AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 || Les stagiaires ne sont pas mangeable ~

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: || Les stagiaires ne sont pas mangeable ~   Lun 15 Nov - 1:28

    Ashiro venait d'entrer dans sa classe. Enfin, dans le local où il donnerait ses cours pour toute la durée de son stage. Le local n'était pas très grand, la taille d'un local normal en fait. Les murs était tapissé de ces affiches pour la plupart inutile et hors sujet, ainsi que de plusieurs cartes géographique montrant le monde sous différent angle. Le jeune stagiaire s'en réjoui presque immédiatement, il avait horreur des locaux où il ne pouvait bénéficier de l'appui visuel d'une carte. Certes il pouvait toujours en afficher une en avant avec un projecteur mais c'était beaucoup moins pratique et de toute façon, Ashiro avait beaucoup de mal avec tout ce qui ressemblait de loin ou de proche à de la technologie. Seul le four et le micro-onde restait sous contrôle, le reste... c'était une autre histoire. Toujours est-il que le petit bout d'homme était actuellement assez nerveux. C'était la première fois qu'il aurait une classe entière à sa charge et ce sans que le professeur ne soit dans la classe ou du moins dans les environs. Il soupira, c'était ridicule d'être aussi nerveux, il était l'enseignant, les élèves ne pouvait pas être si terrible... Non?

    Prenant une grande inspiration pour ce donner du courage, le jeune homme ouvrit son plan de cours qu'il connaissait déjà par coeur, simplement pour l'avoir à porté de main. Son regarde survola la feuille pour la inième fois avant que Ashiro ne semble être satisfait. Il fouilla ensuite dans son sac pour en sortir une craie et se dressant sur la pointe des pieds pour écrire assez haut, il traça les lettre de son nom et de son prénom. Il savait d'expérience que s'il se contentait de leur dire son nom, les élèves ne s'en rappellerait plus à peine quelques minutes plus tard. Il se recula ensuite pour apprécier son écriture. De fait, Ashiro avait bel et bien une splendide calligraphie et ses traits étaient parfaitement dessiné. Il eut un petit sourire avant de se déplacer de quelques pas pour inscrire sur le coin droit du tableau la date ainsi que le "plan de cours". Il trouvait plus pratique pour lui comme pour les élèves que le programme du cours soit inscrit au tableau, il évitait ainsi les questions inutile et pouvait correctement diviser son temps pour pouvoir aborder tous les sujets qu'il avait prévu. Ashiro était bien quelqu'un d'organisé, toutes ses affaires étaient préparé à l'avance et rangé de façon à ce qu'il ne se cherche pas. Il était très responsable et n'oubliais jamais son travail. Autant dire qu'il était un peu le modèle du petit enseignant organisé, enfin, seulement sur ce plan là. De fait, si Ashiro était bien organisé, il lui manquait quelques élément nécessaire à tout bon professeur. En premier rentrait l'autorité, il faut dire que du haut de son petit mètre soixante, il n'était pas bien impressionnant. Et puis, il avait l'air très jeune, environ l'âge de ses élèves, ce qui n'aidait pas vraiment pour établie convenablement sa place. Mais tout ça, Ashiro n'en avait pas vraiment conscience...

    Le petit stagiaire attendit patiemment que les élèves commence à entrer en classe, observant les élèves auquels il devrait enseigné la géographie. Étant donné qu'il n'y avait pas d'enseignant donnant cette matière avant lui, Ashiro ignorait le niveau des élèves, il devait donc partir des bases et de s'adapter par la suite en fonction des résultats. Autant dire qu'il ne pouvait rien planifier à long terme. C'était un peu embêtant, mais pas trop dérageant. Il saurait bien d'adapter. Et puis, ça ne pouvait faire de mal à personne de revoir les bases. Lorsque tout les élèves fûrent en place. Ashiro quitta son bureau pour se placer devant la classe.


    "Bonjour à tous. Je suis Ashiro Yuriika, votre enseignant en Géographie pour l'année. Je suis ici pour ma dernière année de stage en enseignement, aussi, je ne connais aucun d'entre vous et donc je n'ai aucune idée de votre niveau en Géographie. J'espère néanmoins pouvoir vous apprendre convenablement la matière." Le jeune homme accompagna ses paroles d'un léger sourire avant de reprendre. "Mes attentes son assez simple, déjà, vous vous doutez bien que le respect est important dans ma classe, et ce même si je ne suis pas encore une enseignant à proprement parlé. De plus, j'attends de vous des efforts tout au cours de l'année."

    Le jeune homme laissa son regard parcourir tranquillement sa classe. Si il avait l'air plutôt calme de première vue, à l'intérieur son estomac se nouait dans tout les sens et son coeur battait à toute vitesse. Il était très nerveux et espérait que cela ne soit pas trop visible. Vraiment, il n'aurait jamais cru qu'avoir sa propre classe soit si différent que de ce qu'il avait vécu au cours des ses autres stage. Peut-être parce que maintenant il ne pouvait plus s'appuyer sur l'aide de quiconque et qu'il était véritablement seul face à sa classe avec une quantité assez conséquente de matière à leur enseigner. Du coup, Ashiro comprenait un peu plus les professeurs qui déclarait avoir trop d'information pour peu de temps. Ils avaient peut-être raison. Le petit bout d'homme secoua légèrement la tête avant de sortir une feuille de son classeur et de la passer au premier élève devant lui. La feuille comportait la liste des noms de tout les élèves du cours.

    "Veuillez cocher votre nom sur la liste et faire passer au suivant s'il-vous-plait."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: || Les stagiaires ne sont pas mangeable ~   Lun 15 Nov - 6:50

Aujourd'hui c'est le grand jour, j'allais avoir ma première journée de cours dans l'établissement dans lequel j'étais nouvellement inscrite... On ne peut pas dire que je sois enthousiasme à cette idée. Non que je sois mauvaise élève, ou que je sois inquiète à l'idée d'intégrer une communauté dans laquelle je ne connaissais personne, non cela m'arrange plutôt puisque je n'ai aucunement l'intention de m'intégrer et l'anonymat me convient tout à fait...
Le problème c'est que je suis certaine de m'y ennuyer. Comme toujours d'ailleurs... Sans parler du fait que la plupart des enseignant auxquels j'ai eu affaire m'ont donné des envies de meurtre... J'ai eu affaire aux pire enseignants de toute la planète... Vous voulez quelques exemples?
J'ai eu un professeur de math à l'égo tellement sur-dimensionnée que je me suis demandée s'il s'envolerait à travers la fenêtre un jour si sa tête et ses chevilles continuaient d'enfler ainsi...
Une professeur d'anglais qui articulait tellement bien qu'on aurait dit qu'elle parlait le Yaourt finlandais.
Une professeur d'Eps visiblement dopée qui s'amusait à nous faire faire des tours de piste en tandem et qui semblait croire que distribuer des hormones de croissances aux élèves était légal.
Un professeur d'histoire qui avait de terrible saute d'humeur et qui était obsédé par la propreté.
J'espérais qu'ici les choses serait différentes. Non que j'ai envie de travailler, de sympathiser avec les enseignants. Le problème vient de ma capacité à encaisser et à gérer mes émotions... Et aussi mon agressivité, si je me montre agressive, alors tout mes efforts seraient réduit à néant. Pourquoi est-ce que je fais tant d'effort? Pour pouvoir changer, être moins brutale fait partit de mes objectifs, de plus ce n'es pas très plaisant d'effrayer les gens juste parce que vous ne savez que vous exprimer qu'avec vos poings...
Peu importe si je suis motivée ou non, il fallait se décider à franchir cette grille, parce que j'allais devoir passer par un tas de formalité administratives pas du tout amusante... Je me suis mise à marcher... Marcher et un bien grand mot, disons, que je me trainais tel une larve vers la porte d'entrée de cet établissement, sauf que je ne laissais pas de matière visqueuse sur mon passage. Me trainer jusque là fut long, très long, j'avais l'impression que les secondes se transformaient en minutes, les minutes en heures et les heures... Non bon il ne faut tout de même pas exagéré, cette allée je l'ai remontée en trois minutes qui parurent durer une éternité certes mais seulement trois petites minutes c'était écoulées... Enfin ceci n'est pas très important... Je me dirigeais donc vers le bureau de l'administration me préparant psychologiquement à la crampe que j'allais sans doute avoir après la tonne de papier que j'allais devoir remplir... Donc pour le moment je vous laisse à ce point de la narration, je pourrais vous raconter en détail ce que je ferais dans ce bureau mais ça n'aurait aucun intérêt tant pour vous que pour moi... Sauf si vous vouliez que je vous décrive encore et encore à quel point je trouve cela fastidieux et inutile,on se retrouve donc lorsque j'ai fini!

10 minutes plus tard

Et bien, me voilà de retour. J'ai une crampe au poignet, un sac remplis de manuel scolaire qui sans doute avaient certainement plus d'une cinquantaine d'année puisqu'ils tombaient tous littéralement en morceau... J'allais sans doute devoir user deux rouleaux entiers de ruban adhésif...
J'aime la manière dont les établissements scolaire incitent subtilement les élèves à faire des travaux manuels... Ah et sinon je viens d'apprendre que j'avais cours de géographie dans une demi-heure dans une salle inconnue, avec un professeur inconnu. C'était génial, j'allais me perdre dès le premier jour... C'est tout de même drôle ça, pensent-ils que je sois douée d'un quelconque don paranormal qui me permettrait de deviner toute seule et de une par où je devais aller et de deux comment faire pour ne pas me perdre en route...? Mon sens de l'orientation semblait inexistant... Ou alors je crois que je possède le sens de l'orientation le plus nul de la galaxie entière. Enfin dans tout les cas cela ne serait pas facile... Je me dirigeais de manière hasardeuse dans les couloirs, le numéro de la salle en tête...
Je me souviens avoir monté plusieurs escaliers, descendu plusieurs autres escaliers puis avoir tourné un nombre incalculable de fois à droite puis à gauche puis en alternant droite/gauche gauche/droite... Peut importe comment j'y étais arrivée, l'important était que j'avais réussi à trouver la salle!

Je franchis donc la porte et ne découvrit pour le moment personne... Sauf le professeur... Je restais figée un moment... Il était raisonnablement impossible de penser que j'avais pu arriver en avance... Après tout je crois bien avoir fait le tour de cet établissement... Et pourtant il n'y a encore personne! Cela voudrait-il dire que le cours est annulé? Non non impossible, on me l'aurait je pense non? Je regardais l'écran de mon téléphone portable et j'étais bel et bien arrivée en avance! C'était une première pour moi... Une première et une dernière, enfin je l'espérais...
Je me décidais à aller m'assoir consciente que je devais non seulement bloquer le passage mais avant tout paraître ridicule... Je me plaçais rapidement à un bureau au centre de la pièce, sortant de quoi écrire puis me décidais à observer rapidement la salle et le professeur, tandis que d'autres arrivaient sans doute... Là j'eus une grande révélation, ce professeur, allait se faire manger. Il manquait d'assurance, il n'était pas physiquement imposant, il n'était pas réellement charismatique, j'avais l'impression qu'il avait une étiquette avec des loupiotes rouge sur son front qui disait « Martyrisez-moi !!»... Je soupirais bruyamment, je n'aimais pas les gens qui manquaient d'assurance, je n'allais donc pas aimer ce professeur, ni son cours, peu importe je dormirais, puisque si je restais éveillée il y avait de forte chance pour que sois très peu coopérative, que je tente de l'effrayer, de le secouer fortement... Et c'était mauvais... C'est donc avec un air las que je cochais donc mon nom sur la feuille que les élèves faisaient passer, avant de la transmettre à quelqu'un d'autre et de m'affaisser sur mon bureau...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: || Les stagiaires ne sont pas mangeable ~   Mar 16 Nov - 15:37

Affalé dans le lit du dortoir qu'on venait de lui attribuer, Levon réfléchissait. Depuis son arrivée dans cette nouvelle école il n'avait pas eu l'occasion de mettre en pratique une de ces nombreuses espiègleries et cela commençait à l'ennuyer. Il n'avait pas accepté de s'éloigner de ses parents pour se tourner les pouces à attendre que ça se passe, que diable. Bien au contraire, il avait été heureux lorsqu'il s'était rendu compte qu'il aurait tout le loisir de mijoter ses farces dans un endroit où personne ne le connaissait. Ce qui faisait de tout le monde une victime. Ce qui le réjouissait au plus au point.
Enfin, pour le moment, la seule chose réjouissante dans les parages était un morceau de gâteau qui avait le malheur de se trouver dans sa main et qui aurait bientôt le bonheur de visiter son ventre. Engloutissant la chose d'un seul coup, il se décida à jeter un coup d'oeil sur son emploi du temps qu'il n'avait toujours pas regardé depuis la veille, date de son arrivée. Poussant un long soupire, il parcouru la page du regard jusqu'à tomber au bon endroit.
Géographie. Il n'allait pas se plaindre. Même si cette matière ne l'avait jamais vraiment attiré, ça pourrait lui être très utile. L'année dernière, toutes ses cartes de géo avaient finies dans un tour assez grotesque qu'il avait minutieusement préparé. Et il n'avait pas été déçu. Enfin, tout dépendrait du genre de professeur qu'il aurait. S'il était aussi assommant que son prédécesseur, alors il s'en donnerait à coeur joie.

Remotivé à bloc, Levon attrapa son sac, y ajouta quelques gadgets de sa propre invention (juste au cas où, hein) et se prépara à faire son entrée en salle de cours. C'était sa première heure, il espérait donc que l'ambiance serait assez bonne pour ses occupations favorites. Enfin, il serait bientôt fixé.
Apercevant la salle de cours non loin de là, il sentit ses yeux pétiller. Il allait enfin pouvoir passer à l'action. Ne voulant pas se donner de fausses illusions, c'est avec un peu d'appréhension qu'il poussa la porte et qu'il se retrouva face à … Un prof ? Il dû rester les yeux fixés sur lui plusieurs secondes avant de s'en convaincre, et d'empêcher un large sourire d'illuminer son visage. Tout s'annonçait très bien, superbement bien même. Il le salua et fit son entrée.
S'avançant entre les tables pour choisir une place ni trop près, ni trop éloignée du bureau, il aperçut quelques élèves déjà installés dont une jeune fille affalée à une table et qui avait l'air de s'ennuyer profondément.


*Ton ennui ne sera peut-être pas de longue durée … *

Du moins, il l'espérait. Balayant rapidement la salle du regard pour avoir quelques repères, il choisit finalement une place près de la fenêtre, d'où il pouvait voir tout le monde sans pour autant être vu. Ce qui l'arrangeait pour la suite. Les idées commençaient déjà à se bousculer dans sa tête, toutes plus ou moins farfelues. Ecoutant d'une voie distraite le discours du professeur un peu trop banal à son goût, une information lui parvint quand même: c'était un stagiaire. Décidément, tout s'annonçait beaucoup trop facile. Qui dit stagiaire, dit manque d'assurance, et dit classe impossible à gérer. Enfin, tout dépendrait aussi du comportement des autres élèves, et Levon eut soudain hâte que le cours commence. Se dépêchant de signer la feuille de présence sans pour autant oublier de jeter un oeil aux autres noms y figurant, il la fit passer et laissa libre cours à son imagination, tout en observant attentivement la suite des évènements.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: || Les stagiaires ne sont pas mangeable ~   Lun 6 Déc - 13:25

Kakyo se leva tôt ce jour-là, très tôt. C'était enfin son premier jour de cours et à vrai dire, et aussi étonnant que cela lui paraissait, il attendait ce jour avec impatience. Le fait de venir en interne dans ce lycée était pour lui une sorte d'opportunité. Opportunité de rencontrer des nouveaux visages, de découvrir de nouveaux lieux et de nouvelles passions. Tout autant que d'en apprendre plus sur sa culture et ses origines. Kakyo but un jus de fruit et ferma son sac minutieusement préparé le jour précédent. Il consulta son planning et lu qu'en première heure il avait le cours d'Histoire-Géographie. Son enthousiasme s'alourdit un point, il n'avait jamais été bon en géographie, à vrai dire, il était même carrément un cancre dans cette matière. N'ayant pas trop le choix, le jeune garçon mit son sac en bandoulière et sortit des dortoirs à la recherche de la classe concernée.
Au bout de 20 minutes de recherches intensives, Kakyo arriva enfin devant la porte encore ouverte de la salle de cours et entra relativement en trombe.

- B...Bonjour, lança-t-il à la va-vite, puis il alla s'asseoir en milieu de classe.

Dans sa démarche il observa les alentours. Tout d'abord le professeur, étonnamment jeune et semblable à un élève, semblait un peu nerveux. Il souriait gentiment mais paraissait si vulnérable. Le genre de professeur qui finissent habituellement en tête de turc, petit et malhabile. Kakyo eut un sentiment étrange mêlé de tristesse et d'amusement pour ce pauvre personnage. En parlant de pauvre professeur, une jeune fille non loin de là semblait d'ores et déjà éprouver un total désintérêt pour ce cours, affalée sur sa table comme si elle était à deux doigt de mourir d'ennui. Il scruta un peu plus la salle et remarqua qu'un élève s'était déjà trouvé une place en fond de salle, ce qui à ses yeux, n'était pas bon signe non plus pour le pauvre professeur. Après s'être assis, Kakyo pris connaissance du nom dudit professeur, il signa la feuille de présence et attendit sagement les directions du petit homme en tête de classe.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: || Les stagiaires ne sont pas mangeable ~   

Revenir en haut Aller en bas
 
|| Les stagiaires ne sont pas mangeable ~
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» Pourquoi les nègres sont-ils des xénophobes?
» ILS SONT DEVENUS FOUS! Est-ce que je mène une campagne contre Aristide au Forumh
» Ah bon ? Les Haïtiens sont des canibales !
» Cours n°1: Les moldus sont primitifs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ARCHIVES :: ARCHIVES & Co :: RP FINIS OU ABANDONNES :: Le lycée-
Sauter vers: