AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Shiki Natsume, "Je suis toujours au mauvais endroit, au mauvais moment" [Terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Shiki Natsume

avatar

Masculin Nombre de messages : 92
Age : 28
Localisation : Je sais pas, il fait noir...
Emploi : Tv, console, pc, manga... ça compte ?
Loisirs : Beaucoup de choses
Date d'inscription : 21/03/2012

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: Moi

MessageSujet: Shiki Natsume, "Je suis toujours au mauvais endroit, au mauvais moment" [Terminé]   Dim 24 Juin - 19:36


SHIKI NATSUME

« J'attire les ennuies comme un aimant... »


▬ Nom & Prénom: Natsume Shiki
▬ Âge: 21 Ans
▬ Statut Civil: Etudiant
▬ Lieu de naissance: Okinawa
▬ Groupe: Lettre et Art



Caractère:

Shiki... comment décrire cet étrange phénomène, dès qu'il entre dans une pièce c'est comme si une tornade se réveillait et que tout ce mettais à voler, lui c'est un peu le même principe. Depuis tout jeune, les ennuies lui colle à la peau, il ne passe pas une semaine sans avoir eu un problème ou deux, c'est le soucis avec lui... vous pouvez tranquillement vous balader dans la rue quand soudain, vous vous retrouver embarquer dans une galère pas possible et là vous jeter un oeil à Shiki, vous êtes terrifié et espérer que lui aussi... mais non, il rit aux éclats et s'amuse comme un petit fou, même poursuivit par un rhinocéros qui s'est échapper du Zoo.

Ça ne suffit pas pour vous faire fuir ? C'est bien, tant de courage en vous ! Shiki c'est aussi quelqu'un de sympathique, toujours là pour s'amuser et faire la fête, il adore ça, il passe son temps à rire comme un gamin, il profite de la vie. Certains pensent qu'il est cinglé et ils ont raison, puisqu'en plus d'avoir des ennuies tout le temps, il aime prendre des risques et surtout quand c'est dangereux, il tient ça de son père a priori, avec qui il a fait pas mal de choses.

Hormis ces points-là et si on oubli qu'il est totalement cinglé, c'est bon garçon, il est très sociable et très bavard, il aime rigoler avec les gens et s'amuser avec n'importe quoi, vous avez le cafard ou vous voulez passer une bonne soirée ? Demander Shiki ! Satisfait ou remboursé ! Il a toujours été entourer, ce qui fait qu'il veut constamment avoir du monde avec lui, il n'aime pas être seul, car il se met à réfléchir et lorsqu'il le fait il pense au passé, il n'aime pas certain passage, il aimerait faire comme sur un film, supprimer des passages pour garder le meilleur.

Il a plusieurs passions, la première c'est la Photographie, il est toujours avec un appareil photo sur lui, il faut dire qu'il lui arrive tellement de choses, qu'il a facilement l'occasion de prendre des photos insolites. Mais au-delà de ça, il a véritable talent pour la photographie et même s'il ne crie pas sur tous les toits, il le sait très bien qu'il est doué. Une autre de ses passions est le dessin, tout comme la photographie il est très doué pour dessiner, que ce sois réaliste ou non d'ailleurs. D'ailleurs il hésite entre les deux, il ne s'est pas encore décidé, c'est pour ça qu'il a choisi "Lettre et Art" à Shimizu.

Ensuite, il a plusieurs passe-temps, qui ne sont pas forcément des passions, ce sont juste des choses qu'il aime. Par exemple le piano, il en joue très bien, c'est son père qui lui a appris à en jouer et il joue très bien, mais ce n'est pas sa passion, mais de temps à autres, on peut le surprendre à jouer quelques notes sur un piano. Il y a aussi le sport, toutes sortes de jeu d'équipe, il aime ça et puis il y a surtout les sport de combat, un bon moyen pour lui de prendre des risques. Il pratique l'Aïkido et le Kendo, ce qui fait de lui un redoutable adversaire qu'il ne vaut mieux pas embêter.

D'ailleurs, sous ses airs de faux calmes il faut être méfiant, il aime sa liberté et quiconque viendras piétiner ça, subira la colère de Shiki. Lorsqu'il s'emporte, il a des difficultés à se contrôler, il peut donc passer d'un extrême à l'autre selon les situations et il n'aime pas qu'on fasse du mal à une fille, c'est quelque chose qui le met hors de lui. Côté relations... c'est un peu tendu, il n'est pas du genre à se laisser facilement dompter, même par la plus belle des créatures et il est bien trop "excité" pour que les gens veuillent bien lui accorder du temps. De plus, il a tendance à jouer et abuser du mensonge ou de la manipulation... c'est comme s'il était deux personnes différente, mais il n'en est qu'une, c'est simplement qu'il est tout en même temps, quelqu'un de gentil, violent si nécessaire et manipulateur.

Au final, c'est quelqu'un de bien, enfin il ne faut pas avoir peur de passer une journée avec lui... vous risquez de perdre quelques doigts, voir une jambe, mais vous aurait passé une excellente journée j'en suis sûr, si vous voulez vous amuser il est le premier, en revanche, si vous voulez vous frotter à lui, soyez prudents, il est imprévisible et incontrôlable.



Physique:

Physiquement Shiki c'est... tout le contraire de sa description mentale, on s'attend à un grand gaillard de trois mètres, les yeux injecter de sang, de la fumée qui sort des narines et des bras comme des poteaux... mais non, c'est vraiment tout le contraire.

Il n'est pas très grand, aux alentours de 1m75... enfin, ce n'est pas très grand ça, si ? Bref, vous avez sa taille à vous d'en juger après tout. Côté poids, il ne pèse pas très lourd, 65 kilos tout au plus et pourtant il mange beaucoup... mais vraiment beaucoup, c'est un ventre sur patte et son estomac est un gouffre sans fin, pire, un vrai trou noir. Pour éliminer tout ça, il fait du sport, c'est pour ça qu'une taille moyenne et un corps assez fin, ce n'est que du muscle, d'ailleurs, même s'il n'exhibe pas tous les jours son corps, on peut parfois remarquer une musculature très prononcée, sur les bras ou sur le ventre, car ne vous fier pas aux apparences, il ne fait pas de l'Aïkido et du Kendo pour faire joli... enfin si, mais c'est surtout parce qu'il est assez impressionnant dans ses deux domaines, son corps et son attitude, laisse à penser que c'est un jeune homme inoffensif et il aime jouer avec ça.

Passons un peu au visage maintenant, il a les traits fin et bien dessiner, on dirait un enfant quand il sourit, son visage rayonne et s'illumine "Oooh un ange" NON... grosse erreur, c'est comme le loup qui se déguise en grand-mère pour bouffer le chaperon rouge, ne le laisser pas vous charmer avec ses air de jeune homme assez mignon. Première chose qu'on remarque chez lui... ses cheveux, généralement coiffer en bataille, mais surtout ils sont gris ou plutôt blanc... non gris... blanc ? Rhaaa je ne sais pas, à vous de décider... disons "Blanc grisé", ça vous va ? Oui, moi aussi. Il les a teins avant de partir pour Nagoya, avant il avait comme beaucoup de Japonais, les cheveux noirs, mais il voulait se faire remarquer, ce qui est chose faite avec ça. Ses yeux ambre, presque jaune vont parfaitement avec sa tignasse d'argent.

Passons au côté vestimentaire... de ce côté-là, ce n'est jamais pareil, il peut très bien s'habiller de noir un jour et le lendemain, il sera en blanc ou en orange. Il possède même des tenue un peu spécial, comme une tenue orange de prisonnier ou encore un costume de Lapin, sans oublier différente veste avec des oreilles de chat... bref, il porte tout et il s'en fous un peu de ce qu'il met. En règle général, c'est jean baskets et t-shirt, mais on peut le voir en chemise ou même torse nue en été... non, plutôt toutes saisons. Il n'a pas de style définit et ses placards son plein à craquer de vêtements, sur ce point c'est pire qu'une fille, il adore faire "chauffer la carte de crédit", pour acheter des vêtements. Sinon, il porte quelque babioles, comme des bracelets ou des bagues, voir même des colliers, tout comme les vêtements, c'est selon ses envies. Autour de ses yeux on peut parfois voir de l'eye-liner, c'est son père qui lui a montré ça, mais il ne les met qu'avec certaine tenue, vous ne le verrait pas avec ça et son costume de lapin par exemple.

Je pense avoir fait le tour de son physique... un physique banal en apparence, mais qui cache beaucoup de choses, un peu comme son caractère d'ailleurs et ce n'est pas tout ce qu'il mange, tout ce qu'il boit ou la cigarette qui va changer ça, vue le sport qu'il fait et le fait qu'il soit tout le temps surexcité, ça élimine les graisses en trop.



Histoire:

Aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours eu des ennuies, des galères ou des problèmes, parfois ça devenait même difficile de me sortir de certaines situations. Pour faire court sur le sujet je suis un véritable aimant à ennuies, je trouve toujours le moyen de me mettre dans des histoires pas possible, mais j'ai une chance phénoménale, puisque je m'en sors toujours. J'aime aussi prendre des risques, même si c'est quelque chose de dangereux je le fais, c'est même encore mieux, d'après certains de mes amis je suis inconscient et complètement givré. Ce qui est vrai je dois l'admettre, mais que voulez-vous, à force d'avoir des ennuis vous y prenez goût et quand c'est calme... on s'ennuie vite, donc ma vie a toujours été mouvementée, depuis que je suis en âge de marcher.


Chapitre 1 : Les aventures commencent.

Mon Histoire commence il y a 21 ans, dans un petit hôpital sur l'archipel d'Okinawa, ma mère était une hippie idéaliste et écrivaine, elle était un peu trop rêveuse pour ce monde, mon père lui était une rockstar, il était rarement là et il parcourait le Japon avec son groupe, mais grâce à lui, moi et ma mère ne manquions de rien. Je vivais dans un monde de rêve, parfois lorsqu'il revenait à Okinawa, mon père m'emmenait avec lui pour des concerts, je me rappelle encore l'intensité des coulisses et la foule en délire. Ma mère me laissait faire ce que je voulais, car pour elle, il n'y a rien de plus important que la liberté dans ce monde et nous devons être libre, ce que j'ai toujours fait depuis le début.

À l'école, je n'étais pas un très bon élève et ça, depuis les premiers jours, je préférais m'amuser et joué plutôt que d'apprendre. J'ai eu une enfance heureuse et ce n'est pas parce que ma mère me laissait faire ce que je veux, que c'était une mauvaise mère, au contraire, elle a toujours pris soin de moi pour que je me sente le mieux possible. Je n'avais ni frère, ni sœur, il ne voulait qu'un enfant et surtout un garçon, alors ils étaient comblés, même si je suis sûr qu'ils auraient peut-être préférés que leur fils soit un peu plus sérieux dans la vie, mais ça ne semblait pas vraiment déranger mon père. Ma mère avait une grave maladie du cœur, c'est en partie pour ça qu'elle voulait que je sois libre, elle était enchaînée à la mort depuis longtemps, elle est décédée lorsque j'avais huit ans.
Moi et mon père nous étions tristes de l'avoir perdu, un grand vide s'était installé, il s'est accordé un mois de repos en accord avec son groupe, ensuite je l'ai suivis au fil de ses tournées, il me voulait près de lui et moi je voulais rester avec lui. L'aventure avec lui ? C'était tout simplement énorme, je vivais à 200 à l'heure, j'étais dans les coulisses des concerts, je voyais l'ambiance du public en transe. Le groupe m'acceptais rapidement, ils étaient sympa avec moi et on s'amusait bien, je n'aurais échangé ma place pour rien au monde, j'ai même appris certains instrument avec eux, comme le piano ou la guitare aussi. Un jour, le groupe est tombé d'accord, après 20 ans d'existence, chaque membre avait construit sa vie et l'avait laissé de côté... ils ont donc décidé de se séparer, pour vivre une vie normal, sans folie, ni concert.


Chapitre 2 : Vivre sa vie à fond et profiter de ses plaisirs.

J'avais 13 ans, moi et mon père avons décidés de changer de maison, le souvenir de ma mère était trop dur à supporter. Après un petit mois de recherche, mon père est tombé sur une immense demeure en bord de plage, la mer n'était qu'à quelques pas et la terrasse se terminait dans le sable. La maison était grande, trop pour nous, mais mon père était resté quelqu'un d'un peu fou qui voyait toujours les choses en grand et pour combler le vide, il organisait de grandes fêtes, toute aussi grandiose les unes que les autres, avec un seul mot d'ordre : s'amuser ! Je crois que c'est depuis cette époque que je me suis complètement laissé allé et que j'ai suivis mon père dans ses délires, devenant à mon tour quelqu'un de cinglé et qui aimait vivre sa vie à fond.
J'ai plein d'histoire à raconter sur ces fêtes, mais je vais me contenter d'une seule, sinon ce serait trop long... C'était pour mes seize ans, mon père avait organisé une immense fête, il avait invité plein de monde, les membres de son groupe étaient là eux aussi, ils ont même joué quelque morceaux sur une scène improvisée dans le sable. Il y avait de l'alcool et même des feux d'artifice, la fête à durer un total de trois jours, quelque chose de mémorable, qui restera toujours graver dans ma mémoire.
Le but de ces fêtes et de cette vie extravagante était simple, nous avions besoin de vivre notre vie à fond, de faire des choses dingue pour ressentir cette montée d'adrénaline qui vous emporte, c'était notre façon à nous d'honoré ma mère, elle qui nous demandait toujours d'être libre et de faire ce qui nous plaisait. Bon peut-être que l'alcool, la drogue et les filles n'étaient pas sa tasse de thé, mais je suis sûr qu'elle comprenait de là où elle était.

En parlant de fille, c'est dans une fête, organisé par mon père que j'ai rencontré une fille... elle s'appelait Mina, elle était Australienne, une peau bronzée, des cheveux bruns et de magnifique yeux verts, j'étais totalement sous le charme. Je n'ai pas résisté, je me suis empressé de la saluer et rapidement nous avons sympathisé, depuis le premier regard je savais que c'était elle et personne d'autre que je voulais. J'ai laissé les choses se faire, passant par plusieurs étapes et au final, j'étais enfin avec elle, je connaissais l'amour, le vrai. Nous étions inséparables, elle acceptait même mes défauts, comme mon côté possessif que j'avais... je n'étais pas jaloux, je ne voulais pas partager et il était hors de question que quelqu'un lui fasse du mal, la moindre parole ou regard de travers et je partais dans une colère noire, mais elle trouvait ça craquant et je ne pouvais pas m'en empêcher.

Chapitre 3 : Quand on est fou d'amour, on est prêt à tout.

Nous avions seulement un an d'écart, lorsque j'avais 17 ans elle avait donc 18 ans, je parle de ma charmante Mina bien sûr... mais parfois, vous avez beau aimer quelqu'un de toutes vos forces, il y a des choses que vous ne pouvez pas éviter. Un soir, nous étions tous les deux sur la plage, elle semblait perdu dans ses pensées et depuis quelques jours j'avais remarqué qu'elle était distante avec moi, je me lançais pour lui demander les raisons. Elle s'excusait pour commencer, ensuite, elle m'expliquait qu'elle avait un passé douloureux qu'elle cachait... lorsque j'ai appris tout ça, j'étais complètement assommer et je n'avais aucun mot pour la réconforter. Sa mère avait quitté le foyer très tôt, ne se souciant pas de sa fille, elle l'abandonna aux mains d'un père alcoolique et violent. Elle devait avoir huit ans lorsque tout à commencer, son père a abusé d'elle... c'est peu de temps avant son arrivée au Japon qu'elle avait décidé qu'il était temps de mettre un terme à tout ça. Elle avait 16 ans, elle rentrait tard d'un rendez-vous avec son petit ami, son père complètement saoul ne supportait pas cette idée, il a commencé à la frapper et lorsqu'il allait une nouvelle fois abusé d'elle, elle attrapait un couteaux et lui coupais les deux (Pas la peine de vous faire un dessin, vous avez compris). Je comprenais ce geste et je ne pouvais que l'encourager, étant partis juste après ça, elle ne savait pas ce qu'il était devenu... c'était il y a un mois avant qu'elle me raconte ça, il avait débarqué au Japon, bien décidé à lui faire payer.

Cette histoire m'avait bouleversé et je ne voulais qu'une seule chose, son bonheur, seulement elle m'avait fait promettre de la laisser gérer cette histoire et je ne devais pas intervenir, après une longue négociation j'acceptais la proposition. Elle connaissait mes penchant violent et me savait capable du pire le concernant, du coup elle voulait gérer la situation toute seule... je me sens encore responsable de son geste, car j'aurais dû l'aider, même si elle devait me détesté pour ça. Ne supportant plus le harcèlement quotidien de son père, elle décidait de se suicider... elle sautait d'un pont, me laissant seul avec une simple lettre. Dans cette lettre, elle s'excusait de ne pas m'avoir demandé mon aide, son seul regret était de me laisser seul avec ma peine...
J'étais triste, complètement détruit par cette nouvelle, j'avais une nouvelle fois perdu quelqu'un que j'aimais... Les premiers jours je ne réagissais pas, puis un soir, je n'en pouvais plus, je décidais de libérer ma rage et sans réfléchir je fonçais à l'hôtel du père de Mina. La dispute était violente, beaucoup de choses ce son dit, notamment des insultes... il était saoul et il s'est énervé en me sautant dessus, j'ai répliqué et après quelques coups il fait une mauvaise chut et se prend la table de chevet sur la nuque. J'étais là, face au corps sans vie d'un homme et je ne savais pas quoi faire, moi qui voulait des sensations forte j'étais servis, mon coeur allait explosé. J'appelais mon père à l'aide qui venait aussitôt, le coup de fil avait été bref, il se doutait de quelque chose. À son arrivée, aucun mot, pas besoin de mot pour comprendre ce qui s'est passé, moi j'étais debout devant le corps sans vie, le maudissant d'être partis aussi vite, il n'avait pas assez souffert pour avoir enlevé celle que j'aimais.
Mon père décidait de prendre sur lui la responsabilité de cet accident, bien sûr j'étais contre, mais je n'avais pas le choix et je me résignais à voir mon père en prison. Avec de bonnes relations et un avocat solide, il a pris cinq ans de prison... j'avais 18 ans et le calcul était rapide, il sortira quand j'aurais 23 ans. Après cet événement je prenais une décision radicale, pousser par mon père, je décidais que je devais changer d'air et je prenais la route pour voyager, j'avais tout l'argent nécessaire et j'avais envie de passer à autre chose...


Chapitre 4 : Le voyage... seul remède pour passer à autre chose.

J'ai beaucoup voyagé, j'ai d'abord été en Amérique, un pays mille fois mentionner par mon père, ensuite l'Angleterre, là où ma mère à toujours rêver d'aller, puis ensuite je me suis fait plaisir en commençant par la Russie, un petit passage par la France et pour conclure j'ai fait le Mexique...

Etats-Unis : Pays de tous les excès, c'était parfait pour moi, je devrais me sentir à l'aise dans se vaste pays. Je suis allé un peu partout, me laissant porter par le vent au début du voyage et puis je me suis décidé pour Las Vegas et ses casinos, seul problème, je n'avais pas 21 ans et j'ai dû batailler pour jouer un peu mon argent, heureusement mon père m'avait donné quelque contact sur place.
Deux choses m'ont marqués là-bas, en premier, j'ai un jour rencontré un type un peu louche dans un bar, il a vu que j'étais assez fortuné et que j'avais de la chance aux jeux, il m'a donc enseigné l'art de compter les cartes et il m'a ensuite emmené dans les casinos, moi je ne voyais pas le mal de cette pratique... j'ai été bannis des casinos et s'il avait eu plus de preuves j'aurais pu avoir de gros ennuies.
En second, toujours après une soirée dans un bar, je rentrais à mon appartement avec une fille, lorsqu'aux détours d'une rue je me suis retrouvé pris entre deux feux. Un échange de dealers avait mal tourné et je me retrouvais une nouvelle fois, au mauvais endroit, au mauvais moment. La fille a fuit, de peur de se prendre une balle perdue, moi je suis resté pour le spectacle, mais j'ai vite déguerpit lorsque c'était terminé.

Angleterre : Une simple escale dans le pays préféré de ma mère, elle avait toujours rêvé d'y aller, j'ai voulu réaliser son rêve, même si elle n'en profite pas vraiment, je suis sûr qu'elle est contente que j'y sois. Je ne suis resté que deux mois, mais j'ai bien aimé ce pays et j'y retournerais un jour je pense.

Russie : Là-bas il fait froid... très froid, mais c'est un magnifique pays, car il y a un excellent moyen de ce réchauffer... l'alcool et tout particulièrement la vodka ! Je me suis rendu là-bas essentiellement pour ça, j'ai décidé que je devais absolument goûter la véritable vodka de Russie et grâce à elle, je me suis pris un grand nombre de cuite dans les bars.
Ça me fait penser à une histoire, dans un bar avec un ami que je m'étais fait sur place, nous sommes tombés sur un règlement de compte entre deux gangs. Des hommes armés ont débarqués dans le bar, bien décidé à tout saccager, ça ne devait être qu'un simple avertissement, mais par une porte de derrière un groupe de "Montagnes Russes" à débarquer, bien décidé à les chasser d'ici. Mon ami a rapidement pris la fuite, moi je suis resté un instant, cacher, pour regarder le spectacle, mais je n'ai pas eu le temps de voir la fin, la police est arrivée et je suis sortis à temps par derrière.

Mexique : Le moment préféré de mon voyage, depuis la Russie je me lâchais complètement et j'avais décidé de profiter à fond de ce pays. Je venais ici, en partie pour boire de la Téquila ! Beaucoup m'ont dit "Tu verras, va à Mexico pour une Téquila, tu m'en diras des nouvelles !". Je me suis donc rendu à Mexico pour de la Téquila, je n'étais pas déçu et encore une fois, j'ai pris de grosses cuites et j'ai fait la fête!
Un soir dans un bar, il y avait un groupe de jeunes riches Américains qui faisait la fête, leurs parents les avaient embarqués avec eux dans leur aventure au Mexique. J'ai rapidement sympathisé avec eux, on c'est vite trouvé des points communs et on a fait la fête ensemble, je crois ne jamais m'être autant amusé de ma vie, avec eux on faisait n'importe quoi lorsque ont étaient saouls. Ce qui me rappelle une histoire, c'est ce qui termine mon périple... Un soir dans un bar on fêtait l'anniversaire d'un membre de notre petit groupe et après une soirée arrosée, nous avons un peu trop "mis le feu", tellement que le bar où on était à vraiment brûler, on était bourré et on a fait les cons, ça a rapidement dégénéré. Après une course-poursuite dans les rues on s'est fait arrêter, mais heureusement leurs parents sont arrivés et nous on fait sortir, j'ai même eu le droit de sortir aussi, j'avais la chance d'être bien vue par les jeunes qui étaient avec moi.

Cette histoire, marquait la fin d'une aventure, j'avais été un peu trop loin et je décidais qu'il était temps de rentrer au Japon. J'avais 20 ans lorsque je revenais à mon pays natal, j'avais pleins d'histoire en tête, j'avais appris de nouvelles choses, notamment de nouvelles langues, avec certaines que je maîtrisais plus que d'autres. Mes voyages avaient apporté une chose importante, une passion, depuis tout jeune je me passionne pour le dessin, c'est grâce à ma mère, mais lors de mes aventures j'avais découvert la photographie et mieux encore, puisque je me suis découvert un véritable talent. Il était donc temps pour moi de faire ma vie et des études, car même si je n'ai jamais été très présent à l'école, j'arrivais toujours à avoir des notes correct lorsque j'étais là. Je suis passé annoncer la nouvelle à mon père qui était toujours en prison et il m'a soutenu à 100%, du coup après ça je me suis mis à la recherche d'une école qui voudrait bien de moi.
Après de longue recherche je tombais sur ce qui me correspondait le mieux, dans la magnifique ville de Nagoya se trouve un Lycée, Shimizu. En fouillant un peu sur le net, j'ai appris beaucoup de choses sur ce lycée, notamment la création d'une annexe universitaire où je pouvais rejoindre "Lettre et Art", mais aussi et surtout, les récent changement apporter risque de faire beaucoup de bruit, autant en ville que dans l'établissement, par conséquent, je ne voulais pas rater ça.
J'ai maintenant 21 ans et je prends la route pour Nagoya... enfin, je prends d'abord le bateau et ensuite l'avion, pour terminer avec un peu de route, mais c'est une façon de parler. J'espère bien me plaire là-bas, en tout cas ça promet de sacré aventures...


Derrière l'écran se cache:



▬Votre pseudo? Euh... disons Shiki alors !
▬ Depuis combien de temps faites-vous du RP ? Pfiou, je compte plus.
▬Comment avez-vous connu le forum ? Déjà membre et vue les changement, je me décide pour un personnage tout neuf. Donc, Sora Yokijima = Mouru (Assassiner par un singe ninja) et pour le remplacer Shiki Natsume !
▬Avez-vous un double compte? Non
▬Personnage de l'avatar? Kanata Nanami - Starry Sky
▬Quel est le code du règlement? Ok by Snake
▬Des suggestions? Des remarques? Euh... non, j'aime bien le nouveau thème, ça donne un coup de boost je trouve =P.
▬Votre dernier mot? Jean Pierre sort de ce corps ! TOUT DE SUITE ! (Désoler d'avance... c'est super long, mais c'est plutôt drôle ^^)


Dernière édition par Shiki Natsume le Mer 27 Juin - 4:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.1fr1.net/t8611-shiki-natsume-je-suis-t
Snake J. Foster

avatar

Féminin Nombre de messages : 77
Age : 25
Localisation : Ne me cherche pas, je te trouverai
Date d'inscription : 20/12/2010

Feuille de personnage
Age: 24
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: Sortir est un bien grand mot...

MessageSujet: Re: Shiki Natsume, "Je suis toujours au mauvais endroit, au mauvais moment" [Terminé]   Mer 27 Juin - 0:52

Re-bienvenue à toi, Shiki !

Alors il y a plusieurs petites choses qui ne vont pas dans ta fiche.
Déjà il a beaucoup trop de fautes d'accord, donc je te conseille de la passer sous Bonpatron, ou même Word devrait t'indiquer la plupart d'entre elles.

Ensuite pour le fond, je trouve que ton histoire part un peu dans tous les sens et du coup, on a du mal à suivre le fil. Il y a des incohérences un peu partout, donc ça serait bien si tu la reprenais en mettant en évidence chaque étape et en faisant attention à ne pas négliger l'essentiel au profit des détails. Tout s'enchaîne trop vite et trop brutalement, tu vois ce que je veux dire ?
Donc essaie de clarifier tout ça au maximum, s'il-te-plaît ~

Voilà, c'est tout pour l'instant. Je te souhaite bon courage !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiki Natsume

avatar

Masculin Nombre de messages : 92
Age : 28
Localisation : Je sais pas, il fait noir...
Emploi : Tv, console, pc, manga... ça compte ?
Loisirs : Beaucoup de choses
Date d'inscription : 21/03/2012

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: Moi

MessageSujet: Re: Shiki Natsume, "Je suis toujours au mauvais endroit, au mauvais moment" [Terminé]   Mer 27 Juin - 3:38

Alors alors, j'ai dû faire ça en étant un peu trop fatigué sans doute.

Du coup, j'ai commencé à relire, trouvant que ça allait pas au début, j'ai réécrit beaucoup de choses... la totalité je crois. Les grandes lignes n'ont pas changés, j'ai juste reformuler certaines choses et j'en ai approfondit d'autres.

Niveau histoire je pense que c'est bon, j'ai logiquement bien tout expliqué.
Pour l'orthographe, c'est bon sur bonpatron, donc je pense que ça l'est ? Enfin, pareil vu l'heure j'en ai peut-être loupés.

Alors, à toi de voir si ça te conviens (J'espère, même si tu avais raison pour l'histoire c'était long ^^', d'ailleurs c'est beaucoup plus long je crois)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-shimizu.1fr1.net/t8611-shiki-natsume-je-suis-t
Snake J. Foster

avatar

Féminin Nombre de messages : 77
Age : 25
Localisation : Ne me cherche pas, je te trouverai
Date d'inscription : 20/12/2010

Feuille de personnage
Age: 24
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: Sortir est un bien grand mot...

MessageSujet: Re: Shiki Natsume, "Je suis toujours au mauvais endroit, au mauvais moment" [Terminé]   Ven 29 Juin - 20:24

Alors pour les fautes il y en a encore, mais beaucoup moins, donc ça ira comme ça.

Ensuite au niveau de l'histoire ce n'est pas la longueur qui me dérangeait mais la clarté des informations. Mais comme tu as tout repris point par point et que c'est beaucoup plus fluide, ça me convient parfaitement =)

Donc je te valide ! (premier étudiant en lettres et art, si c'est pas la classe x)
Amuses-toi bien ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Shiki Natsume, "Je suis toujours au mauvais endroit, au mauvais moment" [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Shiki Natsume, "Je suis toujours au mauvais endroit, au mauvais moment" [Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une question que je me suis toujours posée...
» «Suis toujours ton coeur, mais prends ton cerveau avec toi» || Hippo
» Toujours au mauvais endroit au mauvais moment (f. James)
» Au mauvais endroit au mauvais moment [Shin-Il&Dong Sun]
» (flashback) Au mauvais endroit...au bon moment [Pv Lyra]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ARCHIVES :: ARCHIVES & Co :: ADMINISTRATION :: Fiches de présentation-
Sauter vers: