AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Réunion au sommet [tous les Iyori] (entrepôt abandonné)

Aller en bas 
AuteurMessage
Sashi Iyori
Yakuza héritière — Gueulante d'Arizona
Sashi Iyori

Féminin Nombre de messages : 240
Age : 26
Localisation : devant l'ordi o__o
Emploi : ~travail pour papa ~
Loisirs : se promener avec son clan, nettoyer le katana offert par son grand-père
Date d'inscription : 13/05/2009

Feuille de personnage
Age: 17
Situation personnelle: Amoureux(se)
Sort avec: un beau brun qui a beaucoup de classe

Réunion au sommet [tous les Iyori] (entrepôt abandonné) Empty
MessageSujet: Réunion au sommet [tous les Iyori] (entrepôt abandonné)   Réunion au sommet [tous les Iyori] (entrepôt abandonné) Icon_minitimeVen 3 Sep - 23:14

Il est minuit moins le quart, ça allait commencer dans 15 minutes. Un dernier regard vers le ciel étoilé, puis Sashi se leva et regarde l'ensemble de la vue. Elle avait choisi le bâtiment le plus haut, car d'ici on pouvait voir toute la ville et ses lumières. Nagoya... Ici c'était chez elle, son terrain de jeu. Cette ville l'avait vu grandir, elle l'avait bercée, entraînée, amusée. Nagoya était son territoire, c'était chez elle. La jeune fille lança un doux sourire à la ville en s'approchant du bord, avant de se laisser tomber. Cette sensation de liberté était si agréable. Le vent s'engouffrait dans ses cheveux à grande vitesse. Elle leva les bras et s'accrocha à un rebord de fenêtre, lâchant un grognement rauque. La yakuza c'était déjà déboîté le bras en faisant et on peut dire que ça faisait un mal de chien. Malgré cela, elle détestait prendre les escaliers... En même temps cela était fermé donc ce n'est pas comme si elle avait le choix n'est-ce pas ? Sashi plaqua ses pieds contre le bâtiment et se propulsa dans l'arbre qui se trouvait en face, s'accrocha à une branche. À partir de ce moment-là il était facile pour elle de descendre sur le plancher des vaches.

Un petit coup d'oeil à sa montre, il ne restait plus que 1Omin. La jeune fille se mit à courir et s'enfonçât dans une ruelle sombre, le chemin devenait de plus en plus sombre et de plus en plus étroite. Il aboutit enfin sur une cour, en face se trouvait une sorte d'entrepôt abandonné. Minuit moins cinq, juste à temps ! Elle entra et descendit dans la cave. Ici se trouvait une assez grande pièce, avec en son centre une table rectangulaire éclairé par une lampe vacillante donc la lumière clignotait de temps de temps en temps. Une magnifique ambiance morbide quoi. Sashi s'installa lentement sur la chaine en bout de table et regarda lentement tout autour d'elle...

Ce soir il va y avoir une réunion importante, sa ville se plonge de plus en plus dans le chaos. C'est malheureux à faire, mais le clan Iyori devra engager le combat contre les Fujiwara. Les choses sérieuses allaient commencer et même si Sashi n'était pas vraiment motivée pour combattre le clan de son bien-aimé, elle devait penser avant tout à son clan, sa famille. Voilà pourquoi ce soir elle avait convoqué ce monde. Pour discuter de ce qu'ils devaient faire, de comment ils devaient procéder. Elle avait besoin de tout ce monde pour prendre des décisions, car toute seule les décisions n'auraient pas été objectives et auraient sans doute emmené son clan à sa perte. Bref, elle était là, assise et elle attendait que tout le monde arrive. Sashi pensait qu'elle aurait quand même dû arriver en retard, la patiente n'était pas son fort et puis c'était toujours la classe quand la personne la plus importante arrivait en retard.


- Mouai, j'aurai dû faire une entrée classe...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Réunion au sommet [tous les Iyori] (entrepôt abandonné) Empty
MessageSujet: Re: Réunion au sommet [tous les Iyori] (entrepôt abandonné)   Réunion au sommet [tous les Iyori] (entrepôt abandonné) Icon_minitimeMer 8 Sep - 23:54

Masao était en train de parcourir la ville, sur sa moto... Enfin la moto qu'il avait emprunté à un passant. Cela faisait deux ans qu'il n'était pas revenu ici, il lui semblait que beaucoup de choses avaient changées, si bien qu'il avait dû mal à se repérer, certains commerces avaient disparu, d'autres apparut, certains avaient changés de proprio, sans parler des petits travaux qui avaient déformés un peu la géographie de la ville.

C'était la raison pour laquelle il avait entamé cette petite ballade, pour repérer les changements et ce qui n'avait pas changé. Ce qui s'apparentait au départ à une corvée tourna rapidement en quelque chose d'assez amusant au final. Puis c'était l'occasion de se détendre un peu aussi... Depuis qu'il était arrivé il n'avait pas vraiment eu le temps de prendre du bon temps...

Il était effectivement un membre de la famille Iyori et de part ce statut il avait été pas mal occupé... Les Fujiwara semblait bien décidé à en découdre cette fois-ci... Ayant quitté le clan de manière plus ou moins définitive il savait que beaucoup de monde avaient été surpris par ce retour inopiné mais c'était sans doute logique pour les rares personnes qui le connaissait réellement. Il était là pour Sashi. Un point c'est tout. Il savait qu'elle risquait sa peau dans ce conflit et c'était juré de tout faire pour cela quitte à en mourir lui-même. Certes ils n'avaient pas la même mère et n'étaient en somme que demi-frères et sœur mais pour lui c'était la seule famille qu'il avait réellement dans ce bas monde...

Oh bien sûr il n'avait pas dit à sa cadette qu'il se sacrifierait pour elle, non sinon elle l'aurait enfermé quelque part, quelque chose dans le genre. Mais ça n'empêchait qu'il c'était résolu à tout faire pour l'aider. Et s'il fallait combattre, il fallait qu'il connaisse rapidement le terrain sur lequel ils allaient s'affronter... Et il avait repérer deux trois endroit où il pouvait éventuellement avoir un avantage certains sur leurs adversaire, en prenant quelques dispositions s'entend. Mais il aurait besoin d'autres informations, sur ses adversaires et sur ses alliés... Car certes il connaissait la plupart des hommes de mains mais Sashi semblait s'être entouré de quelques hommes de confiance qui avaient leurs propres compétences et qui joueraient sans aucun doute un rôle prédominant dans cette bataille …

Pour l'heure il devait se mettre en route, une réunion importante l'attendait ce soir... Réunion où il comptait bien mettre au point à l'aide des principaux acteurs, une stratégie pour vaincre le clan adverse... Et ça n'allait pas être facile surtout que Keigo Fujiwara n'était pas un adversaire qu'il fallait sous-estimer... Il devait bien l'admettre, même s'il ne l'aimait pas du tout, mais sa sœur l'aimait... Bien qu'il ne sache pas comment le conflit se déroulerait puisque les principaux protagonistes s'étaient amourachés l'un l'autre... Ça faisait un peu Roméo et Juliette mais cette fois-ci Masao était déterminé à sauver au moins la Juliette de cette histoire...

Il roulait vite puis au bout d'une dizaine de minutes il arriva à l'entrepôt... Il lui semblait avoir vu sa sœur arriver presque au même instant mais il ignorait si elle l'avait vu. Il se gara et partie dans la même direction qu'elle puis une fois arrivé il entra le sourire aux lèvres, il s'arrêta et contempla l'espèce de cave un peu glauque où se déroulerait la réunion... Il soupira …

-Dans le genre cliché... Enfin, on fait avec ce qu'on a... Hey Imoto, bonsoir !

Il alla s'installer sur sa droite et attendit patiemment les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Réunion au sommet [tous les Iyori] (entrepôt abandonné) Empty
MessageSujet: Re: Réunion au sommet [tous les Iyori] (entrepôt abandonné)   Réunion au sommet [tous les Iyori] (entrepôt abandonné) Icon_minitimeMer 15 Sep - 12:01

…Get me the hell out of here ~
The End.

Et encore une journée qui commence comme toutes les autres à base de médocs à prendre et de la clope du réveil à fumer sur le bord de la fenêtre de ma chambre. Hm, ce matin, rien à foutre de ces fuckin’ pills et ma clopinette, j’vais m’la griller sur mon lit, un point c’tout. J’suis majeur et vacciné, alors je vous emmerde tous autant que vous êtes. Ouais, tu l’as remarqué, chuis d’mauvaise humeur Darling today, et ça c’pas bon pour toi, parce que vois-tu quand je suis dans cet état là, vaut mieux pas venir me parler et encore moins me prendre la tête, understood ? Et oui, j’ai fait de mauvais rêves. Encore. Et je commence à en avoir réellement assez. Enfin bref, passons okay ? Parce que rêver d’ces Fuji-machins à force, c’est réellement épuisant. Hm, je disais donc… Ah oui ! Que je fumais ma petite cigarette sur mon lit, les yeux rivés sur le plafond. Le soleil absent laissait plutôt place à de gros nuages gris, tu sais, ceux qui t’indiquent qu’un orage approche, comme celui de cette nuit qui m’a empêché de pioncer tranquille. Bref, j’allumais la radio grâce à la télécommande cachée sous l’un de mes oreillers et tout en fumant paisiblement et jetant les cendres dans le verre d’eau qui traînait pas loin de moi je repensais à la journée qui m’attendait. Today was the Iyori’s meetin’. ~ Et j’avais promis à Sashi d’être à l’heure… Erf. Soupirant et expirant une fumée grisâtre, je regardais l’heure indiqué sur mon réveil. Un grognement sortit d’entre mes lèvres alors. Je devais me dépêcher pour ne pas subir les foudres de l’autre Green Girl, parce que oui, j’allais être en retard. Hm, heureusement pour moi, j’ai Carlotta. ♥ Hee hee, Carlotta est une petite Harley-Davidson Softail Deluxe importée des States, en fait, de couleur blanche et noire. ~ Ouais, et elle coûte très cher. C’est ça d’avoir du pognon. Faut savoir se faire plaisir, hein, dans la vie. ~ OWH ! Girls, Girls, Girls de Mötley Crüe qui passe à la radio, alors ça si c’est pas un signe, j’m’appelle plu’ Nikita ! Je termine rapidement ma clope et la jette dans le verre qui fait office de cendrier avant de sortir du lit en un bond. J’augmente le volume rapidement pour entendre dans tout l’appartement cette musique et me rue dans la cuisine pour me faire un bon petit café et grignoter deux trois gâteaux avant d’aller dans la salle de bain pour me doucher. Après quelques minutes, je ressors avec une serviette autour de la taille et encore tremper, je change de station de musique. Girls, Girls, Girls est finie et l’autre est à chier. Hm, je repère mon paquet de Marlboro, en sort une cigarette et attrape mon Zippo non loin pour l’allumer. Je m’accoude à la fenêtre et regarde le monde en bas et au loin avec un sourire sur les lèvres. Pas un tout gentil, tout mignon, mais plutôt un sourire sadique qui en dit long sur ce que je pense. Car oui, je me prépare à faire une connerie, j’en ai envie, mais je n’sais pas encore laquelle. Donc bon. Je fume doucement au rebord de ma fenêtre et une fois terminé, je lance le mégot sur la tête d’un passant chauve. Celui-ci se tort dans tous les sens, ça lui crame le crâne alors que moi j’explose littéralement de rire dans mon appart’, bien planqué. Hm, j’adore faire le méchant. ♥ Enfn bref ! Maint’nant j’dois m’grouiller ! J’m’habille en vitesse, range mon paquet dans ma poche avec le Zippo, j’chope ma veste et mes clés et part en quatrième vitesse. Je ferme la porte à clé et dévale les escaliers pour me rendre dans le garage au sous-sol pour grimper sur ma petite Carlotta chérie rapidement. Il est presque l’heure et je dois aller chercher des Sweets avant de me rendre à l’entrepôt. Les roues crissent alors, le sol souffre, la bécane chauffe et dévoile tout son potentiel. Me voilà partit pour chopper mon dealer et m’faire plaisir juste avant d’me prendre la tête sur des conneries qu’seuls des Yakuzas peuvent générer. Alala, j’vous jure, ne tomber jamais amoureux. C’est trop dangereux et super chiant ! La preuve avec Sashi et l’aut’ Fuji’.

* * *
- Hey, Bad, you’re early t’day. What’s up Boy ?

- Nothing Bob, give me my sweets and tonight I'll be back for sharing it with you. Hurry up !

- Okay, okay. Wait. Here we are, hold it.

- Thank’s. This is yours. See ya soon. ~

Un autre crissement de pneus et me voilà partit en chemin pour le hangar où avait lieu la réunion. Le matos en poche et un sourire franc aux lèvres caché par mon casque, je me dépêchais et appuyais sur l’accélérateur à l’aide de ma main pour prendre davantage de vitesse et forcer ma petite Carlotta à accélérer. Ma priorité était de tenir ma promesse à ma p’tite Sashi, surtout qu’elle m’avait dit qu’une surprise m’attendrait, et une surprise de taille, en plus. Mais aucune idée de ce que cela puisse être. M’enfin, j’accélerais encore pour limite arriver en avance même et au bout de cinq petites minutes, je me trouvais sur les lieux. Ouais, mon dealer et l’entrepôt se trouve vraiment pas loin de chez moi, la chance hein ? Et ouais, je sais. Bref, rien à foutre de me faire repérer ou pas, mon Harley continuait de cracher son âme à travers le moteur. C’est vrai que j’l’avais un peu poussé, m’enfin, c’est une Harley ! Elle a ça dans les gènes. ~ Un dernier grognement de la part de la bécane agressive et hop, je retirais mes clés pour les ranger dans ma veste. Le coin était tranquille, mais j’avais préféré garer Carlotta dans un coin couvert et à l’abri des regards indiscrets, au cas où. Don't worry, the one who touches Carlotta is dead. ~ J’me grillais une cigarette et rentrais dans l’hangar avec mon casque au bras. L’air décontracté et la tignasse encore humide, je poussais la grande porte et passais ma main dans mes cheveux par la suite pour me coiffer, à peu près. Clope dans l’bec, je repérais directement Sashi avec ses cheveux verts. J’affichais alors un grand sourire avant de poser mon regard sur un homme à côté d’elle. Un homme que je connaissais. Agréablement surpris, je m’approchais des deux, le sourire malsain sur les lèvres. Je crachais ma fumée grise en l’air doucement et en un salut de main, je disais tout haut, non pas sans une certaine joie.

- Hey, salut les frangins. ~

C’était donc ça ma surprise ? Masao ? Ah bah, pour une belle surprise, tu m’étonnes, s’en est une belle. ~ Bon, oui, j’me retiens de lui sauter dessus littéralement parce que ça fait vraiment longtemps que je l’ai pas vu ce p’tit enfoiré ! Et puis, pareil pour ma p’tite Sashi, j’aimerais bien lui faire un p’tit câlin, mais bon, j’ai peur pour ma peau. Et ouais, les liens d’famille Iyori sont flippants, j’vous le dis. Rien que là j’ai dis bonjour aux deux mais j’ai peur de l’excuse du favoritisme et d’la jalousie ! Oh, une chaise. Hm, j’la prenais en main et la posai vite près de la table centrale. Je vérifiais qu’elle n’était ni bancale ni en piteux état et m’affalais dessus avant de poser mes pieds sur la table et d’être ainsi semi allongé. Owh, ouais, le pied total ! Je soupirais alors et penchai ma tête en arrière. Hm, les locaux étaient vraiment parfait pour être notre planque. Hell had burnt walls and left its imprint on. ~ Je continuais de regarder les lieux et repensait alors à une moto que j’avais vu avant d’entrer. C’était sûrement celle de l’aut’ Masao. Tss… Je redressais ma tête pour regarder les deux Iyori de sang et avec une certaine nonchalance, je demandais en expirant une bouffée :

- Et y’en a beaucoup à attendre comme ça ?

Oui, je sais, l’un de mes principaux défauts est l’impatience. Ca t’pose un problème ? Take care. ~


[Je suis de retour. ♥]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Réunion au sommet [tous les Iyori] (entrepôt abandonné) Empty
MessageSujet: Re: Réunion au sommet [tous les Iyori] (entrepôt abandonné)   Réunion au sommet [tous les Iyori] (entrepôt abandonné) Icon_minitimeMer 15 Sep - 22:57

Well... On se lève !

Encore une sale journée qui s'annonce...
La tête encore dans l'pâté du matin, j'avançai vers ma fameuse salle de bain. Tout en traînant ma carcasse jusqu'à la cabine de douche, je me frottais les yeux, bâillais à m'en décrocher la mâchoire, des trucs comme ça. J'avais pas vraiment passé une super nuit. Mais bon. On s'habitue vite à l'odeur de clope accrochée à ses vêtements, et tout c'qui vient autour. C'était pas le problème. Le problème, c'étaient le bordel et les crétins qui se croient tous seuls. Ils faisaient tous un de ces putains de boucans... J'en pouvais plus, de leur tapage nocturne. J'avais appelé les flics, une fois. Rien. J'leur avais gueulé dessus. Rien. Alors j'ai laissé tomber.

Je ressortis de sous la douche un bon quart d'heure plus tard. Encore à poil, cherchant de quoi me saper. Quand je tombai sur quelques fringues potables, mon portable sonna. Sur la pointe des pieds, je me hâtai pour aller désactiver l'alarme, en essayant de pas m'casser la gueule. En voyant le mémo, je me suis dit qu'activer l'alarme de ce maudit téléphone était la meilleure chose que j'eus jamais faite.
J'avais oublié la réunion du clan Iyori.

Je mis un certain temps à capter. Et quand j'ai compris, je tressaillis. En vitesse, je me maquillai (comme une pouffiasse ; mascara, crayon noir et ombre à paupières bleue), m'habillai et me séchai les tifs. Puis je les attachai en deux couettes désordonnées.
Enfilant une paire de bottines à la hâte, j'éteignis mon téléphone pour qu'il arrête de me faire stresser. J'attrapai une poignée de sucettes (non-allégées en sucres !) et la fourrai dans mon sac.
Fagotée comme l'as de pique (expression à la con), j'entrepris de prendre les transports en commun.

Mais tout me prendrait beaucoup trop de temps.
J'empruntai alors la superbe moto de mon voisin de palier. Il m'avait filé un double de ses clés. J'sais pas pourquoi. Il devait être bien bourré ce jour là.

J'savais pas conduire. Surtout pas les bécanes. Même avec son vieux casque rembourré, c'était risqué. Mais bon.
Mes couettes étaient pas passées, alors j'ai été obligée de garder mes tifs détachés, ondulant le long de mes épaules.

(...)

Lorsque j'arrivai, je croyais être très en retard. Mais en vérifiant, je me rendis compte que j'n'avais pas été très longue. Enfin j'étais peut-être la dernière. Peut-être. Ou pas. Je n'savais absolument pas qui faisait partie du clan (super bien renseignée...) alors soit j'étais la dernière, soit je ne l'étais pas. Mais j'étais en retard de toute façon. Alors c'tait pas l'important.
Y'avait déjà deux motos quand j'suis arrivée. On est nombreux ? Ou pas ? J'angoissais pas. Pas encore. Mais bon, c't'endroit était louche.

M'enfin. J'entrai. Et la grosse débile que je suis avait des talons. Super discrète l'entrée t'sais.
Boarf. Après tout.

Une sucette en bouche et casque sous le bras, j'avançai vers la cave déjà bien animée.

"Désolée du retard..." Lançai-je avant même d'apercevoir les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Sashi Iyori
Yakuza héritière — Gueulante d'Arizona
Sashi Iyori

Féminin Nombre de messages : 240
Age : 26
Localisation : devant l'ordi o__o
Emploi : ~travail pour papa ~
Loisirs : se promener avec son clan, nettoyer le katana offert par son grand-père
Date d'inscription : 13/05/2009

Feuille de personnage
Age: 17
Situation personnelle: Amoureux(se)
Sort avec: un beau brun qui a beaucoup de classe

Réunion au sommet [tous les Iyori] (entrepôt abandonné) Empty
MessageSujet: Re: Réunion au sommet [tous les Iyori] (entrepôt abandonné)   Réunion au sommet [tous les Iyori] (entrepôt abandonné) Icon_minitimeJeu 14 Oct - 17:22

-Hey Aniki, tu es à l'heure !! J'avais peur que vous soyez tous en retard, je déteste attendre tu sais !

Toute heureuse et regarde son frère s'installer. Il n'était pas du genre à arriver en retard, il était même très pointilleux sur l'heure des rendez-vous mais bon, vu que le grand patron, c'est à dire le père des deux yakuzas, en avait après l'aîné un imprévu pouvait vite arriver ! Il s'installa àsa droite, elle lui lança un regard chaleureux voulant presque se jeter dans ses bras pour l'embrasser, mais il fallait se ressaisir le temps n'étais pas aux et bisous et puis un peu de dignité, elle était quand même la succetrice du clan Iyori ! Dommage, il était si beau son aniki, il était rien qu'à elle, il serait toujours à ses côtés, ça, elle en était sur.
Peut après Nikita arriva, beau gosse comme toujours. Hey oui, c'était son bestah après tout et Sashi ne lui avait caché l'arriver de son aniki pour lui faire une surprise,elle savait qu'il allait sauter de joie, de l'intérieur hein, Nikita n'était pas du genre à expliquer sa joie comme une groupie en furie. Mais le bonheur se voyait sur son visage... Un peu trop heureux d'ailleurs, la jeune fille fronça légèrement les sourcils,elle avait parfois l'impression qu'il aimait plus son aniki qu'elle.Mais bon, passons, elle le regarda s'installer en souriant, les pieds sur la table comme s'il était un employé qui se vantait d'avoir eu le poste du patron de sa société. Huummm il faisait ce qu'il voulait après tout, tant qu'il savait qui était le boss. Il est comme ça Niki après tout et la jeune fille l'appréciait tel quel.


-Et y’en a beaucoup à attendre comme ça ?

-Normalement 2 autres j'ai convoqué les meilleurs et ceux en qui j'ai le plus confiance! Par contre, Niki, Aniki, ils ne sont pas au courant du pourquoi de cette guerre, s'il vous plait gardez ça pour vous... Je ne voudrai pas être jugé ou autre.

Elle baissa légèrement la tête, presque honteuse d'elle même. La jeune fille savait plus que tout que toute cette guerre était sa faute, si seulement elle n'avait pas craqué... rien de tout ça ne serait arriver. Mais maintenant il est trop tard pour revenir en arrière, Sashi doit assumer et combattre les Fujiwara, tel était le rôle de cette réunion !
Il y eu un long silence... Peut être que se remémorer le pourquoi de cette histoire avait jeter un froid. Elle n'en savait rien, mais cette atmosphère lui donnait presque envie de pleure, presque bien sur! C'est bizarre comme les blessures physique pouvaient être moins douloureuses que celles qui étaient émotionnelles.
5bonnes minutes passa avant d'entre des bruits de talons.

-C'est Vanessa... TU ES EN RETARD !

Oui,oui vraiment la patience n'était pas son fort, et puis quelques minutes avant l'ambiance était assez tendu c'est le moins qu'on puisse dire. En fait l'arriver de cette fille sonnait comme le gong de la libération.

-Désolée du retard...

-Pas grave tu n'es pas la dernière de toute façon alors prend place, dépêche toi!

Encore un casque, ils étaient tous venu à moto ou quoi ? Seule Sashi était venue à pied... Ce n'était pas classe du tout, mais elle n'aimait pas vraiment les deux roues lorsqu'elle n'était pas assise derrière Aniki ou Nikita, et puis elle n'avait pas l'âge pour avoir le permis de toute façon. Elle n'allait tout de même pas venir à bicyclette ou encore en roller. Sashi soupira puis regarda ça montre. Bizarre qu'Eichi soit aussi en retard...

-Nous n'allons pas attendre plus longtemps tant pis pour les retardataires, 15 min c'est beaucoup trop pour une réunion aussi importante !

La jeune yakuza prit un regard froid et déterminé, se levant fit le tour de la table lentement en regardant le plafond, puis retourna àsa place initiale avant de taper du poing, les regarder les uns après les autres avec une aura presque meurtrière.

-Vous êtes ici, parce que vous êtes ceux en qui j'ai le plus confiance et vous êtes aussi les plus forts du clan ! Ne me décevez pas ! Les Fujiwara ont déjà essayer de nous prendre plusieurs de nos territoire et je ne peux accepter ça, on ne doit pas perdre la face contre eux! J'ai déjà éveillé leur colère en envoyant quelques uns d'entre eux à l'hôpital et d'autres à la morgue, mais je l'assume complètement. Maintenant il nous faut une plan, ce serai risqué de se lancer comme ça à l'aveuglette surtout que ce fameux Keigo Fujiwara n'est pas quelqu'un de bête. Alors ? Quelqu'un à des questions, des suggestion ? Je vous laisse la parole et je suis prête à vous écouter!

Elle se rassit le regard vide et froid, celui qu'elle prenait lorsqu'elle avait une mission, la jeune fille était suffisamment pro pour laisser ses émotions de côté et de faire son devoir. Sashi resta là, attendant que quelqu'un prenne la parole et de prendre la meilleur décision possible... Elle était bien décidé à accomplir son devoir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Réunion au sommet [tous les Iyori] (entrepôt abandonné) Empty
MessageSujet: Re: Réunion au sommet [tous les Iyori] (entrepôt abandonné)   Réunion au sommet [tous les Iyori] (entrepôt abandonné) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Réunion au sommet [tous les Iyori] (entrepôt abandonné)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joyeux noel à tous!
» Sommet CARICOM/USA: Compte-rendu du Forum de la diaspora
» En a marre de rester seule tous les soirs
» Des bonbons pour tous les goûts <3 [Pv]
» rien que les odeurs remplissaient tous mes voeux 30.11.10 - 16H10

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ARCHIVES :: ARCHIVES & Co :: RP FINIS OU ABANDONNES :: Ville-
Sauter vers: