AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ne nous noyons surtout pas. [Pv Niki nii chan]

Aller en bas 
AuteurMessage
Uriko Koyama

Uriko Koyama

Masculin Nombre de messages : 127
Age : 26
Localisation : A la confiserie =3
Date d'inscription : 19/12/2008

Feuille de personnage
Age: 16 ans mais en fait environ 11.
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: Son chien, faut le promener.

MessageSujet: Ne nous noyons surtout pas. [Pv Niki nii chan]   Jeu 4 Mar - 2:04

Une zournée a la plageuuh ! Youpiiii ! Ryuu avait dit qu'il l'amènerait un jour et il l'a fait youpiii ! Mais il a dit qu'il était occupé et qu'il reviendrai le chercher plus tard parce qu'il avait du travail... Bouuuh... Tant pis n'est pas grave, on s'amuse bien quand meme ! Et puis c'était bien que ryuu lui fasse confiance pour une fois. Et puis avec tous les maitres nageurs qu'il y avait et sa bouée autour de la taille il ne risquerait pas de se noyer. C'est ainsi, que notre petit garcon, en maillot de bain avait commencé sa journée a construire des chateaux de sable. Quoi qu'ils ressemblaient plus a des dunes de sables... Hé hé... Bon n'on fait quoiiii ? Humm... Et si on allait visiter la plage ? Boum tra la la ! Le sable est chaud le sable est tout boon ! Youpii ! (Il en faut peu pour etre heureux...) mais bon, tout seul, c'est pas si drole que ca la plage... trouvons des camarades de jeu !

Uriko chercha des personnes de vue afin de l'aider a zouer... Et trouva un charmant jeune couple auquel il demanda en faisant des grooos n'oeils comme ca : **

"Diiiites ! Est ce que vous pouvez m'enterrez s'il vous plaiiiit ?"

Hein de quoi ? Oui, phrases a confusion, le jeune couple fut légèrement surpris... Petit temps de reflexion... Aaaah ! Dans le saaable ! (Bah oui quoi d'autre ? >.> ) bon, le charmant jeune couple accepte. Et 10 minutes plus tard, le petit Uriko a que la tete de visible, ce ne fut pas trop difficile de lui recouvrir le corps.

"Vous pouvez prendre une photo s'il vous plaiiiiit ?"

Pas de réaction ? Euh... Pas d'appareil photo plus tot... Euh... Le couple n'a pas l'air de savoir comment réagir... Han... C'est a Uriko de prendre les choses en mains donc ? Uriko se leve, se deterrant de sa prison de sable qui n'était pas tres solide, ils ont fait un mauvais boulot ! (Et ca se plaint en plus ?). Bref Uriko sors de son sac magique un appareil photooo ! L'édition super rabbit shot version 2008 ! Ca vous en bouche un coin hein ? (On se demande surtout ou il s'est chopper un appareil photo en forme de lapin...) puis le donne au monsieur du couple.

"Maintenant vous me réenterrez et vous prenez une photo d'accord ?"

Ah ok... Ils doivent refaire ? Bien qu'hésitant, ils acceptent quand meme... En soupirant quelque peu et commence de nouveau a enterrez le petit. Mais c'était sans compter les caprices du jeune homme. Bah oui, il fallait que ce soit solide ! Du rembourré ! Du graand ! Qu'il puisse ne pas s'en liberer comme précédemment.

"Ah z'en avez oublié un peu la ! Et y a pas assez de saaable !"

Regard noir du jeune couple... Celui ci laisse tomber l'appareil photo confiée et les deux personnes s'en vont en lachant un gros soupir... Eeeh ! Mais n'est pas finiii ! Il a pas eu sa photoooo ! Vengeaaance ! (Oh oh...). Uriko se détache de nouveau de sa prison de sable (Charmant comme expression hein ?), reprend son appareil photo ! Le dépose dans son sac et commence a sortir de ce meme sac... Un toout petit bocal, avec une petite abeille tueuse a l'intérieur (Hein ? Oo) et oui, notre petit garcon aime tuer le temps en dressant des abeilles tueuses (Ca... C'est original... Mais bon on est dans un forum rp apres tout, tout est possible...), il ouvra le bocal et commenca a pointer le bocal face ouverte vers le dos du couple en train de partir. Les abeilles, dréssés ou non, ca on le sait pas avaient comme par hasard atteri sur eux vu qu'ils étaient les plus a proximités et pic ! Et pac ! Et "Aaaaaaaaah" de la part de la jeune femme. Oooh qu'il est doué notre cher Uriko. Mais ca fait deux abeilles de perdus... dommage...

Bon, maintenant, un peu de course ! Youpiiii ! Courons sur la plage pour une raison qui nous est encore inconnue ! Ah ? Ouilleuh ! Il a bousculé quelqu'un... Oooh... Il est graaaand ! Et pis il a l'air cooool ! Mais il l'a bousculé... Il va aller l'attraper par le coup et lui dire tout plein de vilain mot et le jeter a la mer avec des bottes de ciment ! Nooon (Il regarde trop la télé...). Le petit panique et cours dans tous les sens en agitant les bras.

"Aaaaah ! Pardon n'ai rieen faiiit ! Promiiiis ! Me crieeeez pas dessuuuus ! QwQ Aaaaaah ! Aaah ow... Aieuh..."

Si il n’avait pu finir son cri en detresse, c’était parce qu’il était tomber en trébuchant sur une dune de sable (Le retour des dunes de sable) est ce une terrible malchance ou une bénédiction ? Seul dieu le sait (Et bloopy, mon ancien poisson rouge, paix a son ame). Bref... Réaction de monsieur ? Le petit était de nouveau a terre, les larmes aux yeux sans pour autant couler (Réel ou juste imitation ? A vous de devinez). Bref, il regarda le monsieur en lui disant.

"Pardoooon... Promis je lacherai plus jamais d'abeilles tueuses sur les zens..."

Euh non... C'était pas ca le probleme... Il est un chapitre trop loin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ne nous noyons surtout pas. [Pv Niki nii chan]   Lun 8 Mar - 1:20

…I get a good vibration ~
Talk To Me.


Putaiiiin. J’arrive pas à dormir. 6h34. Qu’est-ce-qui s’passe… Pourquoi j‘arrive pas à pioncer. Ah! Ces foutus médocs sûrement… Ouais bah… C’décidé, quitte à être amnésique, autant l’être à fond! J’les prendrais plus. Fuck quoi. J’vais m’poser d’vant la console tiens en attendant d’m’endormir. Geeker un peu me f’ra pas d’mal… J’jouais donc à ma console toute la nuit. Ou plutôt matinée. J’regardais à nouveau mon réveil. Ah? 11h32. J’ouvre mes rideaux en m’prenant l’soleil dans la gueule. Ah ouai. En effet. J’m’arrête là donc. J’go prendre une bonne douche. Une fois finie, j’vais dans ma chambre prendre mon paquet d’cigarettes et pars dans le salon pour fumer une p’tite clope. J’me prépare et j’réfléchis. What can I do t’day? Hm. Une idée m’vient en tête. Y fait beau, pas très froid, et par c’temps doit y avoir plein d’gonzesses dehors! Alors… Misons sur… La plage! Of course! J’vais dans ma chambre pour m’habiller et j’vais direct à la plage. J’ferme tout derrière moi et j’me barre. Hm… J’ai la flemme d’y aller à pied. C’est un peu loin quand même… Ah je sais! J’vais sortir Carlotta ~ Carlotta? Nan nan, c’pas une chienne. C’ma Beauté
J’me dirige donc vers l’garage, l’ouvre et monte sur l’dos d’ma très chère bécane adorée Ouai, Carlotta, c’ma moto Darling. J’monte donc dessus, démarre, et part en direction d’la plage. Au bout de quelques minutes, j’y arrive. J’la gare, sors mon paquet d’clopes et m’dirige vers la mer. J’retire mes pompes et commence à marcher sur le sable. J’m’allume une cigarette en marchant, tranquille, mattant un peu à droite à gauche les jolies gonzesses ou les beaux mecs qu’y avait dans les environs. J’me gênais pas pour en accoster quelques uns et bien sûr, j’repartais avec plein d’numéros ~ Ah, j’adore vraiment la plage. Bon, par contre, quand tu vois un gros boudin qui court à la Pamela Anderson, ça fait flipper mais bon. On y peut rien. Bref. J’marchais doucement dans le sable chaud sous mes pieds et m’dirigeais vers un petit bar. J’m’y arrêtais et m’asseyait, commandant alors un bon cocktail frais. J’regardais autour de moi, buvant mon p’tit jus. Je laissais le vent caresser mon visage et l’odeur de la mer me contaminer. J’étais si bien ici…

Après quelques minutes, je me levais, payais mon verre et me dirigeais vers la mer. Je laissais l’eau glisser entre mes orteils et humait l’odeur de l’eau salée dans l’air, un sourire au lèvres et les cheveux au vent. J’sortais alors une petite clope de mon paquet. Merde, y m’en restait plus que 2... J’passerais au Tabac tout à l’heure alors… Bref, j’sortais ma petite clope chérie, l’alluma avec mon zippo et tira la première latte doucement. Je regardais au loin. L’horizon. Le magnifique horizon. C’qui avait en face, j’l’avais sûrement vu. Moi qui avait fait tout l’tour d’la Terre avec c’fucker… Sid… Tss… Bref. J’regardais mon S tatoué… J’fermais les yeux et levait la tête. J’étais tranquille… Même si y’avait du bruit à cause d’la populace, j’étais dans une sorte de bulle, clope en bouche. J’restais donc là, sans bouger… Enfin, sans bouger, mon cul ouai! Jusqu’à c’qu’j’me fasse shooter l’ventre par je-sais-pas-qui! J’faisais tomber ma clope au passage en plus. J’essaya de la rattraper, en vain, et j’me brula le bout de l’index. J’râlais donc et regardais c’qui m’avait percuté. Oh nan. Nan… Ah nan putain pas lui! C‘était Kokow! Ah la vaaache, chuis foutu! Le voilà qui criait comme un môme: "Aaaaah ! Pardon n'ai rieen faiiit ! Promiiiis ! Me crieeeez pas dessuuuus ! QwQ Aaaaaah ! Aaah ow... Aieuh..." Erf… j’me résignais. J’allais l’aider quand il tomba j’sais pas trop comment. Ah, sacré Kokow hein. J’éclatais littéralement de rire en le voyant ainsi, tellement ridicule et mignon à la fois. J’m’accroupis alors pour le regarder et lui ébouriffa les cheveux avec un sourire. Il cria de nouveau: "Pardoooon... Promis je lacherai plus jamais d'abeilles tueuses sur les zens...". What the fuck? J’tombais quasiment sur le cul. Dans les deux sens du terme! Attends, j’avais sûrement mal entendu! Des abeilles tueuses ? Sur des gens? Oh Kokow je t’aiiime
! Si machiavélique et si chou J’m’accroupi de nouveau alors et lui redressa le menton du bout des doigts pour le fixer de mes yeux vairons, un grand sourire sur les lèvres.

- Salut Kokow-chéri
Hm. Des abeilles tueuses hein? J’te pardonne pour l’coup d’tête alors ~

J’me mis à rire et l’aida à se relever. So cute ~ J’lui donnais une petite pichenette sur le bout du nez et regardait tout autour de lui. Ah. Personne? Ryuu ou même Ouaf? Erf… Il était tout seul. Et il était tombé sur moi. Hee hee ~ Pauv’ chou dans ces petites bouées. J’me gratta alors la joue. Hm… Que faire pour l’occuper. Maint’nant qu’il était avec moi, j’allais pas l’abandonner! Et pis… Avoir Kokow près de soi c’est toujours sympas. Tu sais jamais c’qui va t’arriver! J’trouvais alors une idée! J’regardais l’ptit bout et lui adressa un clin d’œil.

- Kokow, ça t’dis une glace?
Revenir en haut Aller en bas
Uriko Koyama

Uriko Koyama

Masculin Nombre de messages : 127
Age : 26
Localisation : A la confiserie =3
Date d'inscription : 19/12/2008

Feuille de personnage
Age: 16 ans mais en fait environ 11.
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: Son chien, faut le promener.

MessageSujet: Re: Ne nous noyons surtout pas. [Pv Niki nii chan]   Mar 23 Mar - 2:02

Bouhouuu... L'a y est ? L'est mourru ? Gniah ? Ah ? Il est toujours sauf, il a toujours son super sac lapin, sa bouée autour de la taille, il a encore ses deux yeux, ses cheveux, son nez... Son nez ? Aaaah ! Ou est passé son neeeez ! Ah... Oui, c'est vrai, il peut pas le voir... Euuh... Oui donc bon, on était en bonne santé, qu'est ce qui s'est passé ? C'est vraiment bizarre... Ah, une main ? On l'aidait a se relever ? Ooh n'est zentiiill ! Le petit depoussiera son maillot du sable lorsqu'il était tomber, puis avant meme qu'il ne puisse faire quoi que ce soit d'autre qu'on lui releva la tete et paf ! Une coup de poings sur le neeeez ! Aaaah ! Son neeeez ! Il lui a cassé le neeeez ! Ah non ? Ouille... N'a fait bobo, une pichenette... Sous le coup, le petiot avait laché un petit :

"Gniaille...."

Puis se tena le nez d'une main, l'autre servait a tenir la bouée autour de sa taille... Qu'est ce qui se passe ? Oooh ! Il le connait ! (Enfin, c'pas trop tot, il en met du temps pour lui donner un regard...) Ah... Mais attend... Il le connait ? (Ah ? C't'une question maintenant ?). Il est pourtant sur d'avoir deja vu ce grand type cool quelque part... hmm... Reflechissons...

*Flash back*

"Uriko, dis, j'ai quelqu'un a te présenté viens voir."
"Gniah ? N'est quiiiii ?"
"Tadaaa !"
"Ooooh ! N'est trooop coool ! N'est... La peluche super renne en peluche de l'édition noel 2009 ou est ce que tu l'as euuuu ! Ne veut le meeeeeeeeeemeuuuuuh !"
"Ha ha ! Secret !"


*Fin du flash back*

Voila quelque chose de très instructif... Meme si on se demande quel est le rapport avec le contexte actuel... Hm ? Ah.... En fait, c'est bete mais... on s'est trompé de Flash back, bon et bien tant pis alors.... (Tout ca pour ca... >.> )
Mais la question reste toujours posé... Qui est cet personne ? Il est grand... L'air cool... L'air gentil... Et il a l'air de le connaitre... Mais... N'est qui il s'en souvient vraiment pas... Bon, time up Uriko ! c'est l'heure de trouver la réponse en creusant dans ta petite tete.

*Hmm.... Cette personne.... Ce serait pas le type qui vend les piles du rayon électrique du supermarché ? Hmm... Nan, il est roux... Hum... Peut etre la dame qui nourrit les pigeons au parc... Nan, c'est une femme... Ou... Grand pere ?! Ah... Nan... Il est mort...*

Euh... Soit il le fait expres soit... C'est un cas desespéré... Nan, franchement, cela en devient presque effrayant, faudrait pas confondre Uriko pour un débile profond non plus... Mais il l'avait pas grondé et il était tout gentil... Et pis... Hein ? Quoi ? Il a dit le mot magique ! Une glaaaaaaaaaace ! Et hop ! D'un coup il s'en souvient et pouf, il lui fait un grooooos calinou d'amour ! En criant impulsivement :

"NIKI NII CHAAAAAAAAAAAAAAAN !!!!!!"

Suivi d'un gros pouf, oui, car notre protagoniste ne sut controler l'élan a laquelle il s'était jeté sur sa proie avec enthousiasme, et du coup, boum badaboum sur le sol. Bon, ca fait pas bobo parce qu'il y avait le sable, et Niki nii chan qui avait amorti la chute. Uriko se releve et agite les bras tout content.

"Uriko il veut miamer les glaces avec Niki nii chaaan ! Uriko il veut miamer les glaces avec Niki nii chaaan ! Niki nii chaaan... Uriko il veut miamer une glace avec toiiiii...." ><

Ca commence par un ton très enthousiaste suivi ensuite, de la demande avec les pitits n'oeils battus de chien battus... Et oui, Uriko est la pour faire pleeeein d'ennui a Niki nii chan parce que Niki nii chan desfois il taquine Uriko, et ca n'est pas zuste... Et puis... Oh ? Aaah, une abeiiiille ! (Le retour ?) Uriko est comme hypnotisé, et va a sa poursuite, ouiii ! Une abeille... Hola ! Oups ! Attend, Uriko veut t'attraper et il te donnera plein de miel et te dresseras ! Et apres on zouera ensemble ! Revieeens ! Ah ? Mais ? Pourquoi on est dans l'eau... Gniah ? Maiiiis ! Uriko il a plus pied ! Nyaaah ! Il sait pas nager ! Au secouuuurs ! (La, c'est vraiment sérieux...) Le petit se met a se noyer ! Il se met a agiter des bras n'importe comment en éclaboussant plein d'eau partout...

"AAAAAAAAAAAHHHHH ! N'AU SECOUUUUURS ! NE ME *Gloups, splaf* NOIEEE ! N'A l'AIIIIIDE *Tousse* NIKI NII CHAAAAAN !!!! N'AU SECOUUUURS !!!!"

Ah, oh non, ca y est, il ne flotte plus... Il ne voit plus rien, y a des vagues, il coule, il le sens, il va se noyer ! Uriko va mourir ! (Nan... Sérieusement, pas comme ca... si ?) Au secouuurs ! Niki nii chaaan ! Si Uriko se noie, on va t'accuser de sequestration envers mineur, de meurtre par noyade et finir en prison avec Ryuu sur le dos toute ta vie entiere. Nan sérieux ca daillerait... (Quel expression...) Ah ca y est, il commence a voir Niki nii chaan se rapprocher... Aaah ? Niki nii chaan... L'est la... Il le voit... Tout pres... Ah... Mais attendez ? Pourquoi est ce qu'il le voit encore ? Il est pas censé se noyer et couler a pic ? Il sait nager ? Ah nan... Il sait pas nager... Ah ? Mais oui, il a encore sa bouée ! Uriko, regarde Niki nii chan et sourit en criant joyeusement !

"Niki nii chaaaan ! Ne me noiiiie pluuus ! N'ai une bouuuuééé !"

Oui bon, c'est un peu trop tard pour ca maintenant qu'il l'a fait monter a l'eau alors qu'il était encore habillé... Bon, temps de se manger la glace, en plus il a perdu son abeille... et l'eau est un peu froide... Tout ca pour attraper une abeille... Je vous jure.. Uriko répondit des lors a son "frere" adoré :

"Bon ! On va miamer une glaaace ! N'arriiiive !"

Et le petiot se met a nager des pieds avec sa fidèle bouée vers le rivage, tandis que Niki s y était deja dirigé, est ce qu'il était en colère ? On sait pas... Bon... C'est bizarre mais le rivage il a l'air loin, enfin pas si loin que ca... Mais il avance pas... uriko s'arrete, ca fatigue les zambes... Ah ? Mais... Il bouge encore ? Oh oh... Nouveau cri de detresse...

"NIKI NII CHAAAAAN !!!! LE COURANT IL M'EMPOOOORTE ! N'AUUU SECOUUUUURS !!!!"

Nan sérieusement ? Et bah le pauvre... Il enchaine, le pauvre Niki allait en voir des belles et des pas mures... Quoi qu'il pourrait peut etre simplement l'ignorer ? Ou pas... Il en aura sur la conscience... Et surtout, si Ryuu venait a apprendre qu'il était là si jamais il arrivait malheur a Uriko... En attendant Uriko ne peut rien faire emporté par le courant sur sa bouée par son poid plume... Et... Paniqué dut a sa peur de l'eau ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ne nous noyons surtout pas. [Pv Niki nii chan]   Ven 7 Mai - 20:11

…And I think back, "Oh what a pity" ~
Hard Times.


Et voilà qui repartais dans son délire le p’tit. Pauv’ gosse. Nan mais sérieux… J’crois qu’il a un problème. M’enfin pas sa faute, hein? J’le regardais s’taper un délire tout seul, l’écoutant à moitié en m’allumant une nouvelle clope. P’tain plus qu’une! God damn it ! Avec le môme dans les pattes, ça allait être chaud d’aller au tabac… Nan mais, hey, vous savez c’que ça fais d’enlever sa sucette à un gosse? Ouai y gueule, y devient insupportable. Bah dans le cas de Kokow, c’est pire! P’t’ain, chuis foutu… J’tirais nerveusement sur ma p’tite cigarette chérie, les yeux dans le vide. Une parade, une parade… Roh et puis merde! C’pas lui qui fais la loi! C’est moi qui suis censé l’taquiner non-stop, pas l’contraire. Et puis au pire, une p’tite glace ça pourrait l’appâter… J’réfléchissais à des p’tits plans lorsqu’des cris m’réveillèrent et m’firent sortir d’mes pensées. Et paf! Le chien, non, mais moi, oui. Sur le sol, sur le cul. Et ma clope? A l’eau. Grr… J’lâchais un grognement et me redressa après avoir subit ses câlins. Un moment d’hésitation? C’est qu’il m’avait oublié ou quoi? Tss…J’te le ferais payer! Nan mais, t’en vois des beaux gosses autour de toi? Chuis unique Boy! Aucun m’arrive à la cheville hein. Bref. J’haussais les épaules en soupirant et ressortais mon paquet de cigarette. La dernière… J’l’allumais et tira une énorme taffe en faisant bien gaffe que Kokow se jette pas sur moi une troisième fois! Cette clope, elle était sacrée! Hm… Oulah? Pourquoi Kokow qui s’trouvait en face de moi sur le sable y’a deux s’condes s’trouvait maint’nant dans la flotte, hein? Clope au bec, j’croisais alors mes bras en face du vilain p’tit canard qui savait pas nager. Un p’tit rire moqueur m’échappa. Il était d’un ridicule. Comique. J’bougeais donc pas, droit comme un piquet. Pourquoi? Bah déjà pour le faire flipper. Et ensuite parce qu’il avait des bouées... Bah ouais, il flottait en gueulant qu’il allait s’noyer… j’retenais un fou rire, tirant une latte. Un sourire malsain aux lèvres, j’lui gueulais alors:

- Kokow, fais gaffe aux requins! ♥

J’étais tout fier et j’me tenais là à 5 m… 10 m… 15 m… Hey attends un peu! L’courant commençait à l’embarquer! Et c’est que l’p’tit Kokow venait d’s’en rendre compte! Ah mais bordel, arrête de gueuler! Chuis pas sourd! Et surtout pas bête, j’avais bien vu que l’eau t’emmenais! Hm… Tu penses que si la mer continue comme ça, t’arriveras de l’autre côté des terres? Et Ryuu? Et Ouaf? Ils seraient sûrement heureux comme moi? Hm… Ouaf m’pose pas d’soucis… j’lui lance un p’tit nonos et ça y’est, c’est fait. Nan, c’lui qui m’aurait posé problème, c’est Ryuu. Lui et son foutu brother complex! Pff… j’soupirais alors en voyant la petite chose s’éloigner de plus en plus. Erf… D’abord j’finis ma cigarette! Après j’arrive Kokow… Ou pas. Bon. Dernière latte. J’jetais l’mégot dans le sable chaud une fois fini de fumer et l’enterrait avec mon pied. J’jetais un autre coup d’œil au p’tit. Hm… Aller, à la Alerte à Malibu! Tss… j’esquissais un sourire en enlevant mon T-Shirt. Je le jetais sur le sable sec et fit quelques pas dans l’eau. J’m’avançais pour finalement plonger. Une fois à la surface, j’secouais ma tête pour coiffer mes cheveux et repérer mon Kokow d’Amour ♥ Fallait surtout que je me repère aux cris. Une fois trouvé, j’nageais vers lui et l’attrapais par le col une fois à son niveau. Bon, p’tit chantage qui fait son effet: « Tais-toi ou j’laisse les requins te bouffer! » Hey, j’avais plus de tympans, fallait bien que je dise un truc! Et puis, maint’nant que Niki Ni Chan est là hein, y’a plus rien à craindre. Bref, j’emmenais la chose vers la plage doucement. Et ouais, je suis un expert. I know ~ Et voilà. Un Niki et un Kokow sur la terre ferme. Une bonne chose de faite. J’m’accroupis et posa ma main sur la tête du bout d’chou pour lui ébouriffer les cheveux. Histoire de le rassurer… et l’embêter aussi. J’riais de bon cœur et me redressa pour rechercher mon T-Shirt. Hm… Le voilà et avec mon zippo et mon paquet… vide. J’les rangeais de suite dans une poche de mon short et gardais mon T-Shirt dans le creux de ma main. Erf, y’a bien un fuckin’ truc que j’aime pas à la plage, c’est marcher avec les pieds mouillés sur le sable… M’enfin, j’me retournais vers Kokow, l’attrapais par le cou et lui fit un shampoing en ricanant:

- Hey, j’t’ai sauvé d’la noyade, tu m’payes ma glace!

J’le relâchais doucement. J’adore l’embêter. Ca m’aurait quand même fait chier qu’y s’noie ou s’barre à l’autre bout d’la mer. Mais j’trouve quand même qu’chuis trop gentil avec lui. J’vais devoir arrangé ça. Hm… Tu m’trouves assez méchant? Tss… I don’t think so, they call me Bad Boy, Darling ♥ Et pas pour rien, j’peux te l’assurer.

[HORS-RP: Pas terrible, hein?]
Revenir en haut Aller en bas
Uriko Koyama

Uriko Koyama

Masculin Nombre de messages : 127
Age : 26
Localisation : A la confiserie =3
Date d'inscription : 19/12/2008

Feuille de personnage
Age: 16 ans mais en fait environ 11.
Situation personnelle: Célibataire
Sort avec: Son chien, faut le promener.

MessageSujet: Re: Ne nous noyons surtout pas. [Pv Niki nii chan]   Mer 11 Aoû - 22:29

[Bon, il serait temps hein ?]

"GN'AUUUU S'COUUUUUUUUURS NIKI NIIII CHAAAAAAAANNN !! NE ME FAIT EMPOOOOOORTEEEEEEEERRRR !!!!!"

Est ce la fin ? Allait il etre emporté et naufrager et peut etre decouvrir un nouveau pays ? Apres tout, y en a qu'on decouvert l'amérique... Ptet qu'il pourrait trouver un continent caché lui aussi ? Et bah il l'appellera Uriko Land... Et pis et pis ! Il va garder ca secret et comme ca y a que lui et ses n'amis qui pourront aller a Uriko land, et les gens qui naitront la bas seront des Urikoniens et ce sera un grand pays pacifiste et democratique. Puis on fera des spécialités Urikoniennes très sucré et très doux, on les appelleras les Uricakes !

Ah ? On reve on reve et Niki nii chan est deja la ! Youpiii on est sauvééé ! Ah... Mais... Alors y aura plus de Uriko land... Haaan.... Bon... Bah quand il deviendra tout riche il s'achetera une ile et l'appellera Uriko Land alors... Oui, faut jamais abandonner ses reves (Dans ce cas, mieux vaut abandonner oui....). Le petit garcon s'aggripa a son sauveur, en gigotant quelques peu... Bah oui, il avait peur que sa bouée s'enleve tout de meme...

"NIKI NIIII CHAAAAN !! N'AVAAAAIT TOUUUUT PEUR QUE NE ME NOIE ET QUE ET QUE BAH JE TROUVE UN URIKO LAND ET QUE NE SOIT TOUUUUT SEUL AU MONDE ET QUE..."

Uriko s'arreta, il lui avait dit de se taire sinon il le laisserai a miamer au Requin ! Gniooon ! N'est cruel et tout missant... Uriko veut pas zouer avec les requins ils font peur... Donc il fit plus de silence en parlant intérieurement, en murmurant dans sa gorge... Puis au bout d'un moment, ceux ci arrivèrent sur la terre ferme... Uriko avait un regard larmoyant qui disait : "Ne ferait plus de betise alors me laisse pas avec les requins.... QwQ " puis Niki nii chan lui ébourrifa les cheveux.

"Gniooon ! ><"

Celui ci se recoiffa et secoua la tete... Mais il était content, bon, bah toute maniere il est hors de l'eau, donc plus de requinnn ! Uriko regarda Niki nii chan... Payer la glace ? Hmm.... Bon, il suppose qu'il a assez d'argent... Bon, c'est d'accord alors. Uriko attrapa la main de Niki nii chan et commenca a courir et le trainer avec.

"Glaaaaaceuuuh ! Ok mais c'toi qui commande ! ♥"

Celui ci, lors de l'incident, avait presque oublié l'histoire de la glace, et, pressé de gouter a une delicieuse gaterie. Uriko fonca donc, et apres une petite course sur la plage, celui ci arrive dans un endroit beaucoup plus peuplé, et ici et là sur les bords, quelques restaurants, magasin de planche a surf et surtout, notre cher vendeur de glace ambulant. Uriko coura en trainant notre Niki sur le chemin avant de se tauler magnifiquement...

"Bouille......"

Puis celui ci se releva comme si de rien n'était... Avant de remarquer une chose... Mince, sur la chute il avait oublié Niki nii chan... Il a surement du le trainer dans sa chute également... Il se retourna et le vit, celui ci comme si de rien n'était lui réattrapa la main et le traina.

"Alleeeez ! On y est preeeesque ! Ne veut une glaaaaceuuuh !"

Puis finalement ca y est, l'heure tant attendue. Mais... que prendre... Ils faisaient pas que des glaces en plus... Uriko prit une mine penseuse...

"Gniooon..... Ne sais pas quoi preeeendre..... Diiis tu peut choisiiiiir pour moi ?"

[Pas inspiré mais apres la glace, ne vais rehausser tu vas voir >< ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ne nous noyons surtout pas. [Pv Niki nii chan]   Mer 22 Sep - 1:09

…You’re running after something ~
Thank You For The Venom.

Ah bah voilà que le petit Kokow qui mesurait à peine 3 pommes se mettait à tirer sur mon bras maintenant pour me forcer à avancer et me rendre devant le glacier, au loin. C’était fini le « Au secours, je veux vivre, je veux pas que les requins me mangent tout cru, j’ai peur. » ? Non parce que c’est quand même flippant comment il a changé du tout au tout là, un peu. Alala, décidément ce petit bout me surprendra toujours ! ♥ He’s so amazing, isn’t he ? ~ Hm, et moi, j’suis bien décidé à l’embêter… alors je ralentis le pas exprès, le forçant à tirer davantage pour me faire avancer, tout sourire. Et ouais, je me moque de lui, ça se voit pas ? Non ? Ah, bah, je continue alors. Hm ? Quoi ?... Grr… Je viens de tomber à cause de lui là ! Et je suis tout plein de sable alors que je n’supporte pas ça ! J’dois t’rappeller que j’étais trempé, fuckin’ bitch ? A cause du gamin encore. Je soupire et me relève grâce à lui et met frénétiquement une main dans ma poche pour sortir mon paquet de cigarettes un peu trop léger à mon goût. Je l’ouvre pendant que le gosse tape une crise d’épilepsie devant toutes les sucreries et me rappelle alors qu’il est… vide. Enervé, je jette le paquet sur le sol sablonneux et repose mon regard vers Kokow, d’un air presque blasé. Je peux pas rester comme ça, à la plage, plein de sable, sans clopes et avec le gamin. C’est carrément impossible. Je jette un rapide coup d’œil au commerçant et à ce qu’il vends avant de regarder de nouveau l’enfant. Et une idée me traverse l’esprit.

"Gniooon..... Ne sais pas quoi preeeendre..... Diiis tu peut choisiiiiir pour moi ?"

- Hm… D’accord mais d’abord… On va au Tabac !

Je passais mes mains autour de la taille du petit et l’attrapais pour le porter comme un sac de patates sur mon dos rapidement pour fuir d’ici et rejoindre le goudron de la ville à quelques mètres. On pouvait y voir un Bar Tabac. J’espérais qu’il ne se mette pas à hurler et lui disais alors avec un sourire hypocrite : « Si tu es sage, je t’offrirais une sucette ! En attendant, regarde mon tatouage ! » Le grand dragon que je m’étais fait tatoué dans tout le dos allait sûrement l’occuper 10 bonnes minutes, le temps que j’aille au Tabac et que je revienne. Hm… C’était assez comique de le porter ainsi sur mon épaule en tenant seulement ses mollets. Un rire sadique s’échappa d’entre mes lèvres lorsque l’idée de le lâcher me traversa l’esprit. A garder, ça c’est clair ! Bref. En s’approchant de la rue et des graviers, on pouvait voir un endroit pour se doucher rapidement et se débarrasser du sable amassé sur son corps. Je me ruais vers cette invention magnifique et sans prévenir le gamin j’allumais l’eau et me séparais du sable collé sur moi. Après un soupir de contentement, j’enfilais mes tongs et posais Uriko sur une petite corniche. And if I let you here, Boy ? ~ Un sourire carnassier au visage, je faisais signe à l’enfant de s’accrocher sur mes épaules pour que je puisse le porter correctement sur mon dos et qu’il soit à l’aise. Bon. Maintenant sur la route, je marchais à peine 100 mètres pour me rendre au Tabac, sautillant quelques fois comme un petit cheval pour faire sourire et surtout rire le petit gamin qui me surplombait. Une fois à l’intérieur, je demandais 2 paquets de Marlboro et 4 sucettes : une à la fraise, une à la cerise, une au coca et l’autre à la pomme – les 4 parfums proposés, en fait -. Je sortais de là et de retour vers la plage, à peine eu-je le temps de poser mon pied sur le sable que Kokow descendait de mon dos. Je le posais doucement et soufflais. Même s’il était léger, j’adorais sentir mon dos libre. Et puis mon tatoo n’étais pas visible avec le petit. Bref. Je m’accroupis alors et montrais les 4 sucettes à Uriko avant de lui ébouriffer les cheveux, encore.

- Et voilà comme promis. ~ Cadeau pour toi. ♥

De retour devant le commerçant, j’allumais une cigarette avec plénitude et regardais Kokow. Après un clin d’œil et un sourire calme, j’expirais la fumée grisâtre qui provenait de la cigarette et zieutais ce que proposait le glacier. I want all these things. ~ Hm… Je cherchais quelque chose de sucré et bon pour le petit et demandais alors 2 Coca avec deux cornets aux sorbets citron et framboise d’une part puis chocolat pistache de l’autre. Simple et super bon ! Et si Kokow n’aimait pas ça, j’aurais commandé autre chose mais mangé tout ça d’abord. ~ Hee hee. Je tirais de nouveau une autre latte et sortais ma Carte Bleue pour tout payer. Une fois le tout fait, je regardais Uriko, lui tendais ma main de libre et lui dis tout gentiment après avoir rangé ma Carte.

- Jamais je t’aurais laissé payer tout ça, espèce d’idiot. Aller, tu viens, on va s’asseoir quelque part ?


Je pris un air compatissant et protecteur comme jamais en gardant dans mes mains la commande que l’on venait de passer. Je voulais lui faire plaisir… Etrange. Am I changing ? ~

[Désolé pour le temps de réponse. O:]

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ne nous noyons surtout pas. [Pv Niki nii chan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ne nous noyons surtout pas. [Pv Niki nii chan]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ce que nous faisons : les sauts en image
» Et si nous fermions la frontière avec la RD ?
» Ils font chier ces N... . Débarassons-nous en !
» Sommes-nous pareil?
» En fait, elle ne nous a jamais quittés.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ARCHIVES :: ARCHIVES & Co :: RP FINIS OU ABANDONNES :: Ville-
Sauter vers: