimètres. Quelque chose d'attendrissant ressortait de ce moment assez proche. Il ne la serrait pas contre elle pourtant, de timidité ou peut être par respect? Elle se laissa faire sans rien dire et plongeait son regard dans le sien pendant qu'il parlait.

- « Il ne vaut mieux pas pour toi que tu
ailles dans ce genre d’endroit…C’est pas endroit pour les jeunes filles.
»

Soudain il s'éloigna d'elle comme gêné de son geste. Nana sourit, cela ne l'avait absolument pas dérangé, au contraire cela faisait un peu de bien de recevoir de la tendresse, quelque chose qu'elle n'avait plus la chance d'avoir depuis bien longtemps. Elle n'avait pas fréquenté d'homme depuis un long moment car après ses dernière déceptions elle c'était enfermé dans le travail pour ne plus souffrir.


- « Ah heu…c’était pas mal intentionné !
Promis ! La salle de bain est à ta disposition pendant que je fais la
vaisselle. »


Il lui donna une serviette et un short ainsi qu'un t-shirt à lui pour lui servir de pyjama. Il avait les joues teintées de rouge et Nana ne put s'empêcher d'être toute attendrit par son visage. Elle s'approcha puis avec une douceur infini et une certaine reconnaissance elle déposa un léger baiser sur sa joue.

-"Merci beaucoup..."

Puis avec toutes les affaires en main elle se dirigea vers la salle de bain. Elle entra et referma juste la porte de façon à ce que l'on ne la voit pas mais n'avait pas pris la peine de fermer à clef. Après tout s'il avait besoin de quelque chose pendant qu'elle se douchait ainsi il pourrait venir le chercher. Elle posa ses affaires sur le bord de l'évier et commencea par enlever sa robe. Elle se retrouva en sous vêtements et en quelques tours de mains fut enfin totalement nue. Elle entra dans la douche et fit couler l'eau jusqu'à trouver une bonne température. Elle trouva le gel douche et prit le temps de se laver , la chaleur de l'eau la détendait totalement et elle en oubliait presque qu'elle n'était pas chez elle. Certes chez elle elle n'aurait pas prit une douche mais plutôt un bain dans le jacuzzi mais cela n'était qu'un détail. Elle se rinça puis sortit, sachant que la facture d'eau ne serait pas pour elle, elle ne se permettait pas d'y rester pendant une heure. Elle prit la serviette qu'elle passa autour d'elle après s'être essuyé le corps et les cheveux. Elle s'arréta devant le miroir du lavabo et se regarda dans cette vitre embuée. Son visage était étincelant, ses yeux brillaient et ses joues étaient légèrement rosées par la chaleur. Ses cheveux mouillées tombaient sur son visage de poupée et quelques goutent coulaient jusque sur sa poitrine. Une image très sensuelle de la demoiselle que peu d'homme eurent l'occasion de contempler.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un repas au calme...ou presque [pv Nana]   Mar 18 Mai - 19:07

Il était encore un peu rougit quand la jeune mannequin vint lui déposer un tendre baiser sur la joue. Elle était comme une fleur fraîche, très belle, mais pas assez mûre pour éclore ; et par conséquent pour être cueillie.
Elle se dirigea donc en direction de la salle de bain d’un pas délicat faisant balancer chacune de ses fesses. Elle referma la porte derrière elle et l’on put entendre l’eau couler.

Ren s’allongea sur le canapé et se mit à penser. Il se demandait encore comment cela avait pu lui arriver. Il est vrai que dans sa vie il avait toujours eu de la chance, beaucoup de chance. Il ne s’était jamais rien cassé malgré les nombreux coups et les nombreuses chutes que son corps avait encaissés. Il n’avait jamais fait de garde à vue malgré les délits qu’il avait commis. Il était devenu professeur malgré son parcours scolaire chaotique. Et aujourd’hui, il y avait un mannequin dans sa salle de bain malgré tout ce que j’ai pu énumérer avant. Il se sentait vraiment chanceux.

Le film qui passait à la télévision donnait un bruit de fond avec le bruit de la douche. Ah, qu’est-ce qu’il aurait souhaité pouvoir voir ce qu’il se passait derrière cette porte. Il l’imaginait nue laissant les perles d’eau couler le long de son corps. Son grain de peau devait être agréable à regarder. Il imaginait cette peau douce comme de la soie et fraîche comme une brise d’été. Elle devait être franchement belle.

Le professeur de sport décida de fermer un peu les yeux, la journée avait été épuisante. Il sortit une cigarette du paquet dans sa poche et l’alluma avec un briquet qui traînait par là. Il savoura la première bouffée de nicotine. Il pensa qu’il devrait peut-être arrêter un jour, mais ce jour était
encore bien loin. Fumeur depuis le lycée, Ren était devenu accro à cette drogue là. D’un autre côté, c’était une drogue légale, on ne pouvait pas l’en empêcher s’il voulait fumer. Il ne lui fallu pas longtemps pour la terminer, en tout cas c’est l’impression qu’il avait car la porte de la salle de bain venait de s’ouvrir.

(hrp: j'était à cours d'idées là, désolée pour ce post si court :s)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un repas au calme...ou presque [pv Nana]   Ven 13 Aoû - 14:39

Nana se regardait dans le miroir, inspectant chaque petit détail, cherchant le moindre défaut à chasser au plus vite. Rien à signaler, pas le moindre petit bouton ou la moindre rougeur, tant mieux! Elle prit soin de s'essuyer les cheveux pour qu'ils ne ruissellent pas sur ses vêtements puis s'habilla rapidement. Elle passa un petit coup sur ses cheveux mouillés pour avoir l'air un peu moins chiffonnée. Après cette petite séance de contemplation puis d'arrangement elle sortit enfin de la salle de bain. Ren était dans le canapé, il avait du fumer une cigarette car l'odeur hantait encore les environs. Elle s'approcha de lui, il était allongé sur le canapé d'un air un peu pensif et Nana ne savait trop que dire. Elle chercha donc une petite phrase pour le sortir de ses pensées.

-" Ce n'est pas quelque chose de top pour une séance photo mais cela sera parfait pour passer la nuit"


Tout en lui adressant un jolie sourire amusé.

Elle était un peu gênée de devoir s'imposer pour la nuit mais le pire serait tout de même de finir la nuit dehors avec tous les détraqués qui rodent dans les rues. C'est une expérience qu'elle ne souhaite pas tenter. Les épreuves difficiles dues a son succès l'ont déjà bien assez fait souffrir. L'agression d'aujourd'hui n'est pas la première, et n'est pas la plus violente. Elle se figea dans son souvenir. Nana ce soir là rentrait d'une journée digne d'un marathon et la fatigue était trés présente. Elle se dirigeait vers sa voiture quand elle sentit qu'elle n'était pas seule. Impatiente de rentrer elle pressa le pas mais en vain. Un homme l'attrapa par le bras et la retourna brusquement contre la portière de sa voiture. Il était cagoulé et vêtu tout de noir, le coup avait donc était prévu à l'avance. Il ne cherchait pas à récupérer son argent, malheureusement, mais plutôt des faveurs de sa part. Elle se débattait mais sa force était minime face à cet homme. Il glissait ses mains sous ses vêtements et elle sentait encore les frissons d'horreur et de peur qui la parcourait à ce moment là. Un membre de son équipe était arrivé à temps car il avait besoin de lui poser une question pour le travail du lendemain, le malfaiteur partit en courant et Nana ne parla jamais de ceci de peur des représailles......... Un grand moment de blanc sur son visage et une expression de frustration puis soudain comme sortant d'un cauchemars elle revint à la réalité. Elle s'avança et s'assit doucement sur le bord au niveau de son buste. Le corps tourné en direction de la télévision, se plongeant dans les images sans vraiment s'intéresser à ce qu'elle regardait.Le silence régnait et la fatigue commençait à peser, pourtant la jeune femme n'avait pas envie de dormir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un repas au calme...ou presque [pv Nana]   Lun 13 Sep - 0:22

Alors que la belle sortait juste de la salle de bain, Ren se remémorait la journée qu’il venait de passer. Une journée bien remplie, moto, boulot, molo ? Oui, il fallait y aller molo avec cette fille. Mannequin et élève, tout pour faire fantasmer, et en plus de ça elle était dans SON appartement. Des idées malsaines lui traversaient l’esprit, imaginant son invitées dans les pires positions et avec, ou plutôt sans tenue… C’est à ce moment là que la voix d’un ange le sortie de cette pensée perverse.
Nana avait revêtu un de ses vieux T-shirt et il était bien évidemment trop large et trop long pour elle. Cela lui faisait même une robe, en beaucoup moins féminin. Les otakus auraient crié en cœur « moe moe» (*) en la voyant.

Le professeur rendit le sourire à l’élève et se leva, laissant la télécommande sur le canapé et la TV allumée.

- « C’est mon tour de prendre la salle de bain si j’ai bien compris »


Il s’étira légèrement et plongea son regard dans celui de la lycéenne. Le sien s’était dirigé vers la télévision, le sourire s’était effacé comme s’il n’avait jamais existé. Ren n’eut plus le cœur à aller se laver. Il détestait ce genre d’expression chez les femmes, c’est dans sa nature. Il se rassit en silence, prit la télécommande et appuya sur la touche « power » ce qui éteignit le poste.
Le professeur de sport resta silencieux un temps avant de rompre le silence.

- « Quand j’étais eu collège et au lycée j’étais une vrai terreur, ça avait même commencé avant. On m’appelait « Tokyo no Oni » (le démon de Tokyo) ou « Akai Kyoukou » (la terreur rouge). Peut-être en as-tu déjà entendu parler, de ce gang qui terrorisait la ville, l’ « Oni no hou » (la loi du démon). Il existe encore et on en entend parler de temps en temps pour des bagarres de pouvoir dans les quartiers… »

Il s’arrêta pour sortir une cigarette de son paquet. Il la huma avant de l’allumer et dégusta comme toujours la première bouffer. Le silence semblait alors être la seule règle en vigueur et seul Ren semblait être capable de l’enfreindre.

- « J’en ai vu des choses…des bastons j’en ai vécu, ouai une par jour au moins. Le pire c’est que je perdais jamais. *souffle la fumée de cigarette* Mais au final, je n’attendais rien de demain en ce temps. En tant que leader, j’avais trois fois plus de chance que les autres de me faire buter et je m’en fichais, au contraire je les attendais. A force les gangs adverses ne venaient même plus. »

- « Ojô-chan, on a chacun notre vie, notre passé et peut-être un futur quelque part. Je te l’ai déjà dit, moi je vis au présent. Et là, maintenant, tout de suite je sens que t’es pas heureuse. Tu souris pas, ou peu. Je te sens angoissée à certains moments. Si t’as peur de moi t’as le droit, t’en a d’autant plus le droit maintenant que tu sais qui je suis. La seule chose à faire, c’est le dire. Juste dire ce que l’on pense et ce que l’on ressent. »



hrp: (*)moe moe: C'est l'expression que les otakus utilisent en rapport à de jolies jeunes filles pour expliquer plus ou moins l'effet qu'elles leur font.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un repas au calme...ou presque [pv Nana]   Jeu 16 Sep - 21:55

- « Quand j’étais eu collège et au lycée j’étais une vrai terreur, ça avait même commencé avant. On m’appelait « Tokyo no Oni » (le démon de Tokyo) ou « Akai Kyoukou » (la terreur rouge). Peut-être en as-tu déjà entendu parler, de ce gang qui terrorisait la ville, l’ « Oni no hou » (la loi du démon). Il existe encore et on en entend parler de temps en temps pour des bagarres de pouvoir dans les quartiers… »

Nana restait assise près de lui, ne disant rien. Elle écoutait attentivement, sans le juger sur sa vie passée. Il est vrai que c'était le total opposé de Nana et pourtant elle trouvait cela intéressant de savoir qu'elle n'était pas la seule à avoir des petits secrets sur le passé. Il alluma une cigarette, ce fut un moment de silence, puis reprit la parole.

- « J’en ai vu des choses…des bastons j’en ai vécu, ouai une par jour au moins. Le pire c’est que je perdais jamais. ** Mais au final, je n’attendais rien de demain en ce temps. En tant que leader, j’avais trois fois plus de chance que les autres de me faire buter et je m’en fichais, au contraire je les attendais. A force les gangs adverses ne venaient même plus. »

-"Oui, je vois..."

- « Ojô-chan, on a chacun notre vie, notre passé et peut-être un futur quelque part. Je te l’ai déjà dit, moi je vis au présent. Et là, maintenant, tout de suite je sens que t’es pas heureuse. Tu souris pas, ou peu. Je te sens angoissée à certains moments. Si t’as peur de moi t’as le droit, t’en a d’autant plus le droit maintenant que tu sais qui je suis. La seule chose à faire, c’est le dire. Juste dire ce que l’on pense et ce que l’on ressent. »


-"Je...Je...non, je n'ai pas du tout peur de vous. Vous n'avez pas à vous reprocher quoi que ce soit. Au contraire, je vous avoue que ce soir, en peu de temps, j'ai l'impression que ma vie devient plus intéressante. J'apprécie votre présence et j'espère vous revoir en d'autres occasions...Enfin si vous êtes d'accord bien sur"

Elle se replaça correctement sur le canapé, ne disant plus rien. Après avoir regardé au sol elle leva enfin les yeux vers lui et le regarda avec un regard emplie de douceur.

-"C'est très agréable d'avoir quelqu'un qui vous écoute, d'habitude j'ai beau crier ou pleurer quand je suis à bout, tout ce que l'on me dit c'est "Allez vas prendre tes antidépresseurs et on continu",c'est pas très encouragent...Mais je n'ose pas me plaindre car j'ai eu tellement par rapport à d'autres que j'ai peur de paraitre superficielle."

Nana n'avait pas envie de pleurer cette fois. Elle était très fragile en ce moment, mais c'était surtout due aux médicaments que lui prescrivait son médecin sous l'ordre de son manager. En fait, elle ne gérait pratiquement rien dans sa vie, elle était menée par le bout du nez par son manager qui faisait tout pour la garder au top. Mais un succès au dépend de son bonheur. Une vie gâchée par l'excès de pouvoir de ce monde dicté par la beauté et l'argent.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un repas au calme...ou presque [pv Nana]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un repas au calme...ou presque [pv Nana]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un repas entre amis, enfin presque [Belle, Adam, Killian]
» Un dîner presque parfait
» Duo Nana Mouskouri ,Charles Aznavour
» Il suffirait de presque rien ...
» Finalement le calme est revenu.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ARCHIVES :: ARCHIVES & Co :: RP FINIS OU ABANDONNES :: Ville-
Sauter vers: