AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 II - Call Me God - SUITE - [PV]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: II - Call Me God - SUITE - [PV]   Mer 24 Mar - 1:35

…And I'll take you home with me ~
It's Not A Fashion Statement It's A Deathwish.


J’fus assez étonné d’la réponse d’Sashi. D’jà, ces enfoirés avaient osé l’approcher… Si jamais j’les retrouve sur mon ch’min, j’leur nique la gueule. Et alors comme ça, l’histoire du couteau planté dans ta cuisse c’tait une p’tite torture psychologique hein? Histoire de les faire flipper? Tss... N’importe quoi. Arrête tes conn’ries. Avec c’couteau, t’avais un handicap sur ces bouffons! Enfin bref. J’serrais mon poing, le regard mauvais. Cette manière de rire. Ce sadisme dans la voix… Hey, j’kiffais hein, mais pas quand ça sortait d’la bouche d’ma bestah. Ouai. C’t’ait… bizarre. Bref. J’r’posais mes yeux sur Sashi lorsqu’elle s’releva. Le ciel s’tait dégagé. Fuckin’ weather ~ T’avais attendu qu’j’sois trempé jusqu’à la moelle pour d’cider d’foutre du soleil à la place d’la flotte? Nan parce que Sashi ça allait hein, elle était toute belle toute fraîche mais surtout toute sec comparé à moi! P’tain… Fais chier, m’enfin, pas grave, j’me chang’rais à la casa. Ah ouai, j’me prendrais une putain d’bonne douche aussi. Han, et boire aussi. Et fumer. Hm… J’continuais d’rêvasser à m’mett’ bien quand Sashi m’réveilla avec sa p’tite voix. C’est qu’j’avais presqu’oublier qu’elle était blessée la p’tite… Ouai, bah tu parles d’une blessure! C’était bien fait pour sa gueule! Elle avait qu’à pas faire la con comme ça! Et puis c’couteau d’merde, c’t’ait pas à elle! J’l’avais bien r’marqué. Hey, j’la connais., j’sais quel couteau lui plairait ou pas - oui, oui, l’esthétique compte beaucoup - et c’lui là était pas top. Mais si c’était pas à elle, c’était à qui? A ces p’tits bâtards là? Tss… J’espère pour elle qu’y avait pas d’conneries sur c’couteau. Enfin bref, j’posais mon regard de nouveau sur elle et me levait, trempé. J’secouais de nouveau ma tête pour y chasser les petites gouttelettes d’eau et fit un pas pour attraper ma veste que tenait la miss dans ses doigts. J’la posais sur mon dos et affichais un p’tit sourire malsain, tendant mon bras pour que Sashi puisse s’appuyer dessus et faire les 50 m qui nous restait avant d’arriver à la maison. J’soupirais alors et continuais ma route, tout doucement. J’portais ma main à mon front. J’étais fiévreux. Mais rien à foutre, c’devait être un effet s’condaire d’c’qu’y m’avait filé. M’enfin. J’continuais d’marcher doucement avec Sashi, l’aidant à cause de sa balafre. Finalement, au bout de quelques minutes, on arrivait enfin devant l’immeuble. Hm.. Petit hic, y’avait 3 étages à monter. L’ascenseur était en panne, hallelujah, vive les escaliers… P’tain… Bref, en s’rapprochant d’la porte principale extérieure, j’prév’nais Sashi d’la p’tite situation et fit le code de la porte. J’pris alors Sashi sur mon dos, comme une petite enfant que l’on porte, et entrant dans la bâtisse, j’soupirais. Bon, trois étages c’tait pas la mort, ouai, mais fuck quoi. J’étais raid et en plus j’d’vais monter 3 étages avec la p’tite chose aux ch’veux verts sur mon dos… Ah la vache… Chuis pas gâté… Hm, elle me redevra ça! Déterminé - un peu - j’montais alors les escaliers, prenant garde de ne pas trop faire de mal à Sashi. 1er étage, 2ème étage, ah, enfin ! 3ème! Et porte de droite. J’déposais alors Sashi au sol pour chercher librement mes clés qu’étaient planqués dans ma poche de pantalon. J’les saisit, et ouvrit ma porte. Avec un sourire, j’tendais ma main vers ma bestah pour la faire entrer, tel un bon gentleman ~ Hee hee ~ Croyez pas trop hein, j’avais qu’qu’chose en tête. Elle entra donc et moi de même. J’fermais la porte derrière nous et la fit s’installer sur le canapé du salon après avoir allumé la lumière et balancer ma veste sur le fauteuil. Sans plus attendre, j’partit en direction d’la salle de bain pour prendre une serviette bien chaude et quelques bricoles. M’demandez pas où mais j’trouvais une aiguille et du fil, et attrapa au passage une bouteille de rhum qui trainait sur l’comptoir d’la cuisine. J’me dépêchait et m’installait près de Sashi. J’remplissais un verre de rhum pour elle et un pour moi. J’le lui tendait pour « trinquer » et disait, tout calmement:

- Boit ça et prends l’torchon entre tes lèvres. Sers le fort, t’vas souffrir. J’vais t’charcuter Darling <3 I’m not a nurse, ya know? Mais bon… J’essayerai quand même de t’rendre ta beauté d‘origine ~

J’éclatais littéralement de rire et buvait cul-sec mon verre. J’préparais l’matos sur la table basse en verre. J’déroulais le fil et désinfectait l’aiguille. P’tain… J’allais la r’coudre là? Chaud… Comme dans les films, et ouai. Anyway, it‘s your problem, not mine ~ J’enfilais donc le fil dans l’aiguille en me mordant les lèvres et continuais de désinfecter l’morceau d’fer. J’fis allonger Sashi et pris sa jambe sur moi. J’lui tendais l’torchon. J’soufflais un coup et posa en dessous de sa cuisse une autre serviette. J’versais alors un peu de rhum sur la blessure pour « nettoyer » tout ça et adressa un nouveau regard à ma bestah. C’était bien fait pour elle si elle soufrait. Elle avait qu’à pas faire la con comme ça. Hm… Et pourquoi pas lui faire un peu peur vite fait? Just’ histoire d’la stresser un peu. Just’ histoire d’jouer. Sadique et amusé, j’susurrais alors entre mes lèvres, agitant l‘aiguille entre mes doigts:

- J’y vais. Crie pas trop.
Revenir en haut Aller en bas
Sashi Iyori
Yakuza héritière — Gueulante d'Arizona
Sashi Iyori

Féminin Nombre de messages : 240
Age : 25
Localisation : devant l'ordi o__o
Emploi : ~travail pour papa ~
Loisirs : se promener avec son clan, nettoyer le katana offert par son grand-père
Date d'inscription : 13/05/2009

Feuille de personnage
Age: 17
Situation personnelle: Amoureux(se)
Sort avec: un beau brun qui a beaucoup de classe

MessageSujet: Re: II - Call Me God - SUITE - [PV]   Sam 29 Mai - 1:03

Niki tendit son bras vers elle pour l'aider à marcher, pfff, il ne voulait pas comprendre qu'elle pouvait se débrouiller seule ! Tant pis, elle s'exécuta et se servit de son bras pour boiter le moins possible. Le chemin restant jusqu'à chez lui était court, de toute façon Sashi pouvait encore marcher une demie heure, voir une heure que ça la dérangerait pas. Hey oui, dès qu'elle se trouvait en présence de son best le temps pouvez tourner autant qu'il voulait que la petite ne le remarquerait pas. Rapidement ils arrivèrent devant le bâtiment de Nikita. Il lui annonce qu'il n'y a pas d'ascenseur pour l'instant. Sashi hausse les épaules, de toute façon il habite au 3ème, ce n'est pas comme s'il devait en monter 9 hein. Lorsqu'il lui fit signe de monter sur son dos la petite hésita, bon ok elle aimait être une vraie petite princesse lorsqu'elle était avec lui, mais parfois être considéré comme une femme un peu plus forte et un peu plus indépendante ne lui ferait pas de mal. Elle s'exécuta une fois de plus sans rien dire, mais sans lâcher un soupire. L'ascension fus assez difficile pour lui, ce qui étonna Sashi au début, mais lorsqu'elle remarqua qu'il titubait, un joli sourire amusé s'afficha sur son visage. Elle ne pouvait qu'en rire maintenant, elle ne cautionnait pas du tout les substances illicites que prenaient son best, plusieurs fois elle lui avait demandé d'arrêter. Mais bon, tout ça faisait partie de lui, la yakuza avait fini par le comprendre. Surtout quand elle voyait dans quel état il se trouvait quand il était en manque... Ce n'est pas joli joli à voir. Bref, pour lui donner du courage, la petite entoura le cou de Niki de ses bras, en prenant soin de ne pas l'étouffer bien sûr et se serra tendrement contre lui. Après tout il s'occupait d'elle comme son grand-frère. D'ailleurs si Masao avait été là il aurait fait la même chose... Quoique nan, il aurait tué les petits délinquants de la ruelle. Qu'est ce qu'il pouvait être impulsif parfois, en pensant à tout ça Hime soupira une seconde fois. Soudain, Nikita l'a déposa devant la porte de l'appart. Perdu dans ses pensées, la petite n'avait même pas remarqué qu'ils étaient arrivés. Il chercha les clés et ouvrit la porte et lui tendit la main pour la faire entrer. Boitant comme une petite malheureuse, Sashi entra dans l'appart.
Une odeur familière emplissait ses narines, c'était un mélange d'alcool, de renfermé et de vieille chaussette sale. Un appart de mec quoi ! Mais cette odeur la réconfortait, c'était le principal. Sashi se posa sur le canapé attendant le jeune homme qui était allé chercher du matériel dans la boîte à pharmacie. Elle écoutait le bordel qui faisait et bien vite il revint avec: du fil, une aiguille, des serviettes, un torchon et du rhum, sans oublier bien sûr du bandage. Il lui servit un verre et ils trinquèrent ensemble, même si elle ne tenait pas l'alcool c'était toujours un plaisir de boire avec lui.

-Boit ça et prends l'torchon entre tes lèvres. Sers le fort, t'vas souffrir. J'vais t'charcuter Darling <3 I'm not a nurse, ya know? Mais bon... J'essayerai quand même de t'rendre ta beauté d'origine ~

Sashi éclata de rire avec Nikita et bu son verre cul sec. Elle pouvait sentir l'alcool couler et lui brûler la gorge. Oh oui, ça allait un peu faire passer la douleur. Voyant Niki préparer tout le matériel, Sashi préféra s'allonger doucement, mettre le torchon dans sa bouche et se préparer à la douleur en fermant les yeux et en faisant le vide dans sa tête.Elle savait déjà à quel point ça allait lui faire mal, elle en avait l'habitude, son corps était rempli de cicatrices en tout genre. C'était le fruit de nombreuses missions donnés par son père. Bref, Niki se préparait à la charcut... heu la soigner, elle l'entendit souffler un coup puis sentit sa jambe lui brûler comme jamais. Sashi, ne pouvant enlever sa jambe, combattit la douleur comme elle le pouvait, elle se cambra, prit appuis sur sa tête et grâce au torchon, pu étouffer un long et puissant gémissement de douleur. C'est comme si sa jambe était entrain de se dissoudre devant elle, sa peau lui brûlait tellement... Elle sentit une goutte couler le long de son oeil. La petite se redresse arracha la bouteille des mains de Nikita et bu deux gorgées de rhum au goulot pour se calmer.

-Ne prend pas tout ton temps bestah je risque de m'ennuyer sinon ~

C'est ce qui marchait avec lui de toute façon, la provocation. Réellement, la gamine avait hâte que ça ce termine pour qu'elle puisse câliner son meilleur ami. Elle s'allongea de nouveau, faisant de nouveau le vide dans sa tête, prête à souffrir. Décidément, elle préférait largement quand c'était lui qui la soignait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: II - Call Me God - SUITE - [PV]   Mer 22 Sep - 0:30

…Remembering how it wasn’t pretty ~
Hard Times.

Sashi était en train de souffrir sous mes yeux et seulement moi je pouvais l’aider. Je devais la recoudre, la soigner et faire en sorte que tout aille mieux physiquement, comme psychologiquement. Parce que oui, j’suis pas idiot : un groupe de mecs barges qui vient s’en occuper et elle qui se plante par réaction ‘normale’, bah c’est pas net. Hey, les gens, j’suis son Best, c’est normal que j’réagisse comme ça, j’la connais sur le bout des doigts. ♥ J’espère juste que c’est pas à cause de l’aut’ Fuji-machin ! Parce qu’alors là… I’ll be very angry… ~ Et j’en ferais qu’une bouchée de ce p’tit Yakuza à la noix… Bref, trêve de blabla ! Pour l’instant, j’ai qu’une seule priorité, c’est m’occuper d’elle à tous prix. L’aiguille en main et le mouvement assuré, je plantais la tige en métal dans la chair rosée et ensanglantée de Sashi. J’épongeais comme je pouvais et m’appliquais du mieux possible, complètement défoncé. Oui, tout à l’heure j’avais l’air un eu plus frais, plus normal mais c’était sous l’adrénaline je pense parce que là, ma vision se trouve et je ne suis plus sûr de rien. Hm… Je dois me dépêcher. J’allais prendre la bouteille d’alcool pour désinfecter de nouveau sa plaie lorsque la petite Princesse s’en occupa juste avant et bu son contenu. J’affichais alors un petit sourire et m’empressa de terminer l’opération faites sur mon sofa. Ce petit manège de désinfecter la plaie, éponger et coudre dura encore 5 minutes… 5 longues minutes interminables. Mon assurance fut troquée pour de la peur et mon état ‘normal’ pour celui d’un mec déchiré, terminé. En parlant de terminée, c’était la charcuterie aussi qui l’était. J’avais enfin fini ! Je soupirais alors et jetais les différents produits dans la bassine juste à côté de moi. Je gardais la jambe de Sashi sur moi et la fixait pour bien me concentrer et vérifier que le travail chirurgical que j’avais fait était niquel. Je n’avais pas le droit à l’erreur car même si la balafre n’étais pas spécialement très profonde, le risque d’hémorragie interne était encore très élevé ! J’le savais très bien que c’était que le début des emmerdes : là, pendant plusieurs heures, il faudra que je vérifie l’état de la blessure et des points de suture que j’ai fait. Sans oublier les antibiotiques… Ouais, je suis calé là dedans, je sais. J’ai souvent connu cette galère. Bref. Affalé en arrière sur mon canapé, je prenais 2 cigarettes – 1 pour moi et l’autre pour la Yakuza – et les allumaient. Je mis la mienne dans ma bouche en tirant une énorme latte dessus et tendais celle pour ma Best. Même si elle ne fumait pas, après un tel bordel, ça faisait toujours du bien. Bref. Je fixais le plafond, frissonnant, drogué. Je n’avais même pas la force de parler, seulement de fumer encore et encore. Comme toujours, sauf que là, c’était pire, allez savoir pourquoi. Bref, le silence s’installa dans la pièce et c’est avec les yeux clos que je tirais une dernière latte sur ma cigarette, me perdant dans mes pensées les plus abstraites. Le filtre me brûla la lèvre supérieure légèrement et ce fût ce fuckin’ mégot qui me ramena à la réalité. Je le jetais alors et l’écrasais dans le cendrier pas loin tout en prenant garde de ne pas faire mal à la petite Princesse qui se trouvait près de moi. Je me redressais, regardais sa blessure et lui mettais un bandage après avoir désinfecté de nouveau. Une fois fini, je plantais mon regard dans celui de Sashi et demandais d’une petite voix douce et calme :

- Sashi, ça va aller ?

Sincère l’espace d’un instant, je regardais la bouteille sur la table et laissa s’échapper un ricanement malsain. You’re too stupid. ~ Ca c’est la bouteille que l’on peut se permettre de boire lorsque l’on est défoncé ou pire, quand on a plus de rhum tellement il est dégueulasse ! Hee hee… J’en ai du meilleur Darling, et c’lui-là, il va te coucher tellement il sera violent. ♥ Ca pourra faire office de sédatif ! Ah ! En parlant de sédatif, je devrais aller chercher les médocs pour elle, mais… après… Là, je suis pas apte à me lever en fait et encore moins à marcher… Et puis, ma petite Sashi est là, dans mes bras, alors autant profiter du moment et souffler un peu, non ? Moi c’est ce que je pense… Donc bon. Je décalais un peu le matériel et faisais en sorte de bouger délicatement la jambe de Sashi pour juste l’installer sur la table basse. J’aidais par la suite la petite Princesse à bien s’assois sur le sofa et passais mon bras autour de son épaule pour la câliner et la réconforter. Je lui souriais et ébouriffais ses cheveux verts, humant discrètement l’odeur de son parfum. J’étais bien là, dans le silence et avec elle, et en plus bien défoncé. Alala… M’enfin. Je osupirais et fermais les yeux, murmurant juste alors au niveau des douces oreilles de la Princesse Yakuza aux cheveux verts.

- Tu veux boire ou manger quelque chose pendant qu’on s’matte un truc à la télé ou qu’on geek ?


J’attendais une réponse simple, pas compliquée, les yeux toujours fermés. Hurry up, otherwise I’ll sleep Darling. ~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: II - Call Me God - SUITE - [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
II - Call Me God - SUITE - [PV]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» urgent caniche de 12ans à placer suite décés ADOPTE
» Journée Portes-Ouvertes [Suite]
» Quel est votre Call Of Duty préféré?
» Suite de mots
» Suite de mot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ARCHIVES :: ARCHIVES & Co :: RP FINIS OU ABANDONNES :: Ville-
Sauter vers: