AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Calme, calme comme l'eau...[Pv Tsuki](finit premiere partie)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Calme, calme comme l'eau...[Pv Tsuki](finit premiere partie)   Sam 21 Mai - 18:46

C'était jeudi et ce jour-là, Claudio ne travaillais pas, alors pour prendre l'air, il pu aller faire une promenade tous seul atours d'un bois et d'un lac. Claudio aimait beaucoup cet endroit qui était plutôt calme et avec de petits poissons dans le lac qui revenait à la surface, il y va d'ailleurs souvent dans ce coin avec ses amis pour se reposer ou pour discuter calmement.

Ainsi que Claudio se promena, Claudio s'asseyait au bord du lac en regardant l'eau propre et pure passant par la gauche. En Sicile ce qu'il y avait de beau c'était la plage, vu que c'était une île la plage restait toujours intacte et ce qui faisait d'une beauté le bleu de l'eau, il y avait même pas d'ordures ou quoi que ce soit dans les plages que fréquentait Claudio en Sicile. Même au Japon, quand Claudio va à la plage l'été vers où il habite c'est toujours propre...

Comme le printemps était arrivé, pour Claudio c'était fini les gros pulls et les manteaux, aujourd'hui il s'était habillé d'un polo couleur jaune a rayures bleu et avec comme pantalon un jeans. Pour se détendre un peu, Claudio c'était couché dans l'herbe tiède et regardait attentivement le lac avec pour paysages le crépuscule et sentait en même temps l'air frais lui passer sur le visage et là Claudio entendit de petits reniflements à coter de lui et il regarda. Oh ! Quelle belle petite bête ! C'était un petit chien tous mignon de la race Japonaise "Akita Inu", ce petit chien devait peut-être a par tenir a quelqu'un et en effet, le chien avait un petit ras de cou avec un petit médaillon avec son petit nom "Ringo". Le petit chien se rapprocha de Claudio et renifla son visage, Claudio lui souriait et en même temps lui caressait le front et lui dit de toutes petites phrases.

-Tu es comme tous les chiens toi, curieux, moi aussi je le suis. Ringo. Lui avait il dit toujours en le caressant.

Claudio le caressa encore petit moment et cessa pour le laisser continuer sa route. Claudio adorait les animaux, même ceux qui peuvent être agressifs comme le tigre, Claudio se dit même que ce n'est pas de sa faute au tigre s'il attaque des personnes parfois, c'est juste pour se défendre des gens qui lui causent des ennuis. Claudio ne quitta pas des yeux le chien qui reniflait toujours de partout mais le chien finit par un moment pour se reposer, le chien alors ce mit coucher, les deux pattes de devant en avant et les deux pattes en arrière allongée.

Claudio cessa de regarder le chien et ce remis à nouveau à regarder le crépuscule un petit moment et se reposa un peu en fermant les yeux. Quelques minutes après Claudio entendit une personne s'asseoir pas loin de lui et vis que c'était une jeune fille qui avait une feuille et un crayon, a parement la jeune fille allez dessiner quelque chose mais quoi ? Claudio qui était curieux ce déplaça un peu et par curiosité regarda la jeune fille dessiner mais elle se retourna.

-Oh excuser moi, cela ne vous dérange pas que je vous regarde dessiner ? Lui avait il dit d'un air doux.


Dernière édition par Claudio Solemino le Ven 26 Aoû - 22:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Calme, calme comme l'eau...[Pv Tsuki](finit premiere partie)   Sam 11 Juin - 23:09

Bien sûr… Il fallait que tout aille de travers aujourd’hui !
C’était vraiment pas ma semaine ! Je perdais tout, mais là c’était plus que tout ce que j’avais perdu !
Mon nouveau petit chien de race Akita Inu avait disparu. Il avait juste 4 mois et je venais de l’adopter. Je vivais avec lui depuis une petite semaine… Enfin vivre était n bien grand mot, c’était une amie qui n’était pas en pensionnat qui le me gardait pendant les cours.
Et voilà que je m’endors quelques minutes et il s’en va en se détachant… Alors là, ça n’allait pas la faire ! Je voulais revoir mon petit chien que j’avais appelé « Mini-Shiba ». Il me manquait déjà !
Alors, je me mis à le chercher pendant plusieurs minutes dans un périmètre de 50 mètres autour de moi à peu près. Mais rien… Aucun petit chien à l’horizon.

*J’ai perdu Mini-Shiba !, pensais-je en me mettant à pleurer*

Ce petit chien était tout pour moi ! C’était mon père qui venait de me l’offrir. Depuis le temps que je rêvais d’en avoir un… Mais ce rêve était maintenant fini, du moins il l’était tant que je n’aurai pas retrouvé ma petite boule de poil trop mignonne. Il ne fallait pas qu’il tombe sur des voleurs, il le prendrait pour le vendre. Ces petites bestioles ça se vendait une petite fortune, surtout que le mien était un pur race !
J’avais la haine contre moi ! Je n’avais jamais eu autant la haine contre mon imbécile petite personne. Je pleurais comme je n’avais pas pleurer depuis un petit moment. Je marchais en fouillant partout. J’étais désespérée ! Comment j’allais annoncer à mon père ?!

« -Mini-Shiba !!!!, me mis-je à crier dans la forêt ».

Mais tiens j’y pensais, je n’avais pas changé ce stupide collier que lui avait donné mon père. En plus, ce n’était même pas son vrai nom dessus. Personne ne saurait jamais que c’était le mien !
Oh malheur de malheur !!!!

Cela faisait des heures que je cherchais en vain, aucun singe de ma petite boule de poil ambulante ! J’arriva près du lac et vis une petit chiot, exactement comme le mien et m’approcha doucement. Je ne fis pas attention aux personnes qui étaient à côté de moi, je me mis à côté du petit choit qui me regarda la langue pendue avec les yeux remplis de malice. Je regarda son collier où il était marqué en gros « RINGO ».

« -Je te retrouve enfin petite boule de poil ! Tu m’as fait une sacré frayeur, j’ai cru que je t’avais perdu !, dis-je à mon petit Shiba »

Les gens allient me prendre pour une folle mais bon, je n’étais plus à cela près…
Mini-Shiba me regarda, un grand regard joueur était fixé dans ses yeux et il se leva, secoua sa petite queue et partit en courant.

*Je m’y attendais à celle-là ! Quel coquin celui-là !, pensais-je*

Je me leva rapidement et me mis à courir après lui sans vraiment réussir à le rattraper. Et oui, la course à pied n’était vraiment pas mon fort !
Je courais donc inlassablement après mon petit garnement de chiot et criais son prénom pour qu’il décide enfin de s’arrêter. Mais c’était sans compter sur ma malchance hebdomadaire !
En plein milieu de ma course, je me pris les pieds dans une racine hors du sol et tomba comme une imbécile, la tête la première.
J’ étais complètement désespérée… Je n’avais vraiment pas de chance, ni de facilité à m’en sortir en ce moment… Contrairement à d’habitude !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Calme, calme comme l'eau...[Pv Tsuki](finit premiere partie)   Lun 13 Juin - 1:18

La demoiselle avait bien voulue que Claudio regarde, en effet il la regarda calmement. Lorsque tous d'un coup ! Un bruit de branche s'arrachant se présenta accompagné d'un poids faisant paf sur l'herbe ! On aurait dit que peut être quelqu'un était peut-être tombé ! Claudio alors allait voir ce qui c'était passé, ne se doutant pas de l'artiste.

Le bruit ne venait pas de loin a parement, il y avait seulement quelques branches de fleurs de cerisier à écarter et entendu de petits aboiements de chien tous droits. C'était peut-être le chien qu'il avait vu tous à l'heure ? Ca, il ne fallait pas juger avant d'avoir vu. Ils y a beaucoup de chiens qui se promènent dans ce genre d'endroits...

Claudio voyait maintenant une fille aux cheveux couleur rose allongée par terre avec les jambes pleines de poussière provenant de la terre végétale, avec en face arrêter un chien se léchant les pâtes, c'était le même chien de tout à l'heure, le petit « RINGO ». Claudio s'inquiéta pour la jeune fille, il lui tendit ses mains.

-Vous êtes tombé ? Donnez moi vos mains que je vous relève.

Il la souleva un petit peu en la prenant par les épaules mais Claudio attendais les mains de la fille aux cheveux couleurs roses pour mieux qu'elle se remette sur ses jambes. On pouvait apercevoir derrière cette personne de grosses racines végétales toutes déraciner. Pauvre arbres pensait Claudio, mais elle ne l'a pas fait exprès et puits après tous a quoi ça sert de détruire la nature ? La nature est importante, surtout que les arbres donnent de l'oxygène permettent de vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Calme, calme comme l'eau...[Pv Tsuki](finit premiere partie)   Lun 13 Juin - 16:11

Ma gamelle avait été terrible si je puis dire.
Je m’étais tapée la honte internationale devant toutes les personnes présentes près de moi. Heureusement que ce nombre de personnes étaient très réduit, sinon ça aurait été la catastrophe. Enfin bref… Au moment où je voulu me relever, j’entendis quelqu’un me dire:

« -Vous êtes tombé ? Donnez moi vos mains que je vous relève. »

Je leva la tête et bis un jeune homme d’environ une vingtaine d’années me regarder et me tendre ses mains pour m’aider.
Je les pris donc avec plaisir et lui sourit quand il me releva.

« -Merci beaucoup ! Euh… Tu t’appelles ?!, lui dis-je »

Je lui souris gentiment mais vis les dégâts que j’avais causé. La racine dans laquelle je m’étais pris les pieds était complètement sortie de terre.

*Oh la cata ! J’suis vraiment la reine des pas-doués !!, pensais-je*

Je me mis à chercher Mini-Shiba du regard en attendant une petite réponse de mon interlocuteur. Il était devant moi, tout sourire en train de se léchouiller les pattes.
Le voir si heureux de m’avoir fait tombé me mis légèrement en rogne, mais je n’en fis rien paraitre. Ce chien était vraiment un grand joueur, malheureusement pour lui, je l’étais aussi.
Alors, je ne cherchais pas à savoir qui de nous deux allait gagner.
Mais, j’étais bien décidé à ne pas perdre !
Oui, je sais cela peu paraitre complètement débile et de faire la compétition des bêtises avec un chien mais, il en faut peu pour m’amuser !


[Désolé pour ce post très court, mais l'inspiration n'est pas mienne aujourd'hui !]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Calme, calme comme l'eau...[Pv Tsuki](finit premiere partie)   Mar 21 Juin - 14:42

Elle se releva avec un peu de mal, mais après cela passait. Claudio regarda la jambe de la fille aux cheveux rose qui était à découverte, elle avait eu de la chance car la peau n'était pas ouverte et le sang ne coulait pas. Il y avait seulement une petite trace mais rien de grave. La fille aux cheveux rose après s'être relevé demandait comme tout le monde le fait pour se connaître accompagné d'un remerciement...

-Merci beaucoup ! Euh... Tu t'appelles ?

-Mon prénom est Claudio, je viens d'Italie... Et toi ? Qu'elle est ton prénom ?

Claudio regarder le chien derrière eux, il était tous tranquille en train de faire sa toilette, ce qu'il avait faits n'était pas gentil de sa part mais c'est une bête et les bêtes ne comprennent et ne pense pas comme nous évidemment. « RINGO » appartenait donc à cette demoiselle aux cheveux rose, en espérant que celle-ci savait bien s'en occuper et le faits sortir quand il le faut. Pour être sûre que c'était son chien Claudio demanda.

-Alors, comme ça « RINGO » est ton chien ? Je sais son prénom, car sur son collier il est écrit, aussi je l'ai vu passé tous seul au rebord du lac et il est venu à mes côtés, je l'ai caressé il est tous doux. Si tu le remarques en faîte j'adore les animaux ainsi que ceux de compagnie.

Claudio sortit un petit sourire à la fille aux cheveux roses avant de se remettre à regarder le chiot « Akita Inu». Le chiot tourné en rond comme font tous les chiens pour mordre leur queue, même si cette race avait la queue légèrement enroulé.

[Le mien aussi, excuse moi...]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Calme, calme comme l'eau...[Pv Tsuki](finit premiere partie)   Mar 21 Juin - 23:17

Je m’étais époussetée et regarda le jeune homme dans les yeux. Je lui offris un grand sourire et lui dis:

« -Merci beaucoup ! Euh... Tu t'appelles ? »

Il me répondit aussitôt:

« -Mon prénom est Claudio, je viens d'Italie... Et toi ? Qu'elle est ton prénom ? »

Un italien ici ?! Intéressant ! En plus, j’adorais l’Italie même si je n’y avais jamais mis les pieds. D’après tout ce que j’avais pu voir sur ce pays, il était tout simplement magnifique. Rempli de milles et un richesse culturelles et culinaires.

« -Moi, je m’appelle Tsuki, je suis sud-coréenne. Enchantée de faire ta connaissance ! »

Je continuais de sourire gentiment et observa du coin de l’œil le petit chien qui se léchouillait pour se nettoyer. Ahlala, à peine adopter et déjà, il m’en faisait voir de toutes les couleurs… Mais bon, je l’adorais cette petite boule de poil !

« -Alors, comme ça « RINGO » est ton chien ? Je sais son prénom, car sur son collier il est écrit, aussi je l'ai vu passé tous seul au rebord du lac et il est venu à mes côtés, je l'ai caressé il est tous doux. Si tu le remarques en faîte j'adore les animaux ainsi que ceux de compagnie.

-Et oui, cette petite fripouille est à moi ! Mais, son nom n’est pas « Ringo »… En fait, mon père lui a chois un prénom et lui a fait le collier en conséquence, mais j’ai changé son nom à peine l’avais-je adopté. Donc, il s’appelle « Mini-Shiba », et il faut que je lui change rapidement son collier.
Et tu aimes les animaux ? Moi à vrai dire, pas vraiment, ils me font un peu peur à par les chiens et les chats ! Je sais que ça peut paraître bizarre mais bon… J’suis pas normal »


J’avais conclue cette phrase par un petit rire. Je me tourna donc vers mon petit chiot et le vis tourner sur lui-même pour se mordre sa petite queue enroulé.

*Il est vraiment trop mignon quand il fait ça*

Je le regarda quelques instants et lui dis:

« -Allez viens Mini-Shiba, il faut rentrer maintenant ! J’ai des devoirs que j’aurai du commencer depuis quelques temps si tu n’étais pas parti en cavale ! Alors, on y va mon petit chou ! »

Je me releva et souris encore une fois à Claudio.

« -C’était un plaisir de te rencontrer, j’espère qu’on se reverra vite ! Alors, sur ce, je te souhaite une bonne soirée… Enfin si le petit cancre est décidé à partir… »

Je regarda Mini-Shiba qui était parti dans se rouler dans un petit tas de poussière à l’opposé de ma direction. Cela me fit rire et je soupira quelques peu… L’après-midi n’était pas finie !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Calme, calme comme l'eau...[Pv Tsuki](finit premiere partie)   Dim 3 Juil - 1:11

-Moi, je m'appelle Tsuki, je suis sud-coréenne. Enchantée de faire ta connaissance !

Fit-elle avec un petit sourire. Claudio fit souris lui aussi a Tsuki, il regarda le chien encore une fois tous en écoutant Tsuki sur la discussion des animaux. Tsuki était donc Sud-Coréenne, au Japon cela n'était pas rare, il y en a beaucoup qui y vivent et qui voyagent au Japon et pareille pour les Chinois...

-Et oui, cette petite fripouille est à moi ! Mais, son nom n'est pas « Ringo »... En fait, mon père lui a chois un prénom et lui a fait le collier en conséquence, mais j'ai changé son nom à peine l'avais-je adopté. Donc, il s'appelle « Mini-Shiba », et il faut que je lui change rapidement son collier.

-Et tu aimes les animaux ? Moi à vrai dire, pas vraiment, ils me font un peu peur à par les chiens et les chats ! Je sais que ça peut paraître bizarre mais bon... Je ne suis pas normal.

Claudio réalisa un petit rire pour le dialogue qu'avait administré Tsuki, pourquoi disait elle qu'elle n'était pas normale ? Ne pas aimer les animaux, peut se produire à tout le monde pourtant.

-Ah, je comprends, heureusement que tu me la dit dit que le chien s'appelle « Mini-Shiba », sinon je l'aurais toujours appelé Ringo. Ne t'en fais pas, si tu n'aimes pas ou si tu as peur des animaux, mis à part les chiens et les chats, cela arrive à tout le monde tu sais, je connais des gens comme ça.

Claudio souriait encore et encore jusqu'à avoir le sourire jusqu'aux oreilles. Tsuki paressait vraiment mignonne ! à sourire quasiment tout le temps ou à se dire d'elle-même qu'elle est bizarre, même si ce n'est pas vrai. Si Claudio le pouvait, il lui expliquerait qu'elle ne devait pas se dire à elle-même des choses négatives.

-Allez viens Mini-Shiba, il faut rentrer maintenant ! J'ai des devoirs que j'aurai dû commencer depuis quelques temps si tu n'étais pas parti en cavale! Alors, on y va mon petit chou !

« Petit chou » Lui avait elle dit au chien, a parement elle devait l'aimer beaucoup et c'est ce qu'il faut pour animal de compagnie, il lui faut de l'amour de son maître. Claudio s'avança vers le chien, qu'il allais peut-être quitter dès maintenant, lui fit des caresses, le chien se laissait faire, en même temps, il léchouillé les doigts de Claudio sans montrer un seul de ses crocs. La jeune fille aux cheveux roses Tsuki ce ressaisi et s'avança vers les deux êtres vivants...

-C'était un plaisir de te rencontrer, j'espère qu'on se reverra vite ! Alors, sur ce, je te souhaite une bonne soirée... Enfin si le petit cancre est décidé à partir...

Claudio repensa a quelque chose qui pourrait peut-être faire plaisir a Tsuki.

-Attends ! Je dois te donner quelque chose !

Le jeune italien mis sa main au fond de la poche de son jeans et sortit une carte qu’il proposa a Tsuki.

-Tiens, je te donne cette carte de visite du restaurant où je travaille, j'ai pour métier cuisinier, ce restaurant faits de la restauration Italienne. Viens y manger un soir si tu veux ! Ce n’est pas loin d’ici en plus… A part cela si tu veux je peux te donner un passage, si tu es à pieds ou si tu habite un peu loin d’ici. Comme ça sa pourra t’arranger, non ?

Claudio attendait la réponse de la jeune Sud-Coréenne en jouant encore avec le chien, qui était habillé d’un peu de poussières.

[Pardon pour le gros retard! Je viens juste de finir mon stage avant hier, désoler...]



Dernière édition par Claudio Solemino le Lun 4 Juil - 15:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Calme, calme comme l'eau...[Pv Tsuki](finit premiere partie)   Dim 3 Juil - 22:15

Je lui avais sorti une sorte de mini-monologue. Ce n’était pas bien que je m’emballe a parler comme ça, après je ne m’arrêtais plus et j’ennuyais les gens… Mais bon, c’était comme ça, j’avais toujours été très bavarde, depuis toute petite.
Mais bon, ce que je venais de dire l’avais fait rire. Je le regarda donc, l’air légèrement intriguée, car je ne comprenais pas pourquoi il se mettait à rire comme ça.

« -Ah, je comprends, heureusement que tu me la dit dit que le chien s'appelle « Mini-Shiba », sinon je l'aurais toujours appelé Ringo. Ne t'en fais pas, si tu n'aimes pas ou si tu as peur des animaux, mis à part les chiens et les chats, cela arrive à tout le monde tu sais, je connais des gens comme ça. »

Il m’offrait un sourire très étirée, presque jusqu’au oreilles. Il semblait être quelqu’un de très attentif et gentil. Ça me plaisait beaucoup.
Je lui rendis donc son grand sourire, comme je le faisais depuis un petit bout de temps. Il était vraiment gentil comme garçon et en plus il était très agréable à parler.


« -Allez viens Mini-Shiba, il faut rentrer maintenant ! J'ai des devoirs que j'aurai dû commencer depuis quelques temps si tu n'étais pas parti en cavale! Alors, on y va mon petit chou ! »


J’avais parlé à mon petit chien, toujours aussi concentré à s’occuper de lui-même plutôt qu’à faire attention à moi. Mais bon, je commençais sérieusement à m’habituer là, il était comme ça depuis que je le connaissait, ou plutôt depuis que je l’avais trouvé dans une petite boîte le jour de mon anniversaire.
J’aimais beaucoup ce chien, car il avait beau être très, je dirai même, extrêmement, joueur, il était adorable. Sa petite bouille était vraiment craquante, c’est bien pour ça que mon père l’avait pris. Il savait très bien que je craquerai en le voyant ! Il me connait par cœur à force !

Puis, je m’avança vers Claudio qui s’était mis près de Mini-Shiba. Celui-ci lui léchouillait maintenant les doigts, un petit air malin dans son regard.
Je lui fis une nouvelle fois, un sourire des plus ravageurs et lui dit:

« -C'était un plaisir de te rencontrer, j'espère qu'on se reverra vite ! Alors, sur ce, je te souhaite une bonne soirée... Enfin si le petit cancre est décidé à partir... »


Il me regarda puis se releva précipitamment et chercha quelque chose dans sa poche.

« -Attends ! Je dois te donner quelque chose ! »

Après quelques secondes, il sortit une petite carte de sa poche et me la donna.

« -Tiens, je te donne cette carte de visite du restaurant où je travaille, je pour métier cuisinier, ce restaurant faits de la restauration Italienne. Viens y manger un soir si tu veux ! Ce n’est pas loin d’ici en plus… A part cela si tu veux je peux te donner un passage, si tu es à pieds ou si tu habite un peu loin d’ici. Comme ça sa pourra t’arranger, non ?  »

Je regarda la petite carte puis releva mon regard vers lui.

« -Je te remercie, c’est très gentil de ta part ! En plus, j’adore manger italien. Alors, ce sera avec plaisir que je viendrai dans ton petit restaurant. Comme ça, je verra comment tu cuisines… Mais bon, si tu es aussi gentil que bon cuisinier, je ne m’inquiète pas trop. »

Je rigola légèrement d’un rire cristallin et repris aussitôt.

« -A vrai dire, j’habite au lycée, celui qui est un peu éloigné du centre-ville, donc oui ça fait un petit bout de chemin quand même. Alors, ce serai avec plaisir que je te suivrai. »

Je lui avais de nouveau offert un de ses sourires si craquant et tendre qu’il faisait fondre tous les garçons, ou du moins, presque tous… Parce qu’on ne peut pas dire que ma vie sentimentale soit très agitée. Mais peut-être qu’un jour… Du moins, je ne désespère pas !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Calme, calme comme l'eau...[Pv Tsuki](finit premiere partie)   Mar 12 Juil - 0:02

-Je te remercie, c'est très gentil de ta part ! En plus, j'adore manger italien. Alors, ce sera avec plaisir que je viendrai dans ton petit restaurant. Comme ça, je verrai comment tu cuisines... Mais bon, si tu es aussi gentil que bon cuisinier, je ne m'inquiète pas trop.

Elle accepta et remercia, de la carte de visite que lui avait remise Claudio. Claudio la trouva très mignonne avec son petit sourire qu'elle faisait.

-A vrai dire, j'habite au lycée, celui qui est un peu éloigné du centre-ville, donc oui ça fait un petit bout de chemin quand même. Alors, ce serai avec plaisir que je te suivrai.

Claudio lui répondit tous simplement...

-Le patron du restaurant est très content de moi pour les plats que je faits. Il dit même toujours qu'il pourrait me payer un peu plus du salaire qui nous donne, mais moi je décline tout le temps, car pour moi quand le salaire est fixé il ne faut surtout pas le changer. Ce sera alors avec plaisirs donc de t'accueillir dans le restaurant ! Si tu adores manger Italien ! Sinon pour la voiture il faut effectivement que tu me suis, excuse moi, mais je te tiens par la main. Vaut mieux, ici il y a plein de passages et de voitures garaient.

Il fit ce qu'il avait dit dans son dialogue, il pris la main de Tsuki dans la sienne et la mena jusqu'à à sa voiture qui était garée dans le parking, qui était en face du bois et du lac...Après avoir faits une petite longue promenade dans les bois pour arriver dans le parking, Claudio et Tsuki, arrivèrent enfin. Même si le chemin n'avait pas été trop long il fallait quand même retrouver le chemin avec tous les passages qu'il y avait.

Ils arrivèrent devant plusieurs voitures, il y avait des Toyotas, des Nissans et même des voitures Européennes comme celle qu'il a Claudio, ils étaient arrivaient devant une ancienne voiture jaune que lui avait offert son grand-père quand Claudio avait fêté ses dix-huit ans et qu'il avait eu son permis de conduire, son grand-père ne l'utiliser plus depuis un bon moment et il lui a offert.

-Cette voiture date depuis 1970, c'est une Alfa Romeo GT Junior, elle est encore très belle je trouve pour son âge, mon grand-père me l'a offert pour mes dix-huit ans, il ne l'utilisait plus et n'a jamais voulue la revendre donc il me l'a offert. Il est encore vivant à ses jours. J'étais très content qu'il me l'a offert ! Vu que l'alfa Roméo est m'a préféré marque de voiture et puits dès que je l'ai vu la première fois, je l'ai trouvé géniale. De nos jours maintenant ses voitures de collection coûtent très cher tu sais...

Claudio fit un regard à la Sud-Coréenne pour lui admirer un sourire et il ouvrit la voiture, tous en ouvrant la portière et en retirant sa mallette de couteaux qui étaient posée sur le siège et la déposa sur le siège arrière. Claudio, d'un geste galant fit un signe avec ses mains sur le siège en avant, à Tsuki.

-Je t'en prie. Assis toi...

Lui avait il dit, en ne cessant jamais de faire son sourire aux lèvres. Claudio se montre toujours gentil envers les personnes... « Mini-Shiba » pris place le premier dans la voiture tous en s'installant dans l'emplacement des genoux du siège en avant, là où Tsuki devait se placer.

[Je te permet de choisir mes actions, pour ton post, exemple: quand il rentre dans la voiture, qu'il conduit, qu'il s’arrête et toute sortes de chose. voila!]


Dernière édition par Claudio Solemino le Mar 19 Juil - 21:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Calme, calme comme l'eau...[Pv Tsuki](finit premiere partie)   Mer 13 Juil - 21:29

Claudio semblait être le garçon typique Italien: Galant, Gentil et Serviable.
Alors quand je lui avait dis les choses précédentes, il avait simplement répondu:

« -Le patron du restaurant est très content de moi pour les plats que je faits. Il dit même toujours qu'il pourrait me payer un peu plus du salaire qui nous donne, mais moi je décline tout le temps, car pour moi quand le salaire est fixé il ne faut surtout pas le changer. Ce sera alors avec plaisirs donc de t'accueillir dans le restaurant ! Si tu adores manger Italien ! Sinon pour la voiture il faut effectivement que tu me suis, excuse moi, mais je te tiens par la main. Vaut mieux, ici il y a plein de passages et de voitures garaient. »


C’était le genre de garçon adorable, qui ne se prend pas la tête pour rien et qui n’en fait jamais trop. J’avoue que cela me plaisait beaucoup. Les garçons de ce genre sont biens rares de nos jours.
Alors, je comptais bien lui rendre cette gentillesse qui paraissait tout à fait logique et naturelle chez lui… Ce n’était pas le cas de tout le monde malheureusement !

Et comme, il l’avait dit, il me prit par la main et me mena à travers les chemins qui menaient au parking qui était un peu plus loin. Nous prenions notre temps pour marcher. C’est-à-dire que Mini-Shiba n’était pas très pressé pour avancer et adorait nous tourner autour comme un petit fou. Cela me faisait d’ailleurs bien rire.

Après quelques minutes de marche, nous sommes arrivés au parc à voitures et étonnamment, il était très rempli. Je n’en revenais pas qu’il y en ai autant comparé au monde que l’on croisait dans la forêt ou au bord du lac. Comme quoi !…
Il continuait de me mener à travers les voitures puis il s’arrêta près d’une ancienne voiture jaune de type européenne. Je le contempla un petit moment, un peu impressionnée qu’il ait une telle voiture.

« -Cette voiture date depuis 1970, c'est une Alfa Romeo GT Junior, elle est encore très belle je trouve pour son âge, mon grand-père me l'a offert pour mes dix-huit ans, il ne l'utilisait plus et n'a jamais voulue la revendre donc il me l'a offert. Il est encore vivant à ses jours. J'étais très content qu'il me l'a offert ! Vu que l'alfa Roméo est m'a préféré marque de voiture et puits dès que je l'ai vu la première fois, je l'ai trouvé géniale. De nos jours maintenant ses voitures de collection coûtent très cher tu sais... »

Je comprenais maintenant un peu mieux pourquoi il possédait une telle voiture. C’était donc son grand-père qui lui en avait fait don. C’était très généreux de sa part. ce genre de petites voitures valent une fortune sur le marché automobile.
Ensuite, il m’ouvrit la porte, déplaça une petite mallette sur la banquette arrière et me montra la voiture d‘un geste galant.

« -Je t'en prie. Assis toi... »

Je lui souris gentiment et j’allais prendre place quand Mini-Shiba vint se mettre à la place qui m’était destinée. Je rigola quelque peu et le poussa avec douceur. Tout d’abord, celui-ci ronchonna un peu, puis il alla s’installer sur la banquette arrière sans rien dire.
Je m’installa donc sur le petit siège et Claudio referma la porte. Il fit le tour de la voiture et s’installa côté conducteur. J’attacha ma ceinture et lui aussi. Il démarra le moteur qui se mit à ronronner de manière féline. J’adorais le bruit des vieilles voitures ainsi que de celles qui possédaient une grande puissance.

Il sortit donc du parking et se mit sur la route direction le lycée. Je ne disais rien et apprécias le paysage ainsi que le bruit de cette magnifique voiture. Elle était très confortable pour une ancienne voiture de 1970.

« -Dis-moi, ton grand-père, il a retapé cette voiture ? Parce que si non, elle est drôlement confortable pour une voiture de cette époque. »

Je lui souris en lui demandant ceci. Le voyage était calme, sans aucune fausse note, sans aucun problème. La compagnie du jeune homme était des plus agréables.
Nous nous enfoncions maintenant dans la jungle urbaine de cette ville au milieu des nouvelles voitures. Beaucoup de conducteurs et de passants nous admiraient, certainement impressionnés de croiser une telle voiture dans les rues de cette ville.
La petite balade que m’offrait le jeune homme promettait d’être douce et calme, tout comme lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Calme, calme comme l'eau...[Pv Tsuki](finit premiere partie)   Mer 20 Juil - 0:14

En conduisant, Claudio faisait très attention. Il ne téléphona pas, ne regardait pas derrière, rien de ce qui peut mettre en danger un conducteur. Claudio ne voulait pas faire le malade comme certains jeunes conducteurs. Qui boivent, qui discutent en ne faisant pas attention où ils vont, toutes ses choses là, Claudio oubliée. C'est là que Tsuki, au moment ou la voiture s'éloigner de la route du bois, lui posa une question à propos du véhicule.

-Dis-moi, ton grand-père, il a retapé cette voiture ? Parce que si non, elle est drôlement confortable pour une voiture de cette époque.

Pour une question simple comme celle-ci, Claudio répondait, si c'était une question assez longue il répondrai quand il y aurait un feu rouge sur le passage.

-Eh bien enfaîte, mon grand-père n'a seulement retouché qu'une seule fois dans sa vie l'intérieur de la voiture, ça ne s'était pas vraiment endommagé à l'intérieur, d'après ce qu'il m'a dit. Mon grand-père aussi, évitait quand même de mettre des choses trop lourdes, sur le devant, il mettait les choses plus légères en faites. Les choses lourdes il les mettait dans le coffre.


Claudio sourit à la jeune fille aux cheveux roses en la regardant vite fait et il se remit à se concentrait sur la route. Le bois était juste au-dessus de la ville, si bien que parfois il valait mieux allez en voiture qu'à pied si on n'habitait pas à coter. En entrant dans le centre-ville, Claudio avait l'habitude aux regards des personnes qui voyaient sa voiture, mais il se fichait complètement de l'avis négatif des autres ! Pour lui, cette voiture lui allait. Bien qu'étant assez vieille comme l'avait dit Tsuki, elle était confortable. De plus, Claudio a pour passion, les choses anciennes , comme les musiques des années soixante aux années quatre vingt.

C'est en passant devant un feu rouge que Claudio reconnu qu'était là le restaurant où il bossait. Il l'indiqua du doigt à Tsuki, que le restaurant était à sa fenêtre.

-C'est ici, là où je travaille, aujourd'hui je ne travaille pas, c'est mon jour de congés. Le restaurant faits terrasse et intérieur. Il n'est pas très grand, mais les critiques des personnes disent que la cuisine est très bonne...

De l'extérieur, on pouvait apercevoir une terrasse. Par-dessus de la terrasse il y avait un store extérieur de couleur verte avec un logo rouge imprimé d'un petit bateau et une rame et à coter écrit « la gondola ». Ce mot était repris des bateaux vénitiens qui se trouvaient à Venise, la ville sur l'eau. On pouvait apercevoir aussi les clients qui y mangent sur la terrasse... Le feu était maintenant vert et Claudio devait reprendre la route, il connait le passage pour le lycée, car il passe tout le temps devant pour rentrer chez lui et pour allez au boulot. Enfaîte en gros, c'est sa route quoi !

Claudio maintenant, n'avait plus qu'à prendre un petit chemin en tournant sur la gauche et en tournant encore sur la gauche. Avec tsuki, ils arrivèrent maintenant ! Devant le portail du lycée, c'était complètement désert, il y avait personne d'autres à part eux devant .

Le jeune italien attendait calmement sa réponse...

-Bon c'est là, il est exactement 15 h 00, c'est quoi l'heure exacte que tu dois rentrer au lycée ?

Lui demanda Claudio en suivant...

-Non, car s'il est trop tôt je peux t'emmener chez moi, je peux t'offrir quelque chose à boire et on peut aussi discuter un peu. Histoire de se connaître un peu plus, qu'est-ce que t'en dit ? J'habite juste derrière le lycée en plus.

Le jeune italien attendait calmement sa réponse...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Calme, calme comme l'eau...[Pv Tsuki](finit premiere partie)   Mer 20 Juil - 22:55

« -Dis-moi, ton grand-père, il a retapé cette voiture ? Parce que si non, elle est drôlement confortable pour une voiture de cette époque. »

Je voyais que Claudio était très concentré sur la route, ne voulant pas faire le moindre écart, ne voulant pas créer le moindre danger.

« -Eh bien enfaîte, mon grand-père n'a seulement retouché qu'une seule fois dans sa vie l'intérieur de la voiture, ça ne s'était pas vraiment endommagé à l'intérieur, d'après ce qu'il m'a dit. Mon grand-père aussi, évitait quand même de mettre des choses trop lourdes, sur le devant, il mettait les choses plus légères en faites. Les choses lourdes il les mettait dans le coffre.  »

Il me sourit rapidement, détournant quelques secondes les yeux de la route pour les reposer aussitôt sur la chaussée.
C’était quelqu’un de très prudent quand il conduisait apparemment. Tant mieux, au moins, je n’aurai pas peur de monter avec lui en voiture. Contrairement à certaines personnes, il faisait attention à chaque comportement, ça se voyait bien. Il était au aguets, près à réagir rapidement en cas de danger imminent.
Nous continuions d’avancer tranquillement à bord de la belle voiture de Claudio. Personnellement, je la trouvais magnifique, mais certaines personnes posaient des regards amusés, voire moqueurs, sur la voiture que possédait le jeune italien.
Je trouvais ça bien dommage que des personnes, certainement très peu calés en automobile, critiquent de si beaux bijoux que celui-ci.

Après quelques minutes d’un léger silence, Claudio se mit à pointer du doigt un petit restaurant.

« -C'est ici, là où je travaille, aujourd'hui je ne travaille pas, c'est mon jour de congés. Le restaurant faits terrasse et intérieur. Il n'est pas très grand, mais les critiques des personnes disent que la cuisine est très bonne... »

Je regarda rapidement le restaurant. Il faisait très cliché de l’Italie commercial, mais semblait malgré tout fidèle au modèle des restaurants traditionnels italiens.
J’étais plutôt intrigué par cette jolie petite devanture qui donnait envie d’aller faire un petit saut dans ce restaurant. Mais Claudio repartit car le feu était passé au vert.

« -Il est super mignon ce restaurant ! J’irai bien mangé là-bas un de ses jours, comme ça je pourrais goûter ta cuisine. Je dois bien avouer que pour ce qui est de cuisiner, je ne suis pas très forte, alors j’aime bien me faire inviter pour manger. Mais je te préviens, je connais la véritable cuisine italienne, donc fais attention, je te jugerai sévèrement ! »

Je rigola après ses paroles. Je n’étais pas du genre à critiquer la cuisine des autres, car je ne savais moi-même pas cuisiner.

Nous étions enfin arrivés devant le lycée où je séjournais quand Claudio s’arrêta. Il n’y avait presque personne devant les grilles. Mais bon, vu l’heure ça ne m’étonnais qu’à moitié.

« -Bon c'est là, il est exactement 15 h 00, c'est quoi l'heure exacte que tu dois rentrer au lycée ? »

Puis, il me demanda aussi:

« -Non, car s'il est trop tôt je peux t'emmener chez moi, je peux t'offrir quelque chose à boire et on peut aussi discuter un peu. Histoire de se connaître un peu plus, qu'est-ce que t'en dit ? J'habite juste derrière le lycée en plus.  »

Je le regarda et sourit.

« -A vrai dire, y’a pas vraiment d’heure je crois… Et puis, ce serait avec plaisir que je t’accompagnerai chez toi. Ce serait sympa de se connaître un peu mieux ! »

J’avais le sourire car ce beau jeune homme aux manières des plus agréables me proposait à moi, la pauvre petite jeune file que je suis, d’aller boire un verre chez lui pour apprendre à se connaître. Il était sûr que je n’allais pas refuser. Il était vraiment gentil et agréable, je l’appréciais déjà beaucoup.
Claudio me sourit, visiblement content que je lui réponde positivement.
Il redémarra pour aller à son appartement. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre sur ce que j’allais voir, mais qu’importe, il était vraiment gentil alors le reste, je m’en fichais éperdument.
Nous étions arrivés à son appartement, du moins, c’est-ce que je crus comprendre car il s'arrêta une nouvelle fois, mais dans une rue très calme apparemment peu fréquentée des passants. J’étais un peu perdue car, je ne m’étais jamais aventurée par ici. Mais au moins, je connaissais maintenant.
J’espérais que j’allais donc passé une bonne fin d’après-midi avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Calme, calme comme l'eau...[Pv Tsuki](finit premiere partie)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Calme, calme comme l'eau...[Pv Tsuki](finit premiere partie)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Finalement le calme est revenu.
» tout est calme, reposé....
» Discussion calme entre ami... ou pas [PM]
» Arrivée dans le calme...En êtes-vous sûr? [Rp Adonis T. Nightsprings]
» Vent calme et mélodie douce

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ARCHIVES :: ARCHIVES & Co :: RP FINIS OU ABANDONNES :: Ville-
Sauter vers: